Vendredi 24 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

GRÈVE DES TRAVAILLEURS DU NETTOIEMENT : Dakar envahi par les ordures

Single Post
GRÈVE DES TRAVAILLEURS DU NETTOIEMENT : Dakar envahi par les ordures

Dakar une ville qui baigne dans les ordures. Telle est l'image que présentait hier la capitale, au premier jour da la grève des éboueurs. Tous les carrefours et coins de Dakar étaient empestés de tas d'ordures. Cette grève des travailleurs du nettoiement se traduit par une désertion de leur lieu habituel de rencontre. En effet, un tour au rond-point du jet d'eau, nous a permis de constater, en cette journée de grève, qu'ils ont déserté ce point de départ des camions vers Mbeubeuss. Aucun camion n'a été trouvé sur place. Par contre la zone était envahie par des tas d'ordures. Une scène qui montre clairement l'arrêt de travail des éléments qui ne comptent pas reprendre le service tant qu'ils ne seront pas payés. L'agent trouvé sur les lieux, Mbaye Seck revient sur les raisons de leur mouvement d'humeur. «On veut notre argent, c'est pourquoi on est en grève. On n'est pas payé depuis la fin du mois et on veut nos salaires», dit-il. 

De son côté, le coordonnateur du front unitaire des travailleurs du nettoiement (Futn) Madany sy, retrouvé sur place de préciser: «le salaire est vital pour tout travailleur». Mieux laisse-t-il entendre, «nous méritons respect et considération, nous ramassons 1500 tonnes d'ordures par jour». Par ailleurs, le secrétaire général du syndicat national des travailleurs du nettoiement n'a pas manqué de souligner que leur budget est de 10 milliards et qu'ils ne reçoivent qu'un milliard. D'où son interrogation,« où va l'argent qui nous est destiné?». Et le coordonnateur du front unitaire des travailleurs du nettoiement de préciser qu'avec l'approche de l'hivernage, la prolifération des ordures est à craindre. Ce qui lui fait dire, «il y a plus grave que les coupures d'électricité». 

Affichant leur ferme détermination à laisser les ordures dans les rues tant que leurs revendications ne seront pas satisfaites par les autorités, Madany Sy dit clairement que la seule condition pour la reprise du travail, c'est le payement des salaires. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email