Mercredi 15 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Guédiawaye: Médina Gounass sous l'emprise des eaux+++Par Souleymane Gano

Single Post
Guédiawaye: Médina Gounass sous l'emprise des eaux+++Par Souleymane Gano

Les eaux ont presque littéralement envahi la commune d’arrondissement de Médina Gounass, dans le département de Guédiawaye (banlieue de Dakar), suite aux fortes pluies enregistrées ces derniers jours.Avec le débordement des deux bassins de rétention qui ont été creusés dans la zone, les locaux de la marie sont devenus inaccessibles. Et les routes, dans leur quasi-totalité, impraticables.

 "Depuis hier [mardi], nous procédons avec les moyens du bord à l’évacuation des eaux qui ont fini d’envahir nos maisons. Nous sommes très fatigués. Ce matin, je n’ai pas pu me rendre au travail parce que je ne pouvais pas sortir de chez moi’’, a déclaré El Hadji Mbacké Diop, un habitant de la zone. Plusieurs quartiers de Médina Gounass et des autres quatre communes d’arrondissement du département de Guédiawaye sont touchés par les eaux, après les dernières pluies qui, selon un agent de la préfecture, ont atteint, à ce jour, 138,8 millimètres.

 Le stade Amadou Barry n’a pas, non plus, été épargné, comme la devanture du commissariat de police et la route qui passe devant les locaux de la mairie de Médina Gounass où les activités sont au ralenti. "Il y a partout de l’eau. Actuellement, personne ne peut accéder aux locaux de la mairie. Toutes nos activités sont bloquées. Les quelques agents qui ont pu accéder à leur bureau ont porté des bottes pour traverser l’eau’’, a déclaré Amadou Fall, conseiller municipal à la mairie d’arrondissement de Médina Gounass.

 Les deux bassins de rétention creusés l’un à côté de l’autre dans cette commune d’arrondissement pour recueillir les eaux ont débordé, depuis les pluies de mardi. Et les eaux ont envahi des maisons riveraines et une mosquée. "Les deux bassins de rétention des eaux sont se déjà raccordés et les eaux ont débordé et ont complètement envahi les maisons riveraines. C’est un constat réel’’, se désole Abdourahmane Kane, point focal du mouvement ‘’Vision Guédiawaye’’.

 Avec lui, de nombreux responsables de mouvements associatifs et des jeunes se sont retrouvés dans la matinée, devant les bassins de rétention où des techniciens s’affairaient pour faire redémarrer les motopompes, qui selon des témoins, étaient ces derniers jours à l’arrêt. "Normalement, on ne peut pas expliquer comment des milliards ont pu être investis dans ces ouvrages (bassins de rétention) et que ces inondations préoccupent toujours de la sorte. 

Et c’est la première fois depuis cinq ans que les maisons environnantes sont envahies par les eaux’’, a fait remarquer M. Kane. Selon lui, près de 30 concessions proches des bassins et une mosquée ont été touchées par les eaux pluviales. Ces eaux ont également submergé la plupart des artères de nombreux quartiers de Médina Gounass où les populations sont la plupart du temps obligées de patauger pour aller vaquer à leurs occupations. "Nous sommes carrément touchés par ces eaux. Les inondations constituent un vrai problème ici. 

Nos routes sont impraticables, il n’y a aucune issue pour vaquer à nos occupations’’, explique Pape Bara Samb, un autre habitant de Médina Gounass. "Je blâme les autorités parce que tout le monde avait vu les dégâts causés par les inondations. Le gouvernement devrait prendre des mesures préventives. Gouverner, c’est prévoir, il fallait prendre très tôt des mesures, mais attendre que les pluies fassent leur dégât et vouloir agir. Ici, il y a eu une défaillance des motopompes’’, a déclaré le jeune, visiblement dépité.

 SG/ASG


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Senegal_patrie

    En Août, 2013 (16:50 PM)
    Disons non aux tarifs de l’autoroute à péage ! Tous pour le boycott de l’autoroute à péage tous les premiers lundis du mois.
  2. Auteur

    Xeme

    En Août, 2013 (16:56 PM)
    42 milliards pour faire face aux inondations. Non, 62 milliards rectifie le ministre chargé de la bonne gouvernance du mensonge. J'ai pas reçu 42 milliards pour des inondations précise le ministre de l'assainissement. L'état a mis à notre disposition tous les moyens nécessaires pour faire face aux inondations, affirme l'imprudent directeur de l'ONAS.

    Alors, on les attend.

    Les poulars disent: " Sino Demmba resataano, yawaare mum e Sammba nattataa". (Si Demba ne se mariait pas, son irrespect à Samba ne cesserait jamais. Samba et Demba étant le grand et le petit frère.)
    Auteur

    Zelko

    En Août, 2013 (20:22 PM)
    kou beugue extrait de naissance thi mairie bi nooy def, doomané dangay xouuuss dé
    Auteur

    Jah

    En Août, 2013 (14:59 PM)
    légui dou nguén tohou plaçou ndoh la !!
    Auteur

    Citoyen Visionnaire

    En Août, 2013 (16:27 PM)
    Chaque année, un spectacle désolant et pitoyable s'offre aux populations démunies, mal assistées et qui n'ont souvent que leurs yeux pour pleurer. Arrêtons, de grâce, de faire des inondations un motif pour faire sa promotion politique ou une vache laitière ou des individus capables "d'anthropophagie" se sucrent sur le dos des milliers d'habitants pauvres qui vivent dans ces quartiers précaires.



    A problème sérieux, réponse sérieuse et durable. Il est certain que le Sénégal s'est de nouveau installé dans un cycle pluvieux selon les prévisions météorologiques combiné au dérèglement climatique qui favorise les fortes précipitations dans un laps de temps. C'est pourquoi, il importe de procéder à la restructuration et régularisation foncière des quartiers inondables comme Médina Gounass, Darourahmane et Bagdad. Cette approche permettra de sortir définitivement des eaux les populations touchées, de dégager des voies pour le drainage des eaux et de les reloger dans des zones où il n'y 'aura pas de risques d'inondations. A défaut, les populations continueront encore longtemps à souffrir, l'Etat et le collectivités locales à dépenser inutilement les deniers publics ou du moins, certains continueront à s'enrichir, malhonnêtement.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email