Jeudi 05 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Guillaume Soro à dakar: Les leçons de Wade pour sauver ou enfoncer la Côte d'Ivoire

Single Post
Guillaume Soro à dakar: Les leçons de Wade pour sauver ou enfoncer la Côte d'Ivoire

Selon un communiqué ce mercredi, Guillaume Soro, Premier ministre d'Alassane Ouattara a effectué une brève visite avant hier mardi à Johannesburg pour porter aux autorités sud-africaines un message d'Alassane Ouattara. Depuis hier mercredi 16 février, le premier ministre du gouvernement Alassane Ouattara séjourne à dakar pour rencontrer le Gorgui des sénégalais, le président Abdoulaye Wade. Qu'est-il venu faire à dakar ? De quoi va t-il discuter avec le président sénégalais ? Pourquoi le choix de dakar qui avait déjà suscité des polémiques lors de la visite de l'entre deux tours du candidat Ouattara Alassane ? Ruepublique, se penche sur la question

 Wade – Camp Ouattara. 

Quels conseils ou recommandations devraient-ils venir d'un ancien opposant qui chercherait par tous les moyens de briguer un autre mandat malgré son âge avancé ? Pour rappelle, Guillaume Soro est devenu premier ministre sous l'ère Gbagbo depuis le 29 mars 2007, suite à l'accord politique de Ouagadougou. L'accord avait été signé entre le président ivoirien Laurent Gbagbo et lui en tant que chef des Forces nouvelles, il visait à ramener la paix en Côte d'Ivoire et à réunifier le pays après la période de guerre civile. Celui qui est communément surnommé le « Che » ivoirien ou « Bogotha » est surtout connu pour son engagement politique et son courage dans les prises de décision.

 * Wade – Soro : Deux parcours politiques différents mais deux styles proches.

 Ils sont tous les deux connus pour leur force de mobilisation. Soro à son retour à Abidjan en 1999 après le coup d'État de Noël du Général Robert Gueï, a lancé « opération mains propres » contres les anciens dignitaires du régime déchu. Ici au Sénégal, nous avons toujours en souvenir la mobilisation populaire du candidat Wade avec sa « marche bleue ». En Avril 2010, Abdoulaye Wade en voyage en Côte d'Ivoire avait déclaré « Guillaume Soro est mon fils. 

Lorsqu’il y a eu des problèmes (en Côte d’Ivoire, à partir de 2002, avec la rébellion du Nord, dirigée par Soro, NDLR), il venait me voir et je lui donnais des conseils de père, de grand-père. Aujourd’hui, je viens en Côte d’Ivoire, à l’invitation du Président Laurent Gbagbo», avait précisé le chef de l’Etat sénégalais dans une déclaration officielle. Lors de la rébellion en Côte d'ivoire, les relations entre père et fils avaient valu à Abdoulaye Wade d'être taxé de « parrain de la rébellion ». On se souvient aussi de sa phrase qui avait soulevé la polémique « un Africain est mieux traité en France qu’un Burkinabé en Côte d’Ivoire. » 

Les raisons d'une visite à dakar
 
Durant l'entre deux-tours lors des élections présidentielles ivoiriennes 2010, Me Abdoulaye Wade avait reçu ici à dakar le candidat Alassane Ouattara pour une audience qui avait fâché le camp Gbagbo."On a le droit de soutenir (un candidat), mais on n'a pas le droit de conspirer en vue d'une déstabilisation", a-t-il accusé. L'audience accordée jeudi à M. Ouattara à Dakar par le chef de l'Etat sénégalais, quelques heures après la proclamation des résultats du premier tour de la présidentielle, est "une ingérence intolérable du Sénégal dans les affaires intérieures de la Côte d'Ivoire", avait affirmé le conseiller diplomatique de L. Gbagbo, Alcide Djédjé. Des rumeurs persistantes avaient fait état d'un stratagème du candidat Ouattara pour venir récupérer des « sous » pour un meilleur financement de la suite de sa campagne du second tour. 
 
Le soutien de Abdoulaye Wade à Alassane Ouattara était aussi flagrant que les relations diplomatiques entre Abidjan et dakar ont subi un coup sévère et l'épisode de la crise diplomatique entre les deux pays ne fait qu'évoluer avec cette visite de Guillaume Soro au moment ou les ivoiriens sont partagés entre deux présidents et deux gouvernements. « Je viens d’Afrique australe pour Abidjan. 
 
Il était impossible de passer Dakar sans faire escale pour saluer le président Wade. Le président joue un rôle très important dans la stabilité de la sous-région, plus particulièrement dans la stabilité de Côte d’Ivoire. Je considère qu’il était un devoir de nous arrêter pour faire nos amitiés au Premier ministre, mais surtout pour saluer le président Wade et bénéficier de ses conseils », a déclaré le Premier ministre ivoirien du gouvernement Ouattara.
 
 « Le président a eu une position qui est celle de la Cedeao. Nous lui ferons le point. Je suis convaincu qu’avec la grande sagesse du président Wade et de l’ensemble des chefs d’Etat de la Cedeao, nous ne manquerons pas de trouver des solutions pacifiques, mais réalistes, rapides pour la Côte d’Ivoire », a affirmé M. Soro.Sont-elles les véritables raisons de cette visite ? En 2002, le président sénégalais était de ceux des observateurs de la crise ivoirienne qui étaient favorable de l’avènement de Guillaume Soro, secrétaire général de la rébellion, à la Primature. Tollé général, les « patriotes » ont à nouveau traité Abdoulaye Wade de tous les noms. (source : afriscoop.com)
 
 Qu'est ce que Wade pourrait donner comme conseil à Guillaume Soro, en dehors de ce que pourrait proposer la commission de la CEDEAO et de l'UA ? Pourquoi reçoit-il pas les représentants du camp Gbagbo ? Wade le "démon" hier, Wade le "Messie" aujourd’hui, Wade le "Grand père" demain ? Une chose est irréfutable, le président sénégalais a toujours apporté son soutien à M. Alassane Ouattara et il continue de le soutenir. Ce serait dire que Wade opposerait son véto pour donner le pouvoir à son fils protégé.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email