Samedi 11 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Historique 4 avril : 5 prises d’armes en 10 ans

Single Post
Historique 4 avril : 5 prises d’armes en 10 ans
Sous le thème : « le rôle des forces de défense et de sécurité dans la gestion des pandémies et autres catastrophes », le 60e anniversaire de l’indépendance du Sénégal sera commémoré de la plus sobre des manières, à travers une prise d’armes au Palais de la République, en raison de la pandémie du Covid-19. La 5e prise d’armes depuis 10 ans.

Point de festivités pour le soixantième anniversaire de l’indépendance du Sénégal, ce samedi 4 Avril 2020. Le président de la République, du moins le Covid-19, en a décidé ainsi. En effet, du fait de la pandémie et de l’Etat d’urgence, le soixantième anniversaire de l’indépendance est organisé sous forme d’une cérémonie de levée des couleurs, le 04 avril 2020, à 10 heures, dans la cour d’honneur du Palais de la République. « La Cérémonie consistera en une prise d’armes suivie de l’hymne national en présence du Ministre des Forces armées et des autorités militaires », indique le communiqué du conseil des ministres.

Deux formes de prises d’armes

Cérémonial militaire, la prise d’armes consiste en un rassemblement de militaires portant leurs armes individuelles qui intervient sur ordre de l’autorité compétente et se déroule suivant un protocole solennel déterminé à l’avance. Il existe deux formes de prises d’armes : une, statique (pas de mouvement de troupe) et se déroulant dans une emprise militaire. Elle est alors destinée à la reconnaissance d’un nouveau chef de corps ou à la remise d’une décoration à des militaires.

Lorsque la prise d’armes commémore un événement historique (fête d’indépendance) ou honore une personnalité publique, elle se déroule sur une voie publique ou dans une enceinte civile ou militaire prestigieuse (Palais de la République par exemple).

Ce 4 Avril 2020, sera encore moins solennel. Car il s’agira d’une ‘’simple’’ prise d’armes suivi d’une levée des couleurs en présence des hauts gradés des forces de défense et de sécurité. Ceci, pour se conformer à l’interdiction de rassemblement en raison de la pandémie du Covid-19.

2011, 2012, 2013 et 2015

Une prise d’armes n’est pas une situation inédite au Sénégal puisque dans les dix dernières années, la fête de l’indépendance a été commémorée 5 fois à travers une prise de d’armes en lieu et place du traditionnel défilé civilo-militaire. En 2011, 2012, 2013 et 2015, la prise d’armes était de rigueur, soit pour des raisons sécuritaires, soit économiques.

En effet, face à une montée de la contestation qui a charrié sa troisième candidature à la présidentielle, Abdoulaye Wade avait décidé, pour des raisons sécuritaires, de commémorer la fête de l’indépendance par une prise d’armes à la place de l’indépendance, en 2011.

Fraîchement élu, son successeur, Macky Sall qui a pris fonction le 3 avril 2012, a présidé sa première commémoration du 4 avril en tant que président de la République. Une prise d’armes imposée par la proximité entre sa prise de fonction et la fête de l’indépendance.

Il en était de même l’année d’après, 2013. La raison évoquée était la menace terroriste au Sahel notamment au Mali. Mais il faut rappeler que la situation économique du Sénégal n’était pas des plus reluisantes. A cela s’ajoute la tension née de la traque des biens mal acquis qui avait fini de braquer les anciens tenants du pouvoir et leurs partisans.

Après un premier défilé en grande pompe sous Macky Sall en 2014, des raisons sécuritaires liées à la condamnation (le 23 mars 2015) du fils de l’ancien chef de l’Etat, Karim Wade, dans le cadre de la traque des biens mal acquis, seront à l’origine de la commémoration du 4 avril à travers une prise d’armes.

Le 60e anniversaire de l’indépendance, sera commémoré ce samedi de la manière la plus sobre au palais de la République. Pandémie du Covid-19 oblige !

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Mbeuss

    En Avril, 2020 (12:27 PM)
    Pour aujourd'hui il s'agissait plutôt d'une cérémonie de levée des couleurs.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (15:10 PM)
      les chinois la premiere chose a faire face a un malade c est un scanner des poumons ici en temps normal c est pas donne a chacun pour ce le payer prenez les 1000 milliards acheter moi des scanners des respirateurs des masques n95 des incinerateurs et des produits desinfectants il est clair la projection des experts nous avertie avec des millions de morts l ignorer et se preparer a autres choses serait l erreur a ne pas commetre
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (16:00 PM)
      la presifence du president macky alle est a l image de la cite emergence depuis l inauguration un seul batiment a moitiee finie et habite alors que des tacherons continuent a y travailler nous qui habitons a cote avons la certitude que le promoteur a d autres vises que de construire des immeubles labas il avait mise sur un changement de regime en 2019 en retardant les travaux maintenant il se cherche et commence a faire habiter partiellement
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (19:12 PM)
      a part quelques bonnes décisions prises, votre discours a eu bien des relents maçonniques.
      les termes très appuyés: humain, humanité et surtout liberté, ont eu le mérite de faire
      sauter de joie alioune tine et d' autres adeptes de réunion secrète comme ndioro ndiaye
      et consorts.
      avec ce covid 19 le mot résilience ( nous y sommes tous contraints!) et le mot liberté sont
      vidés de leur sens actuellement en occident. a travers des peuples sonnés par une certaine élite mais qui
      qui entrain de recouvrir vigoureusement la mémoire, on assiste au retour des mots seigneur, foi,
      repentir et responsabilité.
      monsieur le président, nous vous promettons qu'après cette pandémie inchaâ allah vous allez dire à votre
      cabinet de com extérieur que les églises et les mosquées sont plus que par le passé remplies
      à ras bord de fidèles. machaâ allah.
      pour un nouveau départ donc mr le pr nous ne voulons pas de franc maçonnerie, pas de lgbtisme ni
      son apologie dans ce pays. oui à la vie under god dans le respect total de la nature;
      dieu ne perdra jamais devant le satan!
  2. Auteur

    Passant 1

    En Avril, 2020 (14:05 PM)
    Well said.
    Auteur

    En Avril, 2020 (14:52 PM)
    Deckdement il ne bat que des records . Bravo

    Auteur

    Fred

    En Avril, 2020 (15:02 PM)
    Ne pas confondre prise d'armes et levée des couleurs
    Auteur

    Bilal

    En Avril, 2020 (18:52 PM)
    cette arméée elle ne fait que parader une armée de salon avec des officiers decorés comme des marechaux du temps de l'URSS

    doynawar

    Auteur

    En Avril, 2020 (19:52 PM)
    Suppression hcct cese argent détourné caisse noire et voilà tout ira bien le pays sera assez liquide pour faire face. Voilà voilà
    Auteur

    Honteusement

    En Avril, 2020 (03:55 AM)
    Le Sénégal , n ' a jamais pris son indépendance , nos DIRIGEANTS , ont toujours étaient dirigés . Parlons du problème des VACCINS

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email