Mercredi 30 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Incident de Ndingler : Le vigile qui avait pointé son arme sur des députés entendu ce mercredi

Single Post
Le vigile de Babacar Ngom entendu par les gendarmes de Mbour
Du nouveau dans l’affaire du vigile qui avait pointé son arme à feu sur des députés de l’opposition, parmi lesquels Mamadou Diop Decroix et Mame Diarra Fam, à Ndingler. 


Selon nos confrères de eMedia, le vigile en question a été identifié et sera interrogé par les gendarmes de Mbour. Il est employé d’une agence privée basée à Dakar. 
 
Pour rappel, des députés de l’opposition se sont rendus à Ndingler pour visiter les terres à l’origine du litige entre Babacar Ngom, Dg du Groupe Sedima, et les habitants de la localité. Malheureusement, le vigile chargé de surveiller l’espace litigieux a brandi son pistolet sur les parlementaires. 

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2020 (15:36 PM)
    Il.defie une.institution l'assemblée nationale qui a envoyé les représentants du peuple s'enquérir de cette situation.
  2. Auteur

    Moussa

    En Juillet, 2020 (15:47 PM)
    Le pauvre, par pire exces de zele il va perdre sa dignite quant il sera sans emploi. Senegalais arreter d'etre bete
    Auteur

    En Juillet, 2020 (15:48 PM)
    Un vigile ignorant payé 50.000cfa par mois.

    Auteur

    Yeet

    En Juillet, 2020 (17:23 PM)
    Meme les policiers ne commetraient pas cette connerie!
    Auteur

    En Juillet, 2020 (19:25 PM)
    Les véritables responsables ce sont les commanditaires et le pauvre n a fait que s exécuter pour ne pas perdre son emploi. Ces riches n' ont cure des pauvres gens et seul la richesse commande dans ce bas monde finissant. Salam.
    Auteur

    Khalifa Lo

    En Juillet, 2020 (09:12 AM)
    J'ai juste peur de mon Pays , des vigiles armés !!! Pire qu'aux USA , pointé une arme face à un élu de la Nation ! Une première dans une République !!!
    Auteur

    En Juillet, 2020 (14:00 PM)
    Babacar Ngom est dans la Spéculation foncière.



    Que veut cultiver Babacar Ngom sur ces terres Ndingler? Du maïs ?

    Il n’est pas possible dans cette partie du Sénégal ou la pluviométrie ne dépasse guère 500mm par an ? Pour le mais on a besoin d’au moins 600mm par an. S’il pense à l’irrigation, le mais irrigue n’est pas rentable (à moins que le cout de l’électricité vous est subventionné, sans compter l’eau)



    Ce que Babacar Ngom avec ces terres c’est ce que font tous ces affairistes qui tournent autour du pouvoir depuis l’avènement de Wade : Dans quelques années il va les lotisser et les morceler en parcelles de 150/300 m2 pour les vendre. Pour Rappel, SEDIMA est dans l’immobilier aussi (d’après les déclarations du même Bababar Ngom).

    Si Babacar Ngom voulait réellement investir dans l’agriculture pour produire localement la matière première dont SEDIMA a besoin (le maïs), il sait dans quelle région du Sénégal il doit chercher des terres : Tambacounda, Kédougou, Kafrine, Kaolack et Kolda.



    En dehors de ces imposants baobabs qui ont fait sa réputation à travers le monde, ces terres de Ndingler ne sont propices que pour le mil, le niébé et, peut-être, l’arachide. Donc, sur le plan purement agricole, personne ne peut faire mieux de ces terres que ce qu’en font les paysans présentement (et les touristes qui viennent de partout pour admirer cette œuvre de la nature qu’est ce foret de Baobabs). A moins qu’on veuille transformer tout le terroir Sénégalais en un foret de de ciment et béton.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email