Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Industries culturelles : Le comité de gestion du fonds de promotion du cinéma et de l’audiovisuel installé

Single Post
Industries culturelles : Le comité de gestion du fonds de promotion du cinéma et de l’audiovisuel installé

Abdoul Aziz Mbaye, ministre de la Culture, a officiellement installé, mardi 9 juillet 2013, le Comité de gestion du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuel (Fopica). Il promet une gestion transparente, sobre et efficace de la structure.

« Nous avons envie que le cinéma sénégalais renaisse ». Cette conviction des pouvoirs publics a été martelée, mardi 9 juillet 2013, par le ministre de la Culture en installant le Comité de gestion du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuel (Fopica). Abdoul Aziz Mbaye a assuré que ce fonds d’un milliard de FCfa, exclusivement dédié à la production comme l’a souhaité le président Macky Sall recevant les réalisateurs sénégalais primés au Fespaco 2013, sera géré de manière transparente, sobre et efficace.

« Nous avons voulu mettre d’abord les outils de gestion avant de mettre les crédits en début 2014. Pour cela, l’usage du seul instrument qu’est le décret bien appliqué garantit la transparence », a expliqué A.A. Mbaye devant entre autres réalisateurs, producteurs, exploitants et représentants de la présidence de la République et de la Primature.

Par moment, les échanges ont été vifs entre le ministre de la Culture et le président des Cinéastes sénégalais associés (Cinéceas), Cheikh Ngaïdo Bâ, qui a relayé des réserves des professionnels du cinéma sur l’arrêté ministériel. « Le directeur de la Cinématographie comme administrateur des crédits nous pose un sérieux problème au moment où nous sommes en train de demander l’audit des crédits alloués au cinéma de 2011 à 2013 », s’est exprimé Ngaïdo.

 Représentativité dans le comité

Il pointe du doigt la représentativité au sein du Comité de gestion du fonds. « Nous pensons que le Fonds de promotion de la production cinématographique et audiovisuelle ne concerne pas les techniciens du film, tout comme les distributeurs, exploitants de salles de cinéma, encore moins des formateurs en 7ème art », a estimé le président des Cinéceas.

« Les distributeurs et exploitants de salles de cinéma sont éligibles dans un autre fonds de garantie aux investissements déjà créé par l’Etat », a rappelé Ngaïdo. Celui-ci a commenté l’article 2 de l’arrêté ministériel en mettant l’accent sur trois paliers : un comité de lecture autonome où les membres sont choisis par leur compétence, le comité de sélection qui peut être maintenant composé de trois membres du Comité de gestion et de trois membres du comité de lecteur, le Comité de gestion qui décide, selon des critères bien précis, du choix des films à coproduire par le Fopica.

Par contre, poursuit-il, les cinéastes souhaitent l’intégration du secteur privé dans le Comité de gestion pour accompagner la production: Cnp, Cnes, Medes, Unacois, Union des Chambres de commerce. En réaction à ces interpellations, Abdoul Aziz Mbaye juge qu’on peut améliorer l’arrêt avec les différentes remarques et suggestions.

Le ministre de la Culture a également recentré le débat : « On est en train de promouvoir une excellence sénégalaise et non distribuer de l’argent. La gestion du Fopica sera transparente et que chaque étape sera connue des Sénégalais », assure Abdoul Aziz Mbaye.

Un échéancier en branle

Après avoir harmonisé les différents points du vue, le ministre de la Culture, A. A. Mbaye, a parcouru le projet de feuille de route avant d’installer officiellement le Comité de gestion du Fopica. Il a annoncé la validation des projets de textes élargie aux structures professionnelles de cinéma (bases de fonctionnement du fonds, règlement intérieur et appel à projets…) prévue le 25 juillet 2013. Un appel à projets sera lancé le 30 juillet tandis que 5 ateliers régionaux d’information sur le Fopica seront tenus du 3 septembre au 24 octobre 2013. La clôture du dépôt des dossiers est prévue le 29 novembre 2013 à 17 heures. Elle sera suivie du traitement administratif des dossiers du 2 au 6 décembre 2013.

Une session du Comité de gestion du Fopica est prévue du 7 au 8 janvier 2014 avant la proclamation des résultats, le 9 janvier 2014, et la signature des contrats avec les lauréats qui est déterminée en fonction de la disponibilité des fonds.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email