Samedi 24 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Interview Mamadou Ndoye Bane, ancien soldat, animateur à la Tfm : « Aucun bon militaire n'a peur de la mort»

Single Post
Interview Mamadou Ndoye Bane, ancien soldat, animateur à la Tfm : « Aucun bon militaire n'a peur de la mort»
On l’a presque tous découvert animateur à la radio ou à la télé. Mais Ndoye Bane a un passé très militaire. Ayant intégré l’armée sénégalaise en septembre 1995, il en est sorti exactement trois ans plus tard, c'est-à-dire, en septembre 1998, date de sa libération. Fort de cette expérience militaire, M. Bane nous explique comment le militaire conçoit, prépare et revient des missions de guerre, hors du pays.

 M. Bane parlez nous de votre passé militaire. Combien de temps avez-vous passé dans l’armée ?

Je suis entré dans l'armée en septembre 1995 et j'ai été libéré en septembre 1998. J'ai été en Casamance durant deux années. Je n'ai appris que le combat et la guerre dans l'armée. C'est le bataillon dans lequel j’étais qui avait effectué l’expédition rwandaise et qui est reparti en Casamance.


 Comment le militaire conçoit ces types de missions comme celle du Yémen?

Quand le Président a dit que nos soldats devaient aller en mission, il y a eu beaucoup de bruits. Les hommes politiques, les civils, chacun critiquait. Mais présentement, tout bon militaire a envie d'aller à cette mission. C'est au Sénégal qu'on voit un militaire faire son service jusqu'à sa retraite, sans jamais aller en mission de guerre. C'est comme un couturier qui ouvre son atelier sans jamais avoir de commande, sans jamais coudre. Cela n'a pas de sens. Celui-là n'est pas militaire. La plupart des militaires sont dans les casernes, l'Etat les prend en charge, les nourrit, leur donne des tenues. Mais ils ne vont en mission qu'en Casamance.


Certains y vont pour des raisons financière aussi?

Les militaires ont aussi envie d'aller en mission pour avoir un peu de sous. Parce que les missions leur permettent aussi de sentir une augmentation sur leur salaire. Le militaire quand il va en mission, à son retour, il gagne des primes. Quelque chose qui s'ajoute à ses émoluments. C'est pourquoi en ce moment, les militaires font tout pour faire partie de cette mission qui part en Arabie Saoudite. Et je parle des bons militaires. Et quand ce bon militaire a un parent haut gradé, il fait tout pour que ce dernier l'incorpore dans cette mission. Et chaque connaissance est mise à contribution.


Ces ressources leur permettent-elles vraiment à réaliser leurs projets ?

La plupart des militaires qui redeviennent de mission ont tous des maisons. Certains en profitent pour prendre une femme. Donc c'est une chance pour eux. Les soldats qui n'y vont pas restent dans les casernes. Ils ont les mêmes salaires et restent désœuvrés ici. Et quand vous qui êtes parti en mission vous revenez, vous bombez le torse devant eux. Car vous avez une nouvelle expérience, vous avez été en contact de nouvelles cultures, vous avez appris d’autres choses auprès d'autres militaires. Tous cela pour vous dire que ce sont les militaires mêmes qui aiment aller à ce genre de mission.


Comment le militaire se prépare-t-il avant de partir à ce genre de mission ?

Quand on vous choisit, c'est là que vous allez auprès de vos parents, pour qu'ils prient pour vous, pour la préparation mystique. Ici c'est le Sénégal.  Nous sommes en Afrique. Aller chez les marabouts pour qu'ils prient pour vous pour aller et revenir sain et sauf.


Quels peuvent être les inconvénients de ce genre de mission ?

Le seul problème, c'est que durant les régimes précédents, les militaires vont en mission et on ne leur donne pas l'intégralité de leur argent au retour. Les choses ont changé aujourd'hui, puisque c'est le Président Macky Sall qui est au Pouvoir. Qu’on fasse en sorte que les soldats reçoivent l'intégralité de leurs dus, au moins, pour qu'à leur retour, avec leur entourage, ils ressentent une amélioration dans leur niveau de vie. Quand vous avez un mauvais salaire, ce sont les missions qui vous aident à réaliser certaines choses. Les pays arabes donnent beaucoup d'argent. Donc que les soldats qui iront en Arabie saoudite ressentent cela. Mais aller se battre pour le compte de son pays, aller défendre les lieux saints de l'Islam et revenir percevoir une prime incomplète et que les politiciens ou les gradés mangent le reste, c'est cela qui n'est pas normal. Ce sont les hommes de troupe qui font le plus gros du job. Mais c'est aussi eux qui reçoivent les plus petites sommes. C'est ça le problème

Donc les militaires doivent être foncièrement contre les détracteurs de cette expédition?

Quand on entend les gens critiquer et dire que nos soldats ne doivent pas y aller, cela me surprend. Car, celui là même que tu dis qu'il ne doit pas y aller a envie d’y aller. Les politiciens ne savent pas cela. Ce que je vous dis là, un militaire qui est sous le drapeau vous le dira. De plus, c'est à la Mecque. Les militaires peuvent en profiter pour découvrir ou faire leur pèlerinage aux lieux saints de l'Islam. Passer tout son temps à aller assurer la sécurité dans les séances de lutte, les navétanes, à la place de l'obélisque, ce n'est pas que pour cela que les soldats sont formés.


Qu’est ce que l’armée, elle-même, gagne à travers ce genre de missions ?

Cela permet à l’armée sénégalaise d'avoir de nouvelles armes. Du nouveau matériel. Et le militaire a ainsi la possibilité d'utiliser des armes qu'il n'imaginait jamais manipuler. Une nouvelle intendance, de nouvelles tenues, l'armée bénéficie de toutes sortes de choses nouvelles.


Mais quand même, il y a la crainte du danger?

La mort dépend du bon Dieu. Un soldat peut aller en guerre et revenir sain et sauf. Mais un bon militaire doit aller en guerre avant de sortir de l'armée. Je ne parle pas d'un poltron ou d'un mauvais militaire. Mais un bon soldat doit aller en guerre avant de finir son service ou avant d'aller à la retraite. Donc moi je félicite le Président. Ceux qui disent que les soldats ne doivent pas aller ne savent pas. Ils ne leur donnent pas la dépense quotidienne, ne leur construisent pas de maison. Et ce n’est pas bien qu’ils veuillent leur priver d’aller à une mission où ces soldats peuvent réaliser leurs projets. La mort est prévue dans l'armée. Un militaire ne doit pas avoir peur de la mort.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email