Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Journée Mondiale de l'Eau 2019

Single Post
Journée Mondiale de l'Eau 2019

Construire des ouvrages hydrauliques pour changer le quotidien des populations

« Ne laisser personne de côté », tel est le thème de la Journée Mondiale de l’Eau que le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement célèbre encore cette année. Cela signifie simplement : « De l’eau pour tous ». En matière d’Hydraulique urbaine, cette célébration survient dans un contexte de rattrapage des retards investissements avec deux projets phares : la Troisième Usine de Traitement d’Eau potable de Keur Momar Sarr et la Première Usine de Dessalement d’Eau de Mer des Mamelles. En attendant leur mise en service en 2020-2021, la phase intermédiaire produit des résultats avec une production record de 400.000 m3/jour en moyenne pour Dakar à la faveur de la construction de nouveaux pôles de Bayakh et de Tassette. D’autres projets profitent à l’intérieur du pays, en termes de production comme de qualité. Enfin, la politique volontariste de branchements sociaux permet aux couches défavorisées d’avoir de l’eau.

BRANCHEMENTS SOCIAUX : LA SUBVENTION POUR LES COUCHES DEFAVORISEES

C’est un symbole fort du parti-pris social. Les branchements sociaux ont permis à 50% des 700.000 abonnés d'avoir accès à un branchement entièrement subventionné. Grâce à la réalisation du programme de ces branchements sociaux, le taux de desserte global par branchement particulier en 2015 est passé de 88% à 96,1% à Dakar et de 79% à 81,3% dans les régions de l’intérieur. Ces résultats montrent l’impact social significatif du programme notamment auprès des couches socio-économiques à revenus faibles et intermédiaires. Le nombre de personnes ayant obtenu un accès à une source d’eau pérenne  améliorée est de 600.000 pour un objectif de 540.000. Cette politique de branchements sociaux se poursuit ; ce qui a permis à plus de 100.000 ménages d’avoir un accès gratuit à l’eau. KMS3 en comportera 85.000 et le Projet Eau potable et Assainissement en Milieu urbain (PEAMU, 25 milliards FCFa, soit 38 millions d'euros) réalisera 20.000 branchements sociaux.

KMS3 : L’EAU POTABLE EN GRAND

Lancée le 18 décembre 2017 par le Président de la République, M. Macky SALL, la construction de la Troisième Usine de Traitement et de Pompage d’Eau potable de Keur Momar Sarr (KSMS3) est en cours. Sur l’axe Sébikotane-Tivaouane-Mékhé-Kébémer, la file de tuyaux témoigne du rythme de pose des conduites.

DESSALEMENT : UNE INNOVATION TECHNOLOGIQUE

Le dessalement est une innovation technologique. C’est la première fois que ce mode de production d’eau potable est exploré au Sénégal. Le dessalement est un choix stratégique de l’Etat dans un contexte marqué par la saturation des systèmes de production d’eau potable  à partir des forages (menace de remontée du biseau salé, teneur en nitrate ou en fer) et du Lac de Guiers (KMS et Ngnith assurent près de 40% des besoins actuels de Dakar).

Le traitement de l’eau de mer apportera une production initiale quotidienne de 50.000 m3 extensible à 100.000 m3/jour. Pour optimiser l’exploitation de cet ouvrage, un programme d’amélioration du réseau de distribution par le renouvellement de 460 kilomètres de conduites sera mis en oeuvre. Le lancement du projet a eu lieu le 04 décembre 2018 et le démarrage des travaux dans le premier semestre de l’année 2019.

PSDAK : DEMANDE PRESSANTE, REPONSES DILIGENTES

Le Programme Spécial de Renforcement de l’Alimentation en Eau potable de Dakar (PSDAK) vise à mobiliser 94 000 m3/jour supplémentaires pour faire face à la période de pointe de 2018.

- Mise en service, en juillet 2017, d’un nouveau pôle de production de Bayakh  pour un volume additionnel de 17.000 m3/jour. S’y ajoute la construction (en cours) de la phase 2 de Thieudème pour un volume complémentaire de 15.000 m3/jour ;

- Mise en service de la Phase 1 du pôle de production de Tassette (40 kilomètres au Sud de Thiès), pour une production de 11.500 m3/jour, dans le cadre du Projet Eau potable et Assainissement en Milieu urbain (PEAMU). Bientôt, la Phase 2 produira 12.000 m3/jour;

- L’équipement de 6 autres forages sur l’axe abritant les conduites du Lac de Guiers pour une production additionnelle de 19.140 m3/jour ;

- L’installation de surpresseurs au profit des quartiers à topographie élevée (Montagne Rouge, Guentaba-Fadia) ;

- La réalisation de 2 forages à Nord Foire et Cité Tobago. La mobilisation d’un volume supplémentaire de 2500 m3/jour grâce au traitement des eaux ferrigineuses du forage du Lycée Moderne de Dakar (LYMODAK) pour renforcer les Parcelles Assainies.

- La déconnexion de 5 sur les 7 gros maraichers sur l’axe de Pout et leur transfert sur le réseau d’irrigation de Beer Thialane/Thiaroye pour un gain de production de 12 000 m3/jour au profit de l’approvisionnement en eau de Dakar.

STATION DE TRAITEMENT DE FATICK - LA REVOLUTION SOCIALE PAR LA QUALITE DE L’EAU

Le défi de la production a été relevé dans le Bassin arachidier grâce aux différents travaux que la SONES a réalisés pour le compte du Gouvernement. Un autre défi devait être relevé : celui de la qualité de l’eau produite. Un nouveau programme est en train d’être mis en œuvre cours à Dakar, Fatick et Koungheul en attendant le démarrage de la construction des deux usines prévues à Kaolack.

A Fatick, la construction de la station est terminée. Elle va traiter le fluorure (le fluor qui donne une couleur ocre aux dents) et le chlorure (qui donne un goût salé à l’eau). La portée sociale de ces ouvrages sera inédite dans l’histoire de l’hydraulique urbaine dans le Bassin arachidier. La mise en service est intervenue le 09 février 2019 ! La station de traitement du fluorure et du chlorure a une capacité de de 3600 m3/j.

KEDOUGOU : ITATO, SOURCE PROVIDENTIELLE SUR LE FLEUVE GAMBIE

Acte de rupture : le 18 novembre 2018, Son Excellence M. Macky Sall, Président de la République, procède à la pose de la première pierre de la station de traitement d’eau de Kédougou. L’eau proviendra d’Itato, à une dizaine de kilomètres de Kédougou, sur le fleuve Gambie. D’une capacité de production de 2200 m3/jour, l’ouvrage sécurisera durablement l’alimentation en eau potable de la ville. Depuis 18 ans, la ville de Kédougou est alimentée à partir de forages dont le niveau baisse de manière drastique en période d’étiage pendant laquelle le lit du fleuve Gambie se rétrécit.

FOUNDIOUGNE : UN PROBLEME, TROIS SOLUTIONS

Un acte salutaire qui, malheureusement, engendre une contamination de la nappe : dans le cadre de la construction d’un forage de secours pour cette « villes monoforage », une production supplémentaire de 5500 m3/jour a été enregistrée. Très productif, ce forage a élargi son rayon d’action aux localités environnantes de Soum et Thiaré pour finir par tirer le biseau salé. En décembre, le premier forage a été arrêté suite à un éboulement. L’unique forage qui fonctionne connaît un taux de salinité très important. Solution immédiate : la SONES a posé une conduite pour alimenter la ville à partir de Mbam par un forage connecté au réseau avec l’accord du PUDC. La solution durable : une station de traitement du chlorure dont les travaux seront bientôt lancés.

RENFORCEMENT DU SYSTEME DE PROTECTION DE KMS

Une casse de la conduite en Y a perturbé l’alimentation en eau potable d’une grande partie de l’agglomération dakaroise pendant trois semaines en septembre 2013. Le Gouvernement a décidé de renforcer les ouvrages stratégiques afin d’assurer la continuité du service d’alimentation en eau potable de la capitale sénégalaise. La conduite en Y a été remplacée par un « Té ». La capacité de résistance du dispositif de protection des pompes contre les reflux suite aux arrêts brusques de l’usine a été doublée. Les travaux ont perturbée l’alimentation en eau potable d’une partie de Dakar en mai-juillet.

NDIOCK SALL : ACCES EQUITABLE POUR LA PERIPHERIE DE SAINT-LOUIS

Un programme de renforcement et d’amélioration du système actuel de l’AEP de NDIOCK SALL a été retenu après un accord de financement de l’IDA. Ce programme vise à connecter 125 villages de l’axe NdiockSall-Gandiol au réseau.

UNIVERSITES : LE MAL PAR LES CORNES

Des travaux sont initiés dans le cadre du programme de sécurisation de l’Alimentation en Eau Potable des universités Gaston Berger de Saint-Louis et Alioune Diop de Bambey. Ce programme est financé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) qui a confié la Maîtrise d’Ouvrage Délégué à la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES).

A l’UGB, avant même le bouclage des travaux, les étudiants notent une nette amélioration du service grâce ) une conduite spéciale.

 

Post Gallery

1 –  Journée Mondiale de l'Eau 2019

Post Gallery

2 –  Journée Mondiale de l'Eau 2019

Post Gallery

3 –  Journée Mondiale de l'Eau 2019

Post Gallery

4 –  Journée Mondiale de l'Eau 2019

Post Gallery

5 –  Journée Mondiale de l'Eau 2019

Post Gallery

6 –  Journée Mondiale de l'Eau 2019

Article_similaires liiiiiii

1 Commentaires

  1. Auteur

    Oui

    En Mars, 2019 (17:49 PM)
    Je suis parfaitement d'accord avec ces projets de l'état. Un grand pas pour le président, mais le Sénégal ne se limite pas à Dakar et sur l'axe Fatick-Kaolack-Koungheul. Il faut également le faire sur l'axe Bambey-Dioubel-Mbacké-Touba car l'eau est tres salée ou les populations achetent de l'eau des puits pour la boisson.

    Merci Monsieur le Président, je sais que cette demande pour la région de Diourbel sera satisfaite aussi

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR