Lundi 16 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Journée nationale de prières et d’actions contre la maltraitance des enfants, mercredi

Single Post
Journée nationale de prières et d’actions contre la maltraitance des enfants, mercredi

Le ministre de la Petite enfance et de l’Enfance Ndèye Khady Diop préside mercredi à Dakar la cérémonie officielle de la Journée nationale de prières et d’actions contre la maltraitance des enfants, annonce un communiqué transmis à l’APS.

Prévue à 9h 30 dans les locaux de l’Unesco Breda, la rencontre organisée à l’occasion du 22éme anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant, se tient en présence de Giovanna Barberis, représentante de l’UNICEF au Sénégal, indique la même source.

‘’La Journée mondiale de prières et d’actions pour les enfants est un mouvement qui compte sur le rôle prépondérant que les communautés religieuses peuvent jouer pour mettre les enfants à l’abri du danger en faisant la promotion de mesures comme l’enregistrement des naissances et les méthodes parentales positives’’, lit-on dans le texte.

Cette manifestation sera aussi l’occasion de décourager ’’les méthodes parentales’’ de nature à ’’avoir des résultats [négatifs], comme le mariage précoce’’, renseigne le texte.

‘’En dépit de progrès importants qui ont permis de réduire la mortalité infantile et d’améliorer la santé des enfants dans le monde entier, des millions de jeunes sont encore victimes de la violence, de l’exploitation et de sévices.’’


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Dabo

    En Novembre, 2011 (08:30 AM)
    J'espère qu'ils vont en profiter pour interpeler l'Etat à prendre ses responsabilités et à se comporter comme un Etat responsable, au sens de protéger les enfants, particulièrement les enfants de la rue.......contre l'exploitation par la mendicité, le travail précoce, les mariages précoces, les abus et exploitations sexuels.....pour un environnement protecteur et un Sénégal digne des enfants
  2. Auteur

    Volai414

    En Novembre, 2011 (11:43 AM)
    SOYONS REALISTES ET MOINS HYPOCRITES

    Qui , au monde prient plus que les religieux ? Pourtant ils ne sont pas les plus ouverts sur la lutte contre la maltraitance des talibés. C’est pour dire que je ne crois pas qu’il faille des prières pour tordre le coup à ce fléau. Ce qu’il faut, ce sont de vraies lois que l’on applique sans faille et sans complaisance. Pour cela, il faut que les législateurs fassent leur boulot et que les jugent prennent le relai. Le champ des prières, palabres et autres salamalecs, nous en sommes coutumiers sans que cela ne nous fasse avancer d’un iota. Alors soyons réalistes et moins hypocrites et mettons chacun devant ses responsabilités.

    {comment_ads}
    Auteur

    Rama

    En Novembre, 2011 (16:55 PM)
    Il faut que l'etat protége les enfants ,les femmes et aussi dédiée aux déficientes mentales.L'etat doit prendre en compte cette couche vulnérable.UN phénoméne est entrain de prendre de l'empleur au SENEGAL.Des gens

    qui abusent des malades(folles)sans etre inquiets.A SEDHIOU un enseignant du nom de BOURGEOIS NDAO a

    engrossé une folle mancagne sans etre inquiété,il faut qu'il soit puni.Nous ici à DAKAR nous nous organisons pour une marche qu'on va organiser à SEDHIOU.Celle là est une parente,une cousine.Ce vilain enseignant mérite

    punition.Nous serons édifiés les jours avenirs
    {comment_ads}
    Auteur

    Janamaly

    En Novembre, 2011 (00:03 AM)
    Il est vrai que l'Etat a une grande part de responsabilité dans ce sujet mais il faut dire la vérité aussi; que les parents prennent leurs responsabilités: un enfant doit être bien entouré. On ne fait pas des enfants pour les jeter dehors ensuite ou les confier à je ne sais quelle personne qui va les exploiter. Je ne vis pas au Sénégal mais ça me fait mal au coeur de voir dès que j'y retourne voir des enfants mendier ou encore voler.... C'est bien une grande famille, avec bcp de monde mais il faut savoir assumer aussi ses choix dans sa vie et ne pas tjs mettre cela sur le compte du fait que plus l'enfant aura souffert et vécut une enfance difficile qu'il sera plus fort quand il sera adulte.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email