Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

L’an 1 de l’AIBD : les travailleurs jugent le bilan négatif

Single Post
L’an 1 de l’AIBD : les travailleurs jugent le bilan négatif

L’Aéroport international de  Blaise Diagne aura 1 an d’existence, demain. A l’occasion de ce premier anniversaire, le collectif des travailleurs de L’AIBD, après évaluation, parle d’un  bilan négatif. Ils soutiennent que c’est une année de misère, car les problèmes sont nombreux et ne trouvent aucune solution. « 1 an après l’ouverture, nous constatons que la plupart des problèmes ne sont pas résolus. Les conditions de vie et de travail du personnel sont restées précaires. Parmi les difficultés, c’est surtout  l’épuisement que subit les travailleurs de l’aéroport de Diass », se sont-ils plaints sur Zik fm.

Selon eux, l’ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne s’est faite dans la précipitation ; c’est pourquoi les travailleurs souffrent encore. « Le transfert de l’aéroport international de Dakar à celui de Diass s’est fait dans des conditions extrêmement difficiles. En effet, suite à la précipitation pour rendre opérationnel l’aéroport, les travailleurs ont eu à faire face à de nombreux difficultés, notamment la précarité des statuts, le déficit  en matériel, l’absence de procédures normalisées, sans parler du problème de sécurité. »

Par ailleurs, les travailleurs se disent affiliés au SUTSAS, un syndicat  qui, regrettent-ils, est en connivence avec le patronat. Cependant, avouent-ils, ils ne peuvent pas être considérés comme un syndicat, car il leur manque l’une des caractéristiques essentielles d’un syndicat pour avoir la prétention de défendre les salariés. « On est bien affilié à un syndicat qui est le SUTSAS qui est à la CNTS, mais malheureusement, comme je vous l’ai dit,  on a été déçu par les syndicats ». Néanmoins, le collectif des travailleurs de l’AIBD compte se battre pour améliorer  leurs conditions de travail.

 


Article_similaires

18 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:47 PM)
    Avec ce plan Senegal emergent, tout se fait dans la précipitation.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:52 PM)
    Ce n'est pas le SUTSAS (Secteur santé), mais le SUTAAS (Secteur Aéroport). A corriger, svp

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (20:56 PM)
    Le chien abboie la caravane passe. vive son excellence macky sall
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (22:50 PM)
    KARIM WADE IS THE SOLUTION

     :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (23:58 PM)
    Suis d accord avec l absence de Procédures normalisées la raison est très simple .l fait de ne pas associé toutes l antitees de la plate forme comment travailler a L AIBD n a pas été pris en compte avant l transfert. J m rappel a l aéroport ex LSs y avait un service qui enseigner comment travailler a L aéroport LSS. Tel n est pas l cas a AIBD .C l luxe qui est mis au premier rang alors que l volet sûreté et sécurité souffre un peu et c est pas bien pour l avenir.essayer de revenir a la sérénité et a l efficacité pour garantir un aeroport sûre. Courage et plus de professionnalisme un aéroport est la gestion de nombreuse vie humaines plus de sérieux.si ca marche ca va très bien si jamais ya catastrophe l responsabilités seront situées. Sûreté et sécurité du Thiakhane mes chers. BON COURAGE ET BONNE CONTINUATION
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (00:20 AM)
    Un aeroport c'est pas pour les travailleurs seulement mais aussi et surtout pour les voyageurs.

    Moi voyageur trouve que l'aeroport est une satisfaction hormis les toilettes qui commencent a devenir sales.

    Les travailleurs n'ont qu'a revendiquer leurs droits a travers leurs syndicats. Les usagers ne sont pas instaisfaits.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (01:09 AM)
    Attention, un aéroport c'est d’abord pour les travailleurs qui y sont employés, car leurs mauvaises conditions de travail peuvent influer négativement sur la qualité des services fournis aux voyageurs.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (05:34 AM)
    Au Sénégal dans toutes les infrastructures c'est les toilettes qui se dégradent plus vite:stades, aéroports hôpitaux etc. On dirait qu'on a un problème avec les toilettes
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (07:07 AM)
      toilettes sales be fait que refléter le laxisme et la paresse qui caractérisent le sénégal!
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2018 (10:08 AM)
      je l’avais dit ici l’année dernière que les toilettes allaient vite se deteriorer les kaw kaw de gossas pout nguérigne fimla nguélou pékess ndamatou les villageois de ouakam les diourbelois allaient vite montrer leur vrai visage ces broussards ne connaissent pas l’hygiene. triste pays
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (07:12 AM)
    Lors du transfert,le volet social n'a pas été très bien pris en compte,les promesses n'ont pas été tenues,d'où la précarité de la plupart des emplois.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (07:13 AM)
    Lors du transfert,le volet social n'a pas été très bien pris en compte,les promesses n'ont pas été tenues,d'où la précarité de la plupart des emplois.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (07:13 AM)
    Lors du transfert,le volet social n'a pas été très bien pris en compte,les promesses n'ont pas été tenues,d'où la précarité de la plupart des emplois.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (08:23 AM)
    rien n'a été dans la précipitation , 10 ans pour faire un aeroport c'est exagéré, Sénégalais il faut peut etre vous réveiller un peu

    peuple qui vie au ralenti (fêtes muslim, chrétienne et autres en permanence)

    restez dans votre médiocrité ……. :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (08:34 AM)
    Ndeyssane je discute souvent avec les employes et un poilicer m'a dit que c'est tres dur de trouver a manger sur place et qu'il doit payer 3500 francs par jour pour dejeuner et qu'il faut marcher au moins 3 kilometres car la nourriture se trouve dans un autre site.

    Comment investir 655 milliards dans un aeroport sans construire une cantine accessible aux employes?

    Cet aeroport est tres beau de loin mais tres loin d'etre beau car il n'est pas fonctionnel et adapte comme Dakar Yoff.

    Pauvres employes dont certains paient le peage de leur poche sans etre rembourses et ceux qui prennent le bus doivent quitter chez 2 heures avant tellement le bus doit s'arreter pour prendre des employes un peu partout dans Dakar.

    Le circuit est tellement long que j'ai un ami qui en profite pour bien dormir dans le bus et parfois il prie fadiar a Ndiass, tellement il se leve tot.

    Tout a ete precipite et le cote social n'a pas ete pris en charge par les Turcs qui ne connaissnent rien de nos realites sociales pour gerer un tel aeroport.

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (12:24 PM)
    Sans rentrer dans des détails, je voudrais juste attire l'attention des gestionnaires de l'AIBD sur les questions d'entretien, notamment des toilettes qui se trouvent à la sortie à droite, juste après les postes de contrôle de la police. J'y ai vu un robinet abimé dans les toilettes et qui coulait à grande eau.

    Vigilance.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (15:04 PM)
    en tout cas il faut revoir le cas des travailleurs de l'as c'est urgent au senegal on attend un drame pour revenir sur des questions vitales mettez ces gens dans de meilleurs conditions faire 100km par jour(allez retour) des heures dans les cars de ramassage masta::::/// c'est pas question de syndicats mais de conditions de vie j'ai rencontré un agent de l'aeroprt a la descente du bus titubant comme s'il était sonné//bon courage a vous employés a L'AIBD
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (01:07 AM)
    Lors du transfert,le volet social n'a pas été très bien pris en compte,les promesses n'ont pas été tenues,d'où la précarité de la plupart des emplois.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (01:07 AM)
    Lors du transfert,le volet social n'a pas été très bien pris en compte,les promesses n'ont pas été tenues,d'où la précarité de la plupart des emplois.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2018 (01:07 AM)
    Lors du transfert,le volet social n'a pas été très bien pris en compte,les promesses n'ont pas été tenues,d'où la précarité de la plupart des emplois.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email