Dimanche 26 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

L’histoire de Souleymane: Le talibé qui rêve de devenir footballeur

Single Post
L’histoire de Souleymane: Le talibé qui rêve de devenir footballeur

Contrairement à  bon nombre de talibés, Souleymane (nom d’emprunt) a eu la chance de sortir de la rue.Ce, grâce à la journaliste Astou Winnie Beye. Elle l’a trouvé il y a quelques mois de cela, dormant à même le sol, sous un soleil de plomb, pieds nus et vêtu de haillons.Prise de compassion, Astou décida de prendre Souleymane sous son aile.
«Un enfant facile à éduquer »

Sur facebook, Astou Winnie revient sur ses motivations. Lorsqu’il a été retrouvé dans la rue  Souleymane a avoué n’avoir jamais été maltraité. Mais, il était obligé de faire le tour de la capitale pour mendier.  Ses parents vivent dans une région trés éloignée de Dakar.«Comment rester insensible face à une telle situation? Je suis une personne foncièrement contre l'injustice et la maltraitance des humains, de la nature et des animaux, j'ai tout de suite décidé de m'occuper de cet enfant », explique t-elle.Depuis, Souleymane vit presque chez Astou Winnie. « C'est un enfant obéissant à la base, qui m'écoute et me respecte, donc facile à éduquer », renseigne la journaliste.
N’attendons pas l’Etat 

Face au tollé soulevé par l’histoire des talibés enchaînés à Ndiagne, Astou est persuadée qu’il faut que chacun mette la main à la pâte. « N’attendons pas l’Etat », a-t-elle écrit sur facebook. Elle invite les citoyens qui le peuvent à « parrainer un ou des talibés ». Ce, afin de les sortir de la rue et de la mendicité.Elle ajoute: « exposés en permanence au danger, aux maladies, à la faim, à la soif et j'en passe, pourquoi doivent-ils être condamnés à souffrir autant alors que nous autres pouvons les aider ». Souleymane « vient chez moi pour prendre sa douche, porter des habits propres, prier, manger, boire, dormir, regarder la télé», raconte Astou Winnie.
Souleymane rêve de devenir footballeur

Selon la journaliste, bientôt Souleymane « pratiquera sa passion qu'est le football, évidemment avec les études à côté ». Aujourd’hui il ne mendie plus et ne traine plus dans les rues.Il vit une enfance normale et heureuse.Ainsi, Astou invite ceux qui le peuvent à donner aux enfants de la rue « la chance de grandir en sécurité et de réaliser leurs rêves ». Celui de Souleymane est de devenir un footballeur.  Pour conclure, la journaliste rappelle que « les enfants ont des droits et doivent être protégés». 

Article_similaires

18 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (11:24 AM)
    Achifaatruc : ta gueule.
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (11:33 AM)
    ET TA MÈRE ELLE EST MIRACULEUSE ?

    elle aurait du t'éduquer................................
    Auteur

    Kiproco

    En Novembre, 2019 (11:33 AM)
    C'est vrai mme, il faut etre sensible mais tous les enfants talibés ne sont pas comme ton Souleymane

    Courage et je te souhaite la reussite avec souleymane sans déception
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:37 AM)
    Les gens sont au Sénégal depuis des générations, ils ne savent pas ce qui ce passe dans les daara. Ils ont jamais mis les pieds dans un daara, même s'ils veulent les aider ils sont trop sales, ils veulent pas se salir, d'autres sont doué juste pour gueulé, râlé mais ne feront pas le petit geste !!



    Les daara ont leurs imperfections, mais ces gens sont braqués il faut savoir comment s'y prendre avec eux, mais joué les intéllo assimilés genre nous sommes plus intelligents, nous avons fait l'école française c'est comme ça que vous devez agir, penser... ça ne marche pas !!

    Sans compter que l'ont file toujours la racaille au daar, un enfant est têtu yoob ka daara, un enfant turbulent yoob ka daara, il n'est pas intelligent à l'école yoob ka daara donc daara = recyclage c'est tout. l'Etat peine a scolarisé la moitié des enfants de ce pays, sans compté les echecs.

    On doit tous nous s'y mettre de façon coordonné pour amélioré les daara car on ne peut vivre sans le Sénégal est un des rare pays stable d'Afrique sans guerre, sans terrorisme c'est grace à eux
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:42 AM)
    Hop pour le mariage , les prières , les décès, appelez le SERIGNE DARAS et après on ferme les yeux sur leur conditions. Senegal mo Nekh.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:45 AM)
    Si 10.000 personnes sur les 15 millions de sénégalais suivaient cet exemple, il y aurait changement c'est sûr ! Merci à cette grande dame généreuse. Un exemple à suivre
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:53 AM)
    Nom de naissance Youssou Madjiguène Ndour

    Naissance 1er octobre 1959 (60 ans)

    Nayénne (Sénégal)

    Activité principale chanteur

    Genre musical Mbalax, world music

    Années actives Depuis 1970
    Auteur

    En Novembre, 2019 (11:54 AM)
    Un très beau geste et engagement envers cet enfant. La question que je me pose : administrativement il a une identité et des parents. Légalement comment procéder pour avoir le droit de le prendre sous son aile, le domicilier à son adresse etc. ? pour éviter d’être accusé d’enlèvement d’enfant. Ce témoignage est beau mais combien dangereux pour d’autres qui pourraient s’en inspirer à d’autres fins.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:03 PM)
    Belle lecon de vie. Les senegalais parlent beaucoup et agissent peu. Si tout le monde faisait comme cette dame bene talibe dou soneu. Serigne yi tamit douniou soneu nax khale yi di na niou lekk nane sangou diang alkhourane. Mais gniy wax yeup douniou sakh sarakh talibes yi

    Bon’e chance a souleymane
    Auteur

    Defenseur

    En Novembre, 2019 (12:08 PM)
    Beau geste
    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:20 PM)
    femme bi yagg na def lou bakh dans la discrétion c'est une femme d'une extrême générosité j'ai eu la chance de la côtoyer kou bakha bakh la
    Auteur

    En Novembre, 2019 (12:36 PM)
    Machalaaaaa je pleure de joie yala nala yalla faye sa khol sokhnaci bakh rek mo ame solo
    Auteur

    Boyzpalm

    En Novembre, 2019 (12:43 PM)
    Beau geste mais pendant ce temps les irresponsables-Polygames continuent à innonder le marché des Serignes-daaras.

    Faut couper le mal à la source: Interdire la polygamie d'abord et les Daaras apres.

    Mentalité de merde!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:08 PM)
    Y a-t-il un moyen de contacter madame astou winnie ? Merci
    Auteur

    En Novembre, 2019 (13:36 PM)
    Belle histoire mais j’aimerai bien connaitre l’implication du maitre du dahra qui s’iccupait de l’enfant. J’aimerai bien prendre un enfant mais il doit avoir une procedure, je ne peux pas le faire a l’insu de son marabout. Il faut au moins une autorisation.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (13:57 PM)
      plutôt à l’insu des parents de l’enfant qui eux seuls ont l’´autorité parentale . le maître coranique ne peut rien décider dans leur aval.
    Auteur

    Boyzpalm

    En Novembre, 2019 (14:01 PM)
    La contacter pour faire? Pozr qu'elle prenne soin de toi et de ta marmaille?

    Encore un polygame irresponsable.

    Sinon, y'en a plus qu'assez de ptits esclaves da s les rues. Tu ramasses un pour toi et tu fais comme Mme.

    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:09 PM)
    Senghor, abdou diouf,abdoulay wad,y macky sall estarán contentos y orgullosos
    Auteur

    En Novembre, 2019 (14:43 PM)
    Gniy bakh gningui bakh batay. Sokhna ci astou Yalla dinala faye ci ni wala ci né wait and see

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email