Mardi 20 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

La Cité de l'émergence sort de terre grace à Addoha

Single Post
La Cité de l'émergence sort de terre grace à Addoha
En visite hier sur le chantier de la cité de l’émergence, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux pilotés par le Groupe de promotion immobilière marocain, Addoha.

C’est l’un des projets phares du Plan Sénégal émergent (PSE) en matière de renouveau urbain. La Cité de l’émergence, d’un coût de 45 milliards de francs CFA, et dont les travaux sont pilotés par le groupe marocain Addoha, commence à sortir de terre.
 

En visite sur le chantier, ce jeudi 20 janvier, en compagnie du PDG d’Addoha, Anas Sefrioui, le Premier ministre sénégalais s’est dit satisfait de l’état d’avancement des travaux. «Aujourd’hui, le projet a atteint une maturité et qu’il avance dans de bonnes conditions», s’est réjouit Mahammad Boun Abdallah Dionne.
 

En effet, 16 immeubles (R+11) sont en train de sortir de terre sur le site de l’ancienne gare routière «Pompiers», en plein Dakar. Leur date de livraison est prévue dans 24 mois.
 

Réalisé en sous-traitance avec des PME sénégalaises, le projet a permis la création de 200 emplois locaux. Ce qui fait que «cet investissement profite à l’ensemble du tissu économique sénégalais» selon Saad Sefrioui, directeur général délégué d’Addoha. Pour lui, il s’agit d’un projet innovant qui va changer le visage de Dakar dans le domaine de l’aménagement urbain.
 

A cause de la complexité du terrain – il a fallu un système technique performant à base de micro-pieux pour aller jusqu’à 17 mètres de profondeur et construire des immeubles sur pilotis –, l’expertise géotechnique marocaine a été d’un précieux apport, note Dionne.
 

Addoha, qui entend développer d’autres projets similaires au Sénégal et dans la sous-région, tient beaucoup à ce projet dans son ambition de booster la coopération Sud-Sud. «Nous apportons une plus value et nous avons mis en place un guichet unique. Nous travaillons en synergie avec CBAO-Attijariwafa Bank, leader au Sénégal, la Banque atlantique et la BOA», a expliqué Sefrioui.


Selon lui, ce projet est une «continuité logique des investissements marocains au Sénégal notamment dans le secteur bancaire».


Le Groupe Addoha, qui a signé une convention avec Attijariwafa bank et entend profiter de cette forte présence marocaine dans le secteur bancaire sénégalais pour faire bénéficier aux candidats au logement des crédits à des taux «très avantageux» remboursable sur de longue durée (pouvant aller jusqu’à 20-25 ans).
 

L’administrateur directeur général de CBAO-Attijariwafa bank, Mounir Oudghiri, promet que sa banque va activement participer au financement des projets d’acquisition de logement de ses clients.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email