Dimanche 01 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

[EDITO DU JOUR] La colère du patriarche

Single Post
Edito du jour , la colère du Patriarche
Une colère juste et raisonnable. Laquelle s'explique par des transgressions de l’islam, de la voie mouride dont il est le gardien spirituel. Le Khalife général des mourides, connu et reconnu pour son sourire éclatant, a montré hier une nouvelle facette de sa personne lorsqu'il enfile l'habit de régulateur.

Il porte l'estocade et il est bien dans son rôle de rappeler à l'ordre les brebis égarées. Droit dans ses bottes, l'homme de Dieu a pris les devants, en khalife responsable. Il est d'abord intervenu en privé, entre quatre murs, une entrevue dont peu aura filtré. Contraint est-il malheureusement, de monter au créneau moins de 72 heures après, cette fois-ci, devant des caméras. Cela témoigne de la gravité des faits nés d'une récidive savamment calculée. Tantôt menaçant, tantôt résigné, le Khalife a tranché, la charia et ses exécutions au sabre brandies. La fatwa est lancée, mais la clémence et la miséricorde seront de mise en dépit de l’affront subi par la voie tracée de Cheikhoul Khadim. 

Un discours plein de symboles. De symbolisme. Fort en émotions aussi. Pour témoigner de l'ampleur des dégâts, du sérieux de l'intervention qui n'est pas le premier du genre pour le premier des mourides. Un rappel à l'ordre mais également un rappel à Dieu, adressé à tous les musulmans, aux mourides en particulier pour un respect strict des recommandations et interdits en vigueur dans la cité religieuse de Touba, lesquels ne sont nullement en contradiction avec prescriptions et proscriptions contenues dans le Livre Saint. Le ton employé, laisse aisément deviner que la voie tracée par Cheikhoul Khadim dont on célébrait le départ en exil le 17 octobre dernier, est soumise à l'épreuve du temps, au regard des tentatives de transgression voire de travestissement du message authentique du fondateur du mouridisme, une confrérie qui a toléré en son sein, des courants de pensées aux pratiques parfois aux antipodes de l'orthodoxie musulmane. Pratiques à laquelle le maître de Touba a voulu mettre un terme, à voix audible.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email