Vendredi 29 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

La Croix-Rouge italienne met 5000 volontaires au service des migrants

Single Post
La Croix-Rouge italienne met 5000 volontaires au service des migrants
La Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Ficr), en partenariat avec le réseau des sociétés de la Croix-Rouge ont tenu un atelier régional sur les questions de migrations ce 23 juin à Dakar. L’atelier, présidé par Abdoul Aziz Diallo, président de la Croix-Rouge sénégalaise et Alessandra Diodati, responsable de la stratégie pour la migration Croix-Rouge italienne, propose des solutions d'urgence à la situation des migrants dans le monde

.
Pour Abdoul Aziz Diallo « la migration est concentrée sur les Africains mais, il ne faut pas oublier que c’est un phénomène mondial. On a analysé qu’au Sénégal les premières vagues partaient de la côte mais aujourd'hui, il y a en moins qui partent de la côte. Le phénomène s’est orienté vers l’intérieure du Sénégal et cela a conscientisé la Croix-Rouge sénégalaise qu’il faut accentuer la sensibilisation ».

Les nouveaux lieux de départ sont les régions de Tambacounda et Kédougou. Le président de la section sénégalaise de la Croix-Rouge explique à ce propos que leurs services ne peuvent pas intervenir au niveau des passages, mais que des volontaires vont être armés pour sensibiliser les familles. 

Pour d’alléger les souffrances des migrants en situation périlleuse en leur apportant assistance et protection, la responsable de la stratégie pour la migration italienne révèle que " la Croix-Rouge a mobilisé cinq mille volontaires pour accueillir les migrants, dès leur arrivée sur les côtes". " Dès qu'ils arrivent, la Croix-Rouge italienne les reçoit avec l’aide des autorités et les mets en contact avec les services sanitaires. Ceux qui ont besoin d’être hospitalisés le seront. Tout est prévu à leur arrivée sur les côtes italiennes. La Croix-Rouge italienne garantit une assistance de base aux émigrants", a fait savoir Alessandra Diodati.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (16:09 PM)
    j'invite l'Etat de revoir la gestion du FONGIP. Au niveau de la zone sud les emplois si on peut les appeler comme ça, sont toujours payés en retard (3 mois), il y a un manque d'organisation on ne sait pas qui est qui, qui fait quoi.







    L'Etat doit prendre la gestion du FONGIP en main mais pas la confié à un privé qui est incapable d'anticiper sur les salaires ni les allocations de stages. je ne suis pas contre du privé mais ça doit une entreprise qui doit être capable de prendre en charge son personnel

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email