Lundi 14 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

La famille d'Alioune Ndao réagit : "L'imam recouvrera la liberté si…"

Single Post
La famille d'Alioune Ndao réagit : "L'imam recouvrera la liberté si…"

Après deux ans et 2 mois de détention (il est sous mandat de dépôt depuis le 26 octobre 2015), l'imam Alioune Badara Ndao et plusieurs autres personnes comparaitront devant la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar, ce mercredi 27 décembre 2017. Ils seront jugés pour terrorisme.

À quelques jours de cette audience spéciale, la famille de l'imam est montée au créneau pour interpeller les magistrats en charge du dossier.

Dans un entretien téléphonique avec Seneweb, son frère cadet, Ablaye Ndao, porte-parole de la famille, soutient que l'innocence de son frère sera démontrée le jour du procès.

"Des choses invraisemblables ont été dites contre lui alors que ce n'est pas la vérité. On a hâte que l'imam Alioune Ndao soit devant ses juges. Nous avons confiance en ses chances de s'en sortir car il n'a absolument rien à se reprocher. Il ne craint pas ce procès. S'il est avéré que nous sommes véritablement dans un Etat qui respecte les lois, un pays de droit, justice lui sera rendue. La vérité l'emportera sur le mensonge. Si vraiment ces magistrats chargés de le juger sont de bonne foi et qu'ils sont impartiaux, je prie que Dieu les assiste et leur donne les moyens de jouer convenablement leur rôle. Nous ne demandons rien d'autre qu'une justice équitable. Nous nous en remettons à Dieu, le seul à détenir la puissance et la force absolue. Depuis le début de cette affaire, nous avons noté de la tricherie dans ce dossier. De l'enlèvement de l'imam Ndao (oui je ne parle pas d'arrestation), à son renvoi devant le tribunal, nous estimons qu'il fait l'objet d'un traitement injuste et dévalorisant", réagit Ablaye Ndao.

"Seuls 27.300 FCfa ont été trouvés chez mon frère"
"Si véritablement les juges disent le droit et rien d'autre dans cette affaire, nous sommes convaincus que l'Imam Ndao recouvrera la liberté à l'issue de ce procès. Nous ne doutons point de cela. Il est dit que l'imam a été appréhendé avec deux de ses épouses. C'est faux. Ses 4 épouses sont libres comme l'air. Il s'agit de Nogaye Ndao, Afiatou Ndao, Aïsatou et la dernière Socé Samb. Toutes ses épouses étaient présentes au moment de son arrestation. Elles sont toujours au domicile conjugal", rectifie-t-il.

Aussi, réagit-il, on a fait état de la découverte chez lui d'une forte somme d'argent. "On parle même de plusieurs millions en francs Cfa, Euros et Dollars trouvés chez mon frère. Cela, nous le contestons. Le rapport des agents de la gendarmerie nationale l'ayant arrêté en est la preuve. Seuls 27.300 F Cfa ont été trouvés. Les gendarmes ont procédé à une perquisition qui a débuté à 1 heure 30 du matin et s'est terminée à 6 h 15. Rien de compromettant n'a été retrouvé chez lui. Son daara (école coranique fondée par l'imam Ndao), compte 500 personnes. Je défie quiconque de donner le nom d'un de ses anciens élèves qui a pu avoir des liens avec ces réseaux de terroristes. Il y 'en a pas", crie le porte-parole de la famille.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email