Samedi 01 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

LA FAMINE FORTEMENT INSTALLEE AU SENEGAL : 6 sur les 14 régions du pays touchées par le fléau

Single Post
LA FAMINE FORTEMENT INSTALLEE AU SENEGAL : 6 sur les 14 régions du pays touchées par le fléau

Manger à sa faim est aujourd’hui l'une des préoccupations majeures de la population sénégalaise. Annoncé il y a plus de 4 mois par le Conseil national de concertation des producteurs ruraux qui multipliait les alertes pour conscientiser le gouvernement de Souleymane Ndéné Ndiaye à prendre les devants, après la campagne agricole catastrophique, ce fléau a fini par arriver. Et il s'est même installé de façon préoccupante. Matam, Louga, Diourbel, Kaffrine, Sedhiou, Kedougou sont toutes touchées, aujourd’hui, par la famine, soit 6 des 14 régions du pays. Un constat alarmant fait par la Croix-Rouge Sénégalaise. Une situation qui l'a amenée à lancer une assistance, à l'endroit de 1000 ménages vulnérables, en vivres de soudure. «Le déficit céréalier s’accentue dans les pays du Sahel et touche la grande majorité des régions du Sénégal qui doit faire face aux conséquences du mauvais hivernage 2011. Cette situation installe la crise alimentaire qui touche entre autres, les régions de Saint-Louis, Matam, Louga, Diourbel, Kaffrine, Sédhiou et Kédougou. L’accès aux trois repas quotidiens demeure un casse-tête dans le monde rural où la période de soudure est de plus en plus pressante», relève la Croix Rouge sénégalaise, après des études de vulnérabilité et des capacités réalisées dans les régions de Saint-Louis et de Matam. De tels résultats, «montrent la gravité de l’insécurité alimentaire dans le pays», ajoute la Croix Rouge. Dans cette opération d'assistance, près de 120 volontaires ont assuré pendant deux semaines la distribution des vivres de soudure, des semences, de l’engrais, du matériel agricole et une assistance financière non remboursable de 100 000 F à des ménages vulnérables. C'est au total, 24 tonnes de maïs, 24 tonnes de mil et 9, 6 tonnes d’haricot qui ont été distribuées à 800 ménages vulnérables qui ont reçu chacun 30 kg de maïs, 30 kg de mil et 12 kg d’haricot. Egalement, 200 autres ménages dans le besoin ont bénéficié d’une assistance financière non remboursable de 20 millions de francs Cfa, en donation de 100 000 F de cash-flow pour chaque chef de ménage. La Croix Rouge sénégalaise explique dans son communiqué que, cette assistance a été menée grâce à un appui financier de 77, 280 millions de francs Cfa alloué à la Croix-Rouge sénégalaise par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sur son fonds de Réponse d’Urgence aux Désastres (Dref). Conscient de la gravité de la situation, Ibrahima Laye Thiome, Chef du Département des Opérations et de la Logistique de la Croix-Rouge sénégalaise de marteler : «cette première phase de l’assistance humanitaire de la Société nationale ne couvre que 4 % des besoins en rations alimentaires des populations qui vivent dans une situation critique. Une deuxième phase de l’opération
est prévue dans les régions de Louga, Matam, Kaffrine, Kaolack, Fatick, Tambacounda, Kédougou, Kolda et Sédhiou».

affaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Buju Banton

    En Avril, 2012 (15:40 PM)
    C'est revoltant de voir que ces rapaces font croire que c'est la monnaie qui regle tous les problemes...

    Qu'en sera lorsque cette meme monnaie qui je le rappelle est en crise depuis 5ans, se retrouvera secouee par un cataclysme economique a dimension mondial ?



    Ne croyez pas que les images d'enfants affames d'Ethiopie ou Somalie que les medias nous servent depuis des decennies soient des choses qui ne peuvent pas atteindre n'importe qui. Les exemples sont nombreux dans l'histoire de l'Europe surtout ou des familles riches se sont retrouvees a mourir de faim.



    Baisse des denrees ou pas il reste encore quelques mois pour se preparer pour ceux qui en ont les moyens en ce moment meme. Donc pour la 10 millieme fois, stockez vos aliments.



    Merci.
    Top Banner
  2. Auteur

    Frustré

    En Avril, 2012 (15:40 PM)
    On s'en tape tellement que l'article affiche 0 commentaires . Parlez nous plutôt de Bethio moniou interessé nous senewebiens
    {comment_ads}
    Auteur

    Mouye

    En Avril, 2012 (15:54 PM)
    ON DOIT PENDRE TOUS LES MEMBRES DE L ANCIEN REGIME,tous ces 4x4 ,ces 8x8,tout l argent detruit pendant la campagne,etc tous les gachis et gaspillages pouvaient servir a resoudre beaucoup de problemes.

    sans compter les millions de la lutte
    {comment_ads}
    Auteur

    Bbg

    En Avril, 2012 (17:00 PM)
    Cette situation qui était prévisible n'a nullement préoccupée les autorités de l'ex-régime de Wade.

    La mauvaise pluviométrie est en cause, c'est sûr, mais les autorités étatiques auraient dû prendre les dispositions nécessaires pour aider les populations du monde rurale.

    Actuellement, on nous parle d'urgence alors que tous les signaux d'alarme étaient au rouge depuis longtemps. J'espère juste que les gens se rappelleront de cela avant de voter pour les candidats libéraux lors des prochaines législatives.

    Yalla na yalla diapalé tous ces pauvres compatriotes. Le nouveau gouvernement devrait faire face à cette situation avec tous les moyens en sa disposition. Je pense qu'il faut faire appel à toutes les bonnes volontés (les millionnaires et milliardaires Sénégalais aussi).



    La Croix-rouge sénégalaise et lesautres ONG devraient lancer des campagnes pour recueillir les dons locaux et internationaux. Que le bon Dieu aide le Sénégal et l'Afrique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mya

    En Avril, 2012 (17:46 PM)
    on devrait dépasser ces images faits et réalités ignobles vue que notre cher pays le Sénégal a signé les OMD il dévrait étre capable et a mesure réduire peu que ce soit le taux exhositifs de famine.Tout cela est lié à une mauvaise politique sanitaire car la santé c'est le reflet du niveau de l'étre humain plus précisément d'un pays .ceci est à pour cause le manque de ressource agricolte ainsi que la non explotation de nos ressources personnelles la pire des conséquences revient à des problémes sanitaires (nutritionnelle,multiplication des maladies.....).En plus le une portion du budget qui servait d'autre fin sera déployé à ces fin ainsi une augmentation des problémes et l'enfoncement dans le sous développement.Phace a ceci le gouvernement sera obligé de faire des actions sociales et pourtant on pouvait éviter par une bonne politique agricole, alimentaire,la promotion de la consomation locale mais surtout par le role des agents communautaire(santé communautaire)qui auraient des avantages et sera bénéfique à tous parceque le principal but de la SC c'est aider les populations à éviter tout probléme sanitaire etde promovoir leur propre developpement .Car la santé est pionnier du developpement
    Top Banner
    Auteur

    Pouf

    En Avril, 2012 (18:45 PM)
    agissons vite en consommant local notre riz est meilleur qu celui di parfumé et importé qui est une des cauz du diabète au sénégal;gouter au riz local cest un regal
    {comment_ads}
    Auteur

    Wade La Merde

    En Avril, 2012 (21:38 PM)
    C est wade l irresponsable qui a empire la situation du pays entre autre.
    {comment_ads}
    Auteur

    Safene

    En Avril, 2012 (22:06 PM)
    nts leve toi voila une vraie cause
    {comment_ads}
    Auteur

    Peace&love

    En Avril, 2012 (09:25 AM)
    Le sengal ne se limite pas a dakar il faut vraiment que les gens de lancien regime soit au niouf ils nont rien fichus et avaient une trop grande BOUCHE. Il est temps quon regle nos problemes nosu memes. Il y a un programme nomme Afrique aide Afrique qui est mis en place en Ethiopie peut etre quon devrait prendre exemple sur lethiopie et aider les populations rurales.
    Top Banner
    Auteur

    Lyns

    En Avril, 2012 (10:04 AM)
    Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, le pauvres ne devraient pas avoir des enfants tous les deux ou trois ans . Dieu nous a demander d'occuper la terre et non de la remplir, si tant est qu'on peut la remplir ! Le débat sur la démographie galopante dans les pays pauvres doit être instauré ! On ne peut avoir suffisamment pour faire vivre correctement Une femme et deux ou trois enfants , et continuer à en avoir plus de six voire dix sans conséquences. Je ne pense pense que la famine, comme on l'entend, la voit au Soudan, Somalie ou bien en Ethiopie il y a quelques années puissse s'installer au Sénégal durablement . La faim, la malnutrition, et l'insuffisance alimentaire , OUI , et nous sommes assez riche pour y parer sans problème ! Que je sache, on ne parle que de riz, mil, maïs ! Quoi de plus facile à trouver et à acheminer vers nos parents qui en on le plus besoin, mais de là à ameuter le monde entier sur une éventuelle famine au Sénégal, je doute et m'interroge sur le but de cette alerte dont les objectifs ne sont pas avoués. Ce n'est pas parce que l'Ancien Premier Ministre Souleymane N'déné N'diaye avait été mis au courant de cette probable "FAMINE" que s'en fait une vérité Biblique ! Attendons de voir ce que notre nouveau gouvernement en dira dans les prochains jours. Notre pays a toujours fait face à des situations où la Solidarité Nationale, avec tous ses ressors nous permet d'aider nos parents de l'intérieur sans pour autant que nous soyions obligés de faire du bruit pour être au devant de la scène mondiale! Les sacs de ma¨s, de riz ou de biscuits que nos "amis" pourraient nous débarquer au port de Dakar n'en valent pas la peine eu égard à l'humiliation que nous devrions subir! Le Maroc, Cuba et d'autres peuples ont eu à subir cette tension alimentaire de quelques mois , l'ont réglé par leurs propres moyens et ont gardé leur dignité ! FAISONS EN DE MEME POUR LA PRESERVATION DE L'HONNEUR ET DE LA DIGNITE DE NOTRE SI GRAND PEUPLE! SI PAR SOLIDARITE A NOS PARENTS, CHAQUE SENEGALAIS VIVANT ICI EN EUROPE DONNAIT L'EQUIVALENT D'UNE SEULE PAIRE DE CHAUSSURES c'est à dire 80 Euros minimum, ce "problème" serait réglé avant les prochaines récoltes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lyns

    En Avril, 2012 (11:20 AM)
    Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, le pauvres ne devraient pas avoir des enfants tous les deux ou trois ans . Dieu nous a demander d'occuper la terre et non de la remplir, si tant est qu'on peut la remplir ! Le débat sur la démographie galopante dans les pays pauvres doit être instauré ! On ne peut avoir suffisamment pour faire vivre correctement Une femme et deux ou trois enfants , et continuer à en avoir plus de six voire dix sans conséquences. Je ne pense pense que la famine, comme on l'entend, la voit au Soudan, Somalie ou bien en Ethiopie il y a quelques années puissse s'installer au Sénégal durablement . La faim, la malnutrition, et l'insuffisance alimentaire , OUI , et nous sommes assez riche pour y parer sans problème ! Que je sache, on ne parle que de riz, mil, maïs ! Quoi de plus facile à trouver et à acheminer vers nos parents qui en on le plus besoin, mais de là à ameuter le monde entier sur une éventuelle famine au Sénégal, je doute et m'interroge sur le but de cette alerte dont les objectifs ne sont pas avoués. Ce n'est pas parce que l'Ancien Premier Ministre Souleymane N'déné N'diaye avait été mis au courant de cette probable "FAMINE" que s'en fait une vérité Biblique ! Attendons de voir ce que notre nouveau gouvernement en dira dans les prochains jours. Notre pays a toujours fait face à des situations où la Solidarité Nationale, avec tous ses ressors nous permet d'aider nos parents de l'intérieur sans pour autant que nous soyions obligés de faire du bruit pour être au devant de la scène mondiale! Les sacs de ma¨s, de riz ou de biscuits que nos "amis" pourraient nous débarquer au port de Dakar n'en valent pas la peine eu égard à l'humiliation que nous devrions subir! Le Maroc, Cuba et d'autres peuples ont eu à subir cette tension alimentaire de quelques mois , l'ont réglé par leurs propres moyens et ont gardé leur dignité ! FAISONS EN DE MEME POUR LA PRESERVATION DE L'HONNEUR ET DE LA DIGNITE DE NOTRE SI GRAND PEUPLE! SI PAR SOLIDARITE A NOS PARENTS, CHAQUE SENEGALAIS VIVANT ICI EN EUROPE DONNAIT L'EQUIVALENT D'UNE SEULE PAIRE DE CHAUSSURES c'est à dire 80 Euros minimum, ce "problème" serait réglé avant les prochaines récoltes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Binoust

    En Avril, 2012 (16:32 PM)
    C INCOYABLE CA!! COMMENT CA CA PEUT ARRIVER AU SENEGAL? FAMINE?? MACKY T A BEAUCOUP DE DEFIS A RELEVER. EN TT CAS IL EST INADMISSIBLE D ENTENDRE CES GENRES DE FLEAU AU SENEGAL.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email