Jeudi 13 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

La Jama'atou Ibadou Rahmane pour "un débat porteur d'avenir''

Single Post
La Jama'atou Ibadou Rahmane pour "un débat porteur d'avenir''

La Jama'atou Ibadou Rahmane (JIR) appelle citoyens sénégalais et acteurs politiques à respectivement "combattre la violence sous toutes ses formes" et instaurer "un débat sérieux, fructueux et porteur d'avenir pour le peuple", dans le cadre de la campagne pour les élections locales dont le scrutin se tient dimanche.Dans une déclaration parvenue jeudi à l'APS, la JIR invite "les Sénégalais où qu'ils se trouvent et à quelque niveau qu'ils se situent à dénoncer et à combattre la violence sous toutes ses formes quels qu'en soient les auteurs et les motivations". 

La JIR dit dans le même temps "attirer l'attention des leaders de partis ou de coalitions sur la nécessité de faire preuve de plus d'intelligence, de responsabilité et de lucidité dans la gestion de leurs divergences et d'instaurer un débat sérieux, fructueux et porteur d'avenir pour le peuple". "Depuis la période des investitures jusqu'à cette date, fait-elle valoir, nous constatons tous, une animation extrême du champ politique. Les partis politiques, les coalitions, les associations s'activent énergiquement pour attirer le choix des citoyens". 

"L'atmosphère reste tendue et agrémentée de sarcasme, d'invectives, de menaces, de destructions de biens publiques et privés, d'attaques personnelles, de luttes fratricides, de tapage nocturne, de pollution sonore, etc.", écrit-elle, se basant sur les enseignements du Prophète Mohammed (PSL). La JIR rappelle que "la nouvelle structuration des collectivités locales requiert plus de rigueur dans le mode de gestion (transparence, efficience, compétitivité, esprit d’initiative et audace). D'où selon elle la nécessité d'élire des dirigeants dotés d'une "haute conscience des missions publiques" et d'un "sens élevé de l'altruisme". Les futurs élus doivent également observer "un culte du bien public" et se prévaloir d'"une grande capacité d'écoute", selon la Jama'atou Ibadou Rahmane. 

"Il nous faut donc éviter à tout prix que l'acte électoral soit gouverné par des sentiments partisans au détriment de la compétence", estime cette structure. De même, elle exhorte "les autorités religieuses, les organisations de la société civile et tous les citoyens épris de paix, à redoubler de vigilance, à analyser de manière pointue le discours et le comportement et à sanctionner au besoin ces protagonistes qui ne cessent chaque fois que l’opportunité leur est offerte de prendre en otage le peuple". BK/ASG


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Ada

    En Juin, 2014 (12:25 PM)
    Bonne initiative.

    Peu importe de quel parti on est, on se doit tous d'agir en tant que citoyen sénégalais modèle et éviter la violence dans toutes ses formes. Nous nous devons d'être des acteurs de notre propre destinée afin de tracer la route vers un Sénégal sans violence que ça soit dans le domaine religieux, politique, sportif et surtout éducatif, qui reste le moteur essentiel pour un Sénégal émergeant.



    Merci et encore bonne initiative.
    • Auteur

      Senegalais100

      En Juin, 2014 (13:08 PM)
      cest une tres bonne chose dappeler a une campagne paisible! merci jamatou ibdou rahmane
  2. Auteur

    Boyzpalm

    En Juin, 2014 (12:54 PM)
    Je me demande d'où sortent ces organismes qui sont plus des sectes qu'autre chose et qui les finance.

    Auraient-ils mis l'energie et les moyens au setvice de la jeunesse et du developpement coomme par example la

    creation d'entreprises ou l'education, on en serait plus là.

    J'espere que le gouvernement sait ce qui tout le monde sait et ne tardera pas à les dissoudre à commencer par Jamra. Boka Haram n'est pas loin.
    • Auteur

      Senegalais 100

      En Juin, 2014 (13:13 PM)
      tu as un autre probleme toi , ton probleme cest que tu ne veux pas entendre le discours islamique que tiennent ces organismes.je vais taider ces organismes islamiques ne sont pas des sectes mais plutot un mouvement islamique pour jir et une ong pour jamra.ils sont financer par ces membres comme lapr, afp ps croix rouge, croissant rouge, hizbut, moustakhchidine ect ect!
    • Auteur

      Senegalais 100

      En Juin, 2014 (13:14 PM)
      tu as un autre probleme toi , ton probleme cest que tu ne veux pas entendre le discours islamique que tiennent ces organismes.je vais taider ces organismes islamiques ne sont pas des sectes mais plutot un mouvement islamique pour jir et une ong pour jamra.ils sont financer par ces membres comme lapr, afp ps croix rouge, croissant rouge, hizbut, moustakhchidine ect ect!
    Auteur

    Boyzpalm

    En Juin, 2014 (17:12 PM)
    Tu parles de quels membres toi? A moins que tu sois un des multiples profiteurs du systeme.

    De ceux- là qui avaient de la peine à joindre les 2 bouts ce fût un temps? A qui on connait aucun job regulier

    ou qui justifie leur moyens?

    De ces menbres qui vont tendre la main à chaque fin de mois?

    L 'islamisme a de beaux jours devant lui car on passe de l'islamisme alimentaire

    au Radicalisme tant que seul le Petrodollar compte.

    Tout le monde sait que vous avez les memes sources de financement

    que Boko et autres mais les consequences seront tjours collatetales.

    Auteur

    Macaroni Paya

    En Juin, 2014 (18:09 PM)
    gni wakhe ni ibadou yi ay terroriste lagnou na sen khel dale ibadou senegal ay tapet lagnou dougnou def dara :-D 
    Auteur

    Jir_citoyen

    En Juin, 2014 (19:06 PM)
    Voici la totalité de la déclaration de la JIR dont il est question



    Le 29 juin 2014 les Sénégalais sont appelés à élire leurs maires et conseillers municipaux chargés de poser les premiers jalons de l’acte III de la décentralisation.

    Depuis la période des investitures jusqu’à cette date, nous constatons tous, une animation extrême du champ politique. Les partis politiques, les coalitions, les associations s’activent énergiquement pour attirer le choix des citoyens. L’atmosphère reste tendue et agrémentée de sarcasme, d’invectives, de menaces, de destructions de biens publiques et privés, d’attaques personnelles, de luttes fratricides, de tapage nocturne, de pollution sonore, etc. Il suffit de parcourir les titres de journaux pour en avoir une idée :

    - « la violence bat campagne » l’enquête du 23 juin ;

    - « la cadence de la violence accélérée » le populaire du 23 juin ;

    - « Vendredi noir à Touba » l’enquête du 21 juin.

    Pourtant, la classe politique pouvait nous épargner de cette situation puisqu’elle s’adresse à des citoyens mûrs et conscients des enjeux du moment.

    Encore faut-il rappeler que la nouvelle structuration des collectivités locales requiert plus de rigueur dans le mode de gestion : la transparence, l’efficience, la compétitivité, l’esprit d’initiative et l’audace ; d’où la nécessité de renforcer les critères de choix des dirigeants :

    - une haute conscience des missions publiques ;

    - un sens élevé de l’altruisme ;

    - un culte du bien public ;

    - une grande capacité d’écoute.

    Il nous faut donc éviter à tout prix que l’acte électoral soit gouverné par des sentiments partisans au détriment de la compétence.

    Suivons ces quelques enseignements du Prophète Mohammad (paix et salut sur lui) pour mieux appréhender d’une part la lourdeur de la responsabilité qui pèse sur le vainqueur et d’autre part l’importance du vote, pour mieux guider notre choix:

    « Celui qui demande le suffrage de ses concitoyens et l’obtient a deux alternatives devant lui : Placer la vérité au-dessus du mensonge et avoir comme récompense le Paradis ou bien placer le mensonge au-dessus de la vérité et avoir comme rétribution le châtiment de l’enfer »

    - Omar ibn Khatab, paraphrasant le Prophète instruit que : « quiconque confie une charge à un homme en agissant sous le coup de l’amitié ou de la parenté, aura trahit Dieu, son Envoyé et tous les musulmans ».

    - « Vos dirigeants les meilleurs sont ceux que vous aimez et qui vous aiment en retour ; ce sont ceux qui vous fréquentent et ceux auxquels vous pouvez accéder. Les pires d’entre vos dirigeants sont ceux que vous détestez et qui vous détestent ; ce sont enfin ceux que vous maudissez et qui vous maudissent ».

    - « la personne la plus aimée de Dieu est celle qui s’avère la plus attentive aux sollicitations de ses prochains ». Renchérit le Prophète (PSL).

    La Jama’atou Ibadou Rahmane cherchant toujours à se conformer aux enseignements du Prophète Mouhammad (PSL), s’efforce à penser son action sous une approche globale et intégrée.

    Sous ce rapport elle reste naturellement préoccupée par tous les secteurs d’activité de l’être humain : le cultuel, le social, le sociétal, l’économique et le politique. Le tableau sombre qui vient d’être décrit l’incite à :

    - inviter les Sénégalais où qu’ils se trouvent et à quelque niveau qu’ils se situent à dénoncer et à combattre la violence sous toutes ses formes quels qu’en soit les auteurs et les motivations.

    - attirer l’attention des leaders de partis ou de coalitions sur la nécessité de faire preuve de plus d’intelligence, de responsabilité et de lucidité dans la gestion de leurs divergences et d’instaurer un débat sérieux, fructueux et porteur d’avenir pour le peuple.

    « Dieu aime la perspicacité quand les situations sont troubles et une raison complète lorsque les passions se déchainent » enseignait le Prophète de l’Islam.

    - exhorter les autorités religieuses, les organisations de la société civile et tous les citoyens épris de paix, à redoubler de vigilance, à analyser de manière pointue le discours et le comportement et à sanctionner au besoin ces protagonistes qui ne cessent chaque fois que l’opportunité leur est offerte de prendre en otage le peuple.

    « Certes Dieu ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les individus qui le composent ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes ».



    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (11:04 AM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email