Vendredi 22 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

La solidarité francophone a permis de juguler " une menace réelle au Mali" ( Abdoul Mbaye)

Single Post
La solidarité francophone a permis de juguler " une menace réelle au Mali" ( Abdoul Mbaye)

La mise en pratique d'une solidarité active, des pays membres de la Francophonie, a permis de juguler "une menace réelle" au Mali, dont le Nord avait été occupé quelque dix mois durant par des combattants islamistes associés à des indépendantistes touaregs, a soutenu mardi à Dakar le Premier ministre, Abdoul Mbaye.

 

La menace représentée par la présence au Mali de rebelles islamistes n'est pas dirigée

"seulement contre la stabilité des Etats et la coexistence pacifique des populations, mais aussi contre le patrimoine scientifique, culturel et spirituel de l'Afrique de l'Ouest et de l'humanité toute entière'', a-t-il notamment dit, lors du lancement officiel de la Quinzaine de la Francophonie.

 

Le Sénégal, sous l'égide du ministère de la Culture et du Groupe des amis de la francophonie, célèbre la Journée internationale de la francophonie qui s'étale jusqu'au 19 avril, sur le thème : "Le rôle des diasporas en francophonie". 

 

"Le Sénégal, fidèle à ses principes, ne pouvait être en reste et s'est engagé naturellement, et résolument, aux côtés de nos frères Maliens et aussi des autres pays francophones, pour la défense des valeurs et du droit auxquels nous attachons le plus grand prix", a dit le Premier ministre sénégalais.

 

Selon Abdoul Mbaye, en assumant son devoir de solidarité à l'égard d'un de ses membres, la communauté francophone reste fidèle à l'humanisme prôné par ses pères fondateurs, notamment Léopold Sédar Senghor qui définissait la Francophonie comme "un projet de civilisation humaine".

 

Sur cette question, "il n'y a pas de néocolonialisme", a souligné M. Mbaye, estimant qu'il s'agit tout simplement d'un "élan de solidarité pour porter assistance à un membre menacé de la communauté et confirmer la force d'un projet de civilisation original qui vaut au-delà des seuls membres de cette communauté".

 

Selon les autorités maliennes, près de 4.000 militaires français et 5.400 soldats africains, faisant partie de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA), participent aux opérations visant à combattre les groupes armés islamistes chassés de la plupart des localités qu'ils occupaient dans le Nord-Mali.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email