Vendredi 22 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

«La précarité des agents de la justice est une porte ouverte à la corruption et à l'extorsion de fonds» (Sytjust)

Single Post
Sytjust, Heures supplémentaires
La récente sortie de Mame Adama Guèye sur la corruption au sein de la magistrature, n’a pas laissé indifférents les acteurs des secteurs de la justice, qui font de la lutte contre la corruption, une priorité. A l’occasion de la célébration, ce 9 décembre, de la journée internationale de lutte contre la corruption, le Sytjust dans un communiqué, de demander la revalorisation des salaires des travailleurs de la justice, pour prévenir toute exposition de ses agents à la corruption.
Il reconnait d’emblée, qu’ «une très large frange de ces travailleurs est à un niveau de rémunération qu’on occulte trop souvent. 

Dès lors, il incombe au gouvernement l’obligation de prendre des mesures dans le sens d’améliorer les traitements salariaux dans les secteurs de la justice», suggère le syndicat.
«La justice étant le théâtre de grands enjeux, la précarité de ces agents est une porte ouverte à toutes sorte de tentations parmi lesquelles la corruption et l’extorsion de fonds».
Ainsi, le gouvernement doit impérativement opérer une hausse substantielle des traitements des travailleurs de la justice, pour réduire considérablement leur vulnérabilité et la corruption dans les services de la justice. La justice, selon le Sytjust, doit bénéficier d’un traitement particulier car elle présente une singularité dans l’exercice de l’Etat de droit».


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email