Vendredi 28 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

«Recul démocratique» : L'Apr «En phase avec l’église catholique» (conseiller)

Single Post
Mgr Benjamin Ndiaye sur la visite de Macky Sall.

La récente sortie de Monseigneur Benjamin Ndiaye lors de la présentation des condoléances de l’église catholique du Sénégal à la famille religieuse de Tivaouane, suscite des réactions dans le landerneau politique. Si d’aucuns y voient des mises en garde formulées à l’endroit des tenants du pouvoir, ces derniers, du moins leurs soutiens, estiment qu’il n’en est cure. C’est à toute la classe politique que s’adresse le chef de l’église catholique, soutient pour sa part le président de commission au Conseil départemental de Thiès, Abdoulaye Sow, qui interprète à sa manière, la sortie de l’archevêque de Dakar.

«Le débat est très bas et ça frôle tout le temps la catastrophe»

«Il y a des gens qui essaient de créer l’amalgame sur la déclaration de Monseigneur Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar. Monseigneur est un saint-esprit, quelqu’un qui, lorsqu’il parle, il faut être d’un tel niveau pour comprendre ce qu’il dit. II a pris le contexte d’un Sénégal où il y a fort longtemps, à partir de l’Etat-nation créé par le président Senghor, on voyait des hommes politiques de très haut niveau, qui élevaient le ton à partir de débats démocratiques, mais de débats fructueux», rappelle le conseiller qui s'exprimait au micro de Seneweb.

«Abdou Diouf, poursuit-il, a réussi à maintenir ce cap. Il avait une opposition d’intellectuels (Abdoulaye Wade, Cheikh Anta Diop, etc.). Aujourd’hui, nous avons une opposition de bas caniveaux, le débat est très bas et ça frôle tout le temps la catastrophe. C’est une régression démocratique du débat d’opinion, du débat politique. Il faudrait qu’ils comprennent que les politiciens ne peuvent pas prendre en otage le Sénégal. Voilà la régression à laquelle fait allusion Monseigneur Benjamin Ndiaye. Il faut comprendre le sens de sa déclaration sous cet angle-là. Inviter les hommes politiques à plus de retenue, à plus de sainteté, de clairvoyance dans le débat, que le débat politique ne puisse pas embraser le Sénégal et nous plonger dans un chaos».

«Le rapport de force concerne ceux qui refusent d’aller aux élections»

Quid du «jaay doolé» auquel a fait référence le chef de l’église catholique du Sénégal ? «Le rapport de force concerne ceux qui refusent d’aller aux élections, ceux qui refuse d’aller inscrire leurs militants, qui refusent d’aller aux législatives du 30 juillet. Au lieu d’aller sensibiliser les populations, ils veulent plonger le Sénégal dans le chaos. A parti du 3 avril, dire que le Sénégal sera ingouvernable, Macky Sall ne sera plus président de la République. A partir du 3 avril, déclarer que le référendum du 20 mars ne sera pas applicable. Ça, c’est du «jaay doolé».

Le 20 mars, le peuple souverain avait décidé de prolonger le pouvoir du président de la République pour sept ans. Aujourd’hui, il y a une infime minorité qui veut tordre le bras au peuple. C’est sous cet angle là que Monseigneur s’est exprimé. Et nous sommes totalement en phase avec lui. Nous sommes un pays, un Etat-nation et nous sommes régis par le commun vouloir de vie commune. Le Sénégal n’appartient pas à un groupe, mais à tous les citoyens», insiste Abdoulaye Sow.

Eviter les règlements de comptes

Présentant les condoléances de l’église catholique suite au décès du khalife général de tidianes, Serigne Cheikh Tidiane Sy al Makhtoum, Mgr Benjamin Ndiaye avait tenu les propos suivants: «J’ai peur que le développement actuel se traduise en recul démocratique pour notre pays. Le plus important, c’est d’éviter les règlements de comptes. ‘Du affaire jaay doole’. Mais c’est vraiment qu’on respecte les lois démocratiques et qu’on puisse aller aux élections à la loyale pour laisser le peuple, qui est souverain, décider de savoir qui il veut investir. Si nous respectons cette volonté démocratique, je crois qu’on se donne les moyens de vivre en paix ».


liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (13:39 PM)
    Il ne faut pas déformer ce qu'il a dit. Mgr Benjamin Ndiaye s'adresse plutôt au Macquis qui par peur d'affronter ses adversaires politiques, choisit de les emprisonner pour avoir la voie libre. On a tout compris alors cesser de nous prendre pour des cons!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2017 (16:43 PM)
      wa apr daal vous etes des farceurs ...c'est vous meme qui etes cons en voulant tromper le peuple.. vraiment vous etes des idiots ..
      monseigneur benjamin ndiaye parle directement de macky sall qui utilise la force pour noot nit yi .. mais dinagnou ouyy !!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2017 (17:23 PM)
      apr des nafekh comme leur chef. même les gamins savent que ces paroles sont à l'endroit de macky. mais comme toujours ils vont se retourner et regarder derrière comme si on parlait à d'autres. avec l'arrivée de macky, l'hypocrite au sénégal a atteint son paroxysme. c'est quand même incroyable le niveau d'hypocrisie des gens qui nous gouvernent. c'est hallucinant !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (13:42 PM)
    Comment l'APR peut-il être en phase avec Monseigneur Benjamin Ndiaye si l'on sait que c'est Macky Sall qui freine et fait reculer le Sénégal dans tous les domaines (démocratie, promotion du secteur privé national, réformes de la pêche, relations avec la France, etc) ! Et personne d'autre ! L'APR pense-t-il que Al Amine et Mgr Ndiaye s'adressent à l'Opposition ? Tout le mopnde sait que Macky Sall nourrit une haine profonde aux opposants !
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (14:03 PM)
    et les prêtres qui s'enculent dans les églises ,il en dit quoi ce saigneur
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2017 (16:30 PM)
      tu dois certainement passer toute ta vie à te faire enculer d'églises en églises pour oser dire que des pretres s'enculent dans les églises. mal élevé.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2017 (18:18 PM)
      il dit avec les vrais sénégalais responsables, que ce n'est pas avec des minables et pitoyables de ton espèce qu’on bâtira un grand sénégal. tchim saleté bingadone.
    Auteur

    Milk

    En Mars, 2017 (14:09 PM)
    QUI SE SENT MORVEUX SE MOUCHE " Affaire bi dou jay dolé"



    A deux mois des élections on emprisonne des opposants et achète la presse comme si notre pays était une république bananière.



    Le SÉNÉGAL NE MÉRITE VRAIMENT PAS CA.LI KHAAR ROUGNE KO WOONE CI MACKY SALL.
    Auteur

    Patriote Ai

    En Mars, 2017 (14:16 PM)
    Merci Abdoulaye Sow,

    Il faut comprendre qu'au Sénégal, on ne parle plus français.

    La cas de Dick est la quand le journaliste français a écrit une phrase sur le dossier des enquêteurs. Les même sénégalais qui parle mal le français on encore interprété dans le mauvais sens je site Malick Thiandoum sur le plateau de SENTV.

    C'est vraiment dommage pour la génération actuelle qui n'a pas de bons conseillers.
    Auteur

    Mdrr

    En Mars, 2017 (15:04 PM)
    opposition de bas caniveaux
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (15:05 PM)
    opposition de bas caniveaux
    Auteur

    Mdrr

    En Mars, 2017 (15:06 PM)
    opposition de bas caniveaux
    Auteur

    Mdrr

    En Mars, 2017 (15:08 PM)
    opposition de bas caniveaux
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (15:09 PM)
    opposition de bas caniveaux :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 
    Auteur

    Lol

    En Mars, 2017 (15:11 PM)
    opposition de bas caniveaux  :taz-smile:   :taz-smile:   :taz-smile:   :taz-smile: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (18:33 PM)
    ... DEPUIS QUES LES F .SENGHOR, MANSALY ET AUTRES SONT DEDANS.... LE NIVEAU DU DEBAT EST ....MORT.... :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (00:36 AM)
    on a en face un vrai gouvernement de mafia pire que celle des mafia italienne.



    ce régime de dictateur limogé nafi ngom keita et ousmane sonko par ceque ils savaient beaucoups de choses sur macky, sa famille et ses alié.



    chers sénégalais aller tous vous inscire massivement pour ne pas les données la majorité au soir des élections législative de 30 Juillet  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (08:25 AM)
    qui dou rousse !
    Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2017 (09:27 AM)
    Arrêter de leurrer les gens et soyez objectifs au moins une fois dans votre vie, Ce que Mgr Benjamin Ndiaye a dit est clair dans l'esprit de tout un chacun, il faut pas l'interpreter selon votre convenance politique. Nous sommes en train de subir un coup d'Etat intellectuel en lisant votre interprétation. La seule arme que cette oppositon détient c'est la carte d'électeur alors comment leur empecher de se la fournir? Le président de la République a trahi le peuple qui se désole de ses multiples trébuchés. Dieu vous sanctionnera

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email