Mardi 26 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le Cosec réceptionne la nouvelle Chambre de commerce de Sédhiou

Single Post
Le Cosec réceptionne la nouvelle Chambre de commerce de Sédhiou

La toute nouvelle Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Sédhiou a été réceptionnée ce lundi par le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec) qui a financé l’infrastructure à hauteur de 220 millions de francs Cfa y compris l’équipement informatique.

Pour Demba Faye, le directeur de la promotion et de l’assistance aux chargeurs du Cosec, «ce cadre d’accueil très adéquat doit permettre de créer un déclic dans les investissements de la région». En dehors de la construction de ce bâtiment, poursuit Demba Faye, le Cosec est venu avec un projet dénommé «la bourse de fret» avec tout l’équipement informatique qu’il exige afin de rendre les chambres de commerce très compétitives. Ces bourses de fret permettent de localiser dans une zone le tonnage de produits agricoles disponibles ainsi que le parc de véhicules de transport disponibles ailleurs. Une fois mis en place, cela permettra de réduire le coût du transport, d’éviter les errements dans la commercialisation, a expliqué le directeur de la promotion au Cosec. Sur la qualité des travaux, Demba Faye a souligné qu’il reste quelques détails à régler.

Quant à Moussa Souané, le président de la chambre de commerce, il a, avant tout, remercié et félicité le ministère de tutelle, le Cosec, d’avoir bien voulu leur ôter une grosse épine du pied en leur octroyant ce joyau moderne. «Ces locaux flambant neufs et entièrement équipés, nous permettront d’être plus compétitifs, plus efficaces et efficients par rapport aux exigences des opérateurs économiques», a-t-il expliqué.

 



1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (09:38 AM)
    Il faut redynamiser les chambres de commerce des régions qui sont des éléments importants du dispositif d'appui au secteur privé au lieu de créer une Chambre nationale qui les phagocytoserait et qui s'éloignerait des préoccupations du développement local.

    Le COSEC a compris que les chargeurs sont dans les régions.

    Le patronat qui n'est pas représentatif et qui veut contrôler les chambres de commerce n'ont qu'à rester dans le cadre de leurs organisations professionnelles comme en France en tant que structures privées défendant leurs propres intérêts.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email