Lundi 30 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le gouvernement a participé à la réussite du Magal de Darou Mouhty (organisateurs)

Single Post
Le gouvernement a participé à la réussite du Magal de Darou Mouhty (organisateurs)

Les dispositions prises par le gouvernement et ses services déconcentrés dans l’organisation du Magal de Darou Mouhty ont permis la réussite de cet événement religieux, qui commémore la rencontre de Cheikh Ahmadou Bamba, de retour de son exil au Gabon, avec son frère cadet Mame Thierno Birahim, ont assuré samedi les organisateurs.

 

''Les services impliqués dans l’organisation de cette 70e édition, notamment dans les domaines de la santé, de la téléphonie, de l’hydraulique, de la sécurité [...] se sont acquittés des engagements pris lors des réunions préparatoires au Magal'', a déclaré samedi Serigne Bassirou Abdou Khoudoss, porte-parole du Khalife de Darou Mouhty.

 

Il a annoncé que les problèmes de fourniture d’eau constatés à Darou Mouhty lors des grands évènements allaient trouver des solutions heureuses dans des délais raisonnables.

 

Dans son discours, Serigne Bassirou Abdou Khoudoss a invité les fidèles à un raffermissement de leur foi en Dieu, insistant particulièrement sur l’éducation des jeunes.

 

''Tous ceux qui se réclament de Borom Darou Mouhty (Mame Thierno) sont tenus de se soumettre à cette recommandation de Serigne Cheikh Khady Mbacké, Khalife de Darou Mouhty'', a-t-il lancé.

 

''Ils devront, souligne-t-il, éviter de verser le sang, et avoir un comportement exemplaire pour pardonner, même en cas d’offense.''

 

A ce titre, il a rappelé que la famille de Borom Darou s’est inscrite dans ''la continuité et la perpétuation des grands idéaux du mouridisme''.

 

Serigne Bass s’est insurgé contre les personnes qui essaient de s'immiscer entre le temporel et le spirituel. A ce propos, il a attiré l’attention des autorités, leur demandant de veiller sur les agissements de ces gens, qui ne visent qu’à saper les relations existantes entre ces deux sphères.

 

Le porte-parole du Khalife a aussi évoqué la question de l’avortement médicalisé. ''Notre pays et nos religions ne sauraient tolérer de telles pratiques'', a martelé Serigne Bass.

 

Auparavant, Serigne Cheikh Bara Lahad Mbacké, au nom de la délégation du Khalife général des mourides, a rappelé les relations étroites qui existent entre la famille de Serigne Bara Mbacké et celle de Mame Thierno.

 

Aussi, a-t-il exhorté les talibés à un retour vers la terre, invitant le gouvernement à soutenir les agriculteurs dans leurs efforts.

 

Le ministre de l'Environnement, Mor Ngom, qui conduit la délégation gouvernementale, s’est longuement appesanti sur la dimension de Ndamoul Darou, à qui Serigne Touba avait confié sa famille, sur le chemin de son exil au Gabon (1895-1902).

 

Concernant l'agriculture, il a indiqué que le Président de la République, Macky Sal, et son gouvernement étaient en phase avec les directives du guide de la confrérie des mourides.

 

''L’agriculture est le soubassement du Plan Sénégal Emergent (PSE)'', a dit M. Ngom, ajoutant que des prières doivent être faites pour un bon hivernage, le chef de l’Etat pour l’accomplissement de sa mission et pour le bien du peuple sénégalais.

 

Outre le ministre de l’Environnement, la délégation gouvernementale comprenait Oumar Youm (ministre de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales ), Khadim Diop (ministre de la Restructuration et de l’Aménagement des zones d'inondation), Pape Diouf (ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement), Oumar Guèye (ministre du Tourisme) et Alioune Sarr (ministre du Commerce). 


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Atypico

    En Juin, 2014 (20:31 PM)
    Qui sont les maîtres, qui sont les serviteurs dans ces affaires ? L'électoralisme abaisse - t -il l'homme d'état au rang de cireur de babouches de l'anti - républicanisme ? .
    • Auteur

      Vodafone

      En Juin, 2014 (19:19 PM)
      l’état du sénégal dépense de l'argent dans ces manifestations religieuses que ça soit celle des catholiques ou musulmans , vous pensez pas qu'il est temps de jouer la carte de la transparence . soit l'état alloue un budget pour organiser les fêtes religieuses dans ce cas il faudrait en débattre parce qu'on peut pas se permettre de dépenser des sommes considérables à un secteur qui n'est pas productif même si on considère que la religion joue un rôle de stabilité .
  2. Auteur

    Janus

    En Juin, 2014 (08:04 AM)
    Au lieu de soutenir l'organisation de magals, le gouvernement ferait mieux d'organiser les examens dans les lycées. Au lycée Djignabo de Ziguinchor, des professeurs sont absents alors qu'ils ont convoqué leurs élèves. Ce n'est pas avec des fêtes religieuses ruineuses et inutiles que l'on développe un pays, mais avec l'éducation de notre jeunesse.  :sn:  :down:  :down:  :down: 
    • Auteur

      Izidore

      En Juin, 2014 (09:04 AM)
      la dualité politicien et confréries diverses est et restera encore...les maux du senegal et qui l'empechera dans son decollage..
      les premiers veulent des electeurs pour assoir toujours leurs privilèges sur la socité et se legitimer...quitte à faire tout ce que leur demande les confréries
      les seconds...ont le role de cretiniser,le peuple...les empecher de reflechir par eux memes..les rendre esclaves volontaires..par des manipulations mentales,leur soutirer leur argents ,fruits de leur travail....en leur proposant le paradis....que d'ailleurs personne ne peut ne peut permettre à un autre..(pourtant c'est clair dans le coran)
      car en effet dans l'au delà c'est chacun pour soi selon ce qu'il fait sur ce monde effemere
      quand on voit la vie que menent...ces soi disant prometteurs de paradis ...il faut etre taré pour leur donner son argent ou bien aller cultiver leurs terres gratos
    Auteur

    Sa

    En Juin, 2014 (11:54 AM)
    Sans les hommes rekigieux senegal ne va pas on a un systeme qu'on doit le changer dp8 l'insependance le systeme qu'on a instaurè rien na evoluer on doit le changer pour mettre le systeme de setigne touba rewmi rewou setigne touba. Fallou dp8 gossas
    • Auteur

      Izidore

      En Juin, 2014 (12:57 PM)
      mr sa...ton coefficient intellectuel...trop bas ne te permet de comprendre que ce que vous appelés hommes religieux,ne sont rien d'autres que des gens qui ont compris...tres tot que la soif de dieu du senegalais,est un bon filon de ressources financieres a exploiter à fond
      les magals à n'en point finir,tous les jours de l'année est de vous soutirer le maximum d'argent
      sinon tout le monde est religieux...c'est pas les grands boubous blancs,les chapelets,un certains air...et meme une certaine descendance qui fait d'un homme un religieux qu'on peut suivre bêtement
      coome à dessein on vous a privé d'education,pour vous ouvrir les yeux...vous voilà perdus...
    Auteur

    Tawheed

    En Juin, 2014 (13:38 PM)
    alors le gouvernement a jetait de l'argent a la fenetre !!!!! :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email