Vendredi 05 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le gouvernement invité à être ferme à l’égard des élèves-maîtres exclus pour fraudes

Single Post
Le gouvernement invité à être ferme à l’égard des élèves-maîtres exclus pour fraudes
Des députés ont exhorté samedi le gouvernement à rester ferme à l’égard des élèves-maîtres exclus des centres de formation pédagogique et de ne jamais envisager leur intégration dans les structures de formation.
 
Quelque 690 candidats ont été reconnus coupables de fraudes au concours de recrutement des élèves-maîtres en 2013.
 

"Nous vous soutenons et vous encourageons et à être ferme à l’égard des élèves-maîtres reconnus coupable de fraudes. Ils n’ont pas contesté leurs fautes et nous ne les laisserons pas détruire l’école nationale", a indiqué Moustapha Diakhaté.


M. Diakhaté, tout comme le reste des députés concernés, intervenaient lors d’une plénière à l’Assemblée nationale, consacrée à l’examen du projet de budget du ministère de l’Education nationale pour l’exercice 2016. 
 

Selon le président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar (BBY, majorité), il est du devoir des députés et de l’ensemble des acteurs de l’éducation "d’extirper l’école des fraudes et de ces fraudeurs".
 

"Nous n’accepterons jamais que notre école soit détruite, car la détruire, c’est détruire toute une nation", a soutenu Moustapha Diakhaté.
 

Il a révélé qu’une demande de soutien à Serigne Mbaye Thiam, dans sa lutte contre la fraude, avait été signée par plus de 60 députés.
 

En commission, les députés ont demandé "l’implication des associations de parents d’élèves dans le combat que tous les citoyens doivent mener contre les fraudeurs qui voudraient pervertir le système éducatif."

 
Ils ont souhaité l’élaboration d’un arsenal juridique pour punir sévèrement les fraudeurs aux examens et concours.
 

La députée Ndèye Lucie Cissé a pour sa part invité le ministre de l’Education nationale à veiller au recrutement d’enseignants de qualité pouvant dispenser des cours qui apporteront des réponses à certains problèmes auxquels l’école sénégalaise se trouve confrontée.
 

Sa collègue Hélène Tine a demandé au ministre de l’Education nationale de porter le plaidoyer auprès de ces collègues pour le respect des décisions prises à l’égard des élèves-maîtres.
 

Serigne Mbaye Thiam a fait observer que dans les déclarations de personnes militant en faveur de la réintégration des élèves-maîtres, "il n’a pas été contesté la réalité de la fraude".
 

Il indique que tous les arguments tournent autour des procédures et des formes utilisées pour exclure ces élèves-maîtres, admis frauduleusement.
 

"Les actions prises militent en faveur de la qualité de l’enseignement. Le relèvement du niveau du concours des élèves-maîtres de cette année, nous a montré que les candidats retenus ont la qualification requise", a dit le ministre.


19 Commentaires

  1. Auteur

    Xam Xam

    En Décembre, 2015 (18:40 PM)
    C'est hallucinant de voir des fraudeurs reclamer leurs "droits" a devenir des enseignants. Il faut ive de la fermete dans dossier. Ces individus n'ont pas leur place dans les ecoles. Je me demande par artifice juridique la Cour Supreme est arrivee a une arret qui tres controverse. J'aimerai bien lire les motifs. C'est completement insense.
    Top Banner
    • Auteur

      Réévaluer Les Enseignants

      En Décembre, 2015 (12:49 PM)
      en 12 ans wade a embauché des milliers de ses nervis sans qualification dans l'enseignement.
      tout le personnel enseignant ayant moins de 12 ans d'ancienneté doit être évaluer et les diplômes doivent être authentifiés
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (19:20 PM)
    Ce ministre est vraiment têtu !!!! Laisser les gosses aller travailler. Eux ont au moins essayer. En plus vous faites dès fois pire qu'eux !!! Soyez sages s'il vous plaît !!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Victimes Du Systeme Socialiste

    En Décembre, 2015 (20:03 PM)
    Cest la GENERATION ABDOU DIOUF ! :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: Ils sont NES du emps OU L'ON TRUQUAIT LES ELECTIONS ET PILLAIT LES BANQUES NATIONALES!Ils sont PLUTOT VICTIMES DU SYSTEME SOCIALISTE :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy:  :joyy: 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2015 (20:17 PM)
      mais ils ont grandi du temps de monsieur khaliss, monsieur milliards et monsieur administration pourrie
    {comment_ads}
    Auteur

    Babagarage

    En Décembre, 2015 (20:12 PM)
    Il faut leur organiser un concours pour les exposer.

    Magouille tell, alors que xamoulene dara
    {comment_ads}
    Auteur

    Babagarage

    En Décembre, 2015 (20:12 PM)
    Il faut leur organiser un concours pour les exposer.

    Magouille tell, alors que xamoulene dara
    Top Banner
    Auteur

    Babagarage

    En Décembre, 2015 (20:12 PM)
    Il faut leur organiser un concours pour les exposer.

    Magouille tell, alors que xamoulene dara
    {comment_ads}
    Auteur

    Babagarage

    En Décembre, 2015 (20:12 PM)
    Il faut leur organiser un concours pour les exposer.

    Magouille tell, alors que xamoulene dara
    {comment_ads}
    Auteur

    Babagarage

    En Décembre, 2015 (20:12 PM)
    Il faut leur organiser un concours pour les exposer.

    Magouille tell, alors que xamoulene dara
    {comment_ads}
    Auteur

    Babagarage

    En Décembre, 2015 (20:12 PM)
    Il faut leur organiser un concours pour les exposer.

    Magouille tell, alors que xamoulene dara
    Top Banner
    Auteur

    Sophos

    En Décembre, 2015 (20:45 PM)
    Tous ceux qui sont préoccupés par le faible niveau de la majorité des apprenants dans le système éducatifs doivent faire de cette affaire de fraude d'élèves-maîtres,lors du concours organisé en 2013,un motif de lutte sans concession pour la sauvegarde de la qualité dans l'éducation sénégalaise.A partir des années 1995/96,on a constaté une brusque descente du niveau de performance scolaire chez de très nombreux élèves du primaire et du moyen.C'est dire que le processus déliquescence ,et de nivellement vers le bas noté dans le système éducatif a commencé depuis au moins deux décénies.C'est à cette date et un peu avant,que l'on a enregistré les premiers cas d' enseignants volontaires,suivis des vacataires, plus connus sous la désignation de "corps émergents".La plupart avaient le niveau requis pour enseigner, mais n'avaient pas de formation spécifique digne de ce nom.Quelques années après on connaît des cas d'enseignants désignés sous le vocable"quotataires",Ces derniers ont accéléré la baisse du niveau des apprentissages,car n'ayant ni le niveau académique nécessaire,ni la qualification requise ,pour intervenir comme enseignants de l'Ecole sénégalaise.Bonjour les dégâts!L'histoire de ces élèves-maîtres fraudeurs vient rappeler à l'opinion publique que l'heure est grave,et il faut impérativement arrêter les actes qui creusent davantage la faillite du système éducatif de notre cher pays.Tout le monde est interpellé,du fait que c'est l'affaire de tous.En nt adepte d'un enseignement de qualité,pour des citoyens de qualité,j'exhorte mes concitoyens à soutenir pleinement le ministre et son équipe dans cette lutte salutaire contre les fraudeurs qui risquent de gangrener de surcroît l'univers de l'éducation et de la formation.
    {comment_ads}
    Auteur

    NdigËl

    En Décembre, 2015 (21:48 PM)
    La fraude est réelle et elle a bel et bien existé dans le système avec la caution surtout d'un ministre. On disait aux candidats, présentez-vous à l'examen et amenez-nous votre numéro de table. Il est même arrivé que les 50 premiers du concours national soient issus d'un même centre d'une région du nord. Tout cela a existé. Les gens responsables doivent applaudir et encourager le ministre de l'éducation car tous ceux qui demandent la réintégration des 690 radiés y ont des cas. C'est ça le fonds du problème..
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (00:00 AM)
    Moralement il sera extrêmement difficile de réintégrer les fraudeurs, même face à l'autorité de la chose jugée. Cette situation prouve à suffisance la perte des valeurs dans notre société: des individus fraudent massivement et ont le toupet de saisir la justice qui leur donne raison pour des questions de pure forme. La question est simple: Faut-il défendre la morale ou l'autorité de la chose jugée? Pour le sénégalais lambda la réponse est limpide: On ne peut pas confier l'avenir de nos enfants à 600 tricheurs, car un enseignant est avant tout un modèle. RéIntégrer les fraudeurs dans le système éducatif équivaudrait à dévaloriser définitivement la fonction enseignante, qui est déjà si mal en point. Des enseignants-tricheurs, pour surveiller des examens et corriger des épreuves, seraient le comble.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (00:43 AM)
    Top Banner
    Auteur

    La Cause Est Entendue

    En Décembre, 2015 (01:45 AM)
    La cause est entendue Monsieur Le Ministre puisque vous avez le soutien de l’assemblée nationale. Voila le lobby dont je parlais il y a quelques semaines. Ces tricheurs n'auront plus aucune raison de continuer a réclamer leur recrutement. L'avenir de nos enfants est même plus important que la Cour suprême qui condamne la procédure. Merci Monsieur le Ministre et allez jusqu'au bout. S'ils insistent, organisez un autre concours et mettez-les a l’épreuve. Leurs carences apparaîtront alors a la face du monde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (04:18 AM)
    MR LE MINISTRE SERIGNE MBAYE THIAM N A QU A RESTER FERME FACE A CETTE SITUATION. CETTE FRAUDE ANNUELLE A COMMENCÈ DEPUIS LES ANNEES 91,92 ET 93 OÙ ON APPELAIT LES ELEVES MAITRES " AILES DE DINDE ". TOUT NOTRE SOUTIEN AU MINISTRE SERIGNE MBAYE THIAM.
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Respect De La Republique

    En Décembre, 2015 (10:16 AM)
    La bonne réaction est apres la bonne information les gars poser la question au Ministre Sérigne mbaye thiam à savoir comment a til remplacé ses 690 eleves? que par les elements du parti socialiste qui n'ont jamais eu le courage de passé l'examen faute de niveau. la verité est que ses gens pour la plupart ne font pas parti de la liste d'attente primo comment et sur quel critére ont ils ete sélectionnés pour remplacé les 690?

    M le Ministre un homme d'Etat doit servir d'exemple, de reference a moins qu'il soit un homme de detail. vous avez pris une décision qui a été déboutée par la plus supreme des institutions de la République votre mérite dans cet attelage gouvernemental doit étre le respect de ses decisions et de mettre a l'aise le PM et toutes son équipe. etre militant du PS qui a instauré ce systeme caduque qui a completement détruit notre systeme éducatif n'est pas un merite d'etre Ministre etre un homme politique c'est aussi avoir la sagesse et le moral de respecter les institutions et les gens qui l'incarnent :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2015 (10:21 AM)
    Parler de fraude au Sénégal est un débat plus que nécessaire dans le processus d'amélioration de l'homme sénégalais. Il y a des gens qui le situe au début des années 90, à mon avis c'est beaucoup plus ancien que cela. pour l'avoir vécu, subi et même expérimenté, je peux en parler autant que je peux. la fraude a fait énormément de victimes. Non seulement à l’échelle individuelle mais aussi à l’échelle sociale. Le fraudeur usurpe à qui de droit la place qui lui revient de droit. Et si la justice s'y implique, c'est que le fruit est vraiment pourri. je n'irai pas jusqu'à prétendre que tout est pourri, mais au niveau de la justice même il y a a de quoi s'inquiéter.
    Top Banner
    Auteur

    Matar

    En Décembre, 2015 (22:20 PM)
    Il peut les integrer sil se voit obligé par la justice mais on va les employer comme personnel qdministratifs; coursier;magasiniers chargé de discipline des eleves ect mais pas dans les classes au fond ils vont pas se plaindre parceque ce quil veulent c'est de travailler
    {comment_ads}
    Auteur

    Sn

    En Décembre, 2015 (12:09 PM)
    C'est le retour de bâton pour Serigne Mbaye Thiam. Il devait attaquer le premier les fraudeurs en justice. pour éviter l'éclatement de l'affaire qui toucherait des commanditaires. il ne s'est limité qu'aux sanctions administratives. ^plus de rigueur cher Ministre
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_authordemba

      En Décembre, 2015 (15:27 PM)
      moi ce ki m etonne c kant est ce k des des deputes se prononce sur des kestion k ils ne metrisent meme pas le ministre a invente une dictee ki n existe meme pass ce concours n avait pas de dictee mes chers deputes au lieu de soutenir serigne mbaye thiam demandez le pourkoi il la sortie 2 listes dont les noms et prenoms n etaient pas conformes enplus demandez le ki sont les 690 kil a remplacer ils ne suffit pas de dire k g des preuves mais de les montrer cela veut dire k on a pas une justice si un ministre se permet d insulter notre justice fermons cette cour
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email