Jeudi 20 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le Khalife des mourides sermonne les enseignants

Single Post
Le khalife General des Mourides

Le Khalife des mourides a un message pour les enseignants. Il leur demande d’arrêter leur grève pour retourner dans les classes. Il les invite à « penser aux enfants qui (leur) sont confiés avant de penser à (eux-mêmes) », selon l’envoyé spécial du guide suprême de Touba, Cheikh Bara Abdou Ahad, qui a rapporté le message lors de la cérémonie officielle du magal de Darou Moukhty, hier, mardi 24 mai. « Les élèves dont vous avez la charge d’inculquer un savoir n’ont pas les moyens de quitter ce pays pour étudier ailleurs. C’est un souhait et en même temps une instruction pour ceux qui écoutent des instructions », a ajouté l’envoyé spécial du Khalife des mourides.


liiiiiiiaffaire_de_malade

62 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (06:51 AM)
    Enfin, une parole sage et responsible qui je l'espere sera entendue. Merci Cheikh Sidy Moukhtar. Dieu te benisse
    • Auteur

      Mansawali Walimansa Mansa Haqq

      En Mai, 2016 (09:13 AM)
      oui les autorités des syndicats des enseignants devaient savoir depuis longtemps
      que comme dit si bien l'autre "votre liberté finit là où commence la liberté de l'autre

      oui les autorités des syndicats des enseignants devaient savoir depuis longtemps
      que comme dit si bien l'autre "votre liberté finit là où commence la liberté de l'autre

      oui les autorités des syndicats des enseignants devaient savoir depuis longtemps
      que comme dit si bien l'autre "votre liberté finit là où commence la liberté de l'autre

      oui les autorités des syndicats des enseignants devaient savoir depuis longtemps
      que comme dit si bien l'autre "votre liberté finit là où commence la liberté de l'autre
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (10:18 AM)
      touba ne défendrait jamais l'école française....
      allez dans les daraas et formez vous aux métiers!!!! c'est ca la réalité et l'avenir du sénégal
      dieureudieufe serigne touba
    • Auteur

      Eh, Ducon!

      En Mai, 2016 (11:39 AM)
      @reply author
      c’est bien grâce à cette école française que tu débites actuellement tes sornettes sur le web. le sénégal a toujours eu des daaras, mais à quoi cela nous a servis ? rien du tout ! les daaras ne forment que des ignorants mon cher ! même les métiers dans lesquels tu appelle les gens à se former (menuiserie, mécanique etc…) ne s’apprennent pas dans les daaras et ceux qui y réussissent mieux sont ceux qui sont formés à l’école française, surtout que ce sont des métiers qui découlent de cette même école française.
      la mosquée de touba elle-même a été construite grâce à cette école française (ingénieurs, architectes etc…).
      emmène tes enfants dans des darras et fous nous la paix
    • Auteur

      Khalif Waxaal Si Djiittou Rewm

      En Mai, 2016 (12:08 PM)
      et si le khalif devrait plutot sermoner ces leaders du pays qui sont corrompus jusqu'a la moelle:

      refus de payement ou sous payment d'impots malgres des privileges deja indus et disprortiones

      aujourd'hui encore l'on nous apprend que le depalcement de macky a l'ucad etait sur fond de detourenement de deniers et de corruption

      le referendum 5 milliards dont on nous dit execute par gres a gres et et surtaxe comme factures

      ce regime n'est non seulement plu pourri que le regime qui nous a pousse a un vote de rupture - mais ce regime est debile et degrade car centre sur un homme le president qui achete - achete eachete des allies

      ce presdient qui corrompt sans cesse nomme par ci par la grattifie par ci par la des allies de nouveaux adherants

      clientelle politque:

      ambassadeurs itinerants - pca - directeur de ceci de cela


      macky sall et son mode de gouvernance sont dangereux pour le devenir du senegal

      on en reparlera

      khalif waxaall djiit gui na niou bayii doundou miiskiin yii gnouy sathia di sathia di sathia teh jamais gnou sour

      lii dou jaam way

      bilawii senegal foumou djeum moussiba laahh car say say yii gnow djiit rewmii
    • Auteur

      Khalif Waxaal Si Djiittou Rewm

      En Mai, 2016 (12:08 PM)
      et si le khalif devrait plutot sermoner ces leaders du pays qui sont corrompus jusqu'a la moelle:

      refus de payement ou sous payment d'impots malgres des privileges deja indus et disprortiones

      aujourd'hui encore l'on nous apprend que le depalcement de macky a l'ucad etait sur fond de detourenement de deniers et de corruption

      le referendum 5 milliards dont on nous dit execute par gres a gres et et surtaxe comme factures

      ce regime n'est non seulement plu pourri que le regime qui nous a pousse a un vote de rupture - mais ce regime est debile et degrade car centre sur un homme le president qui achete - achete eachete des allies

      ce presdient qui corrompt sans cesse nomme par ci par la grattifie par ci par la des allies de nouveaux adherants

      clientelle politque:

      ambassadeurs itinerants - pca - directeur de ceci de cela


      macky sall et son mode de gouvernance sont dangereux pour le devenir du senegal

      on en reparlera

      khalif waxaall djiit gui na niou bayii doundou miiskiin yii gnouy sathia di sathia di sathia teh jamais gnou sour

      lii dou jaam way

      bilawii senegal foumou djeum moussiba laahh car say say yii gnow djiit rewmii
    • Auteur

      Khalif Waxaal Si Djiittou Rewm

      En Mai, 2016 (12:08 PM)
      et si le khalif devrait plutot sermoner ces leaders du pays qui sont corrompus jusqu'a la moelle:

      refus de payement ou sous payment d'impots malgres des privileges deja indus et disprortiones

      aujourd'hui encore l'on nous apprend que le depalcement de macky a l'ucad etait sur fond de detourenement de deniers et de corruption

      le referendum 5 milliards dont on nous dit execute par gres a gres et et surtaxe comme factures

      ce regime n'est non seulement plu pourri que le regime qui nous a pousse a un vote de rupture - mais ce regime est debile et degrade car centre sur un homme le president qui achete - achete eachete des allies

      ce presdient qui corrompt sans cesse nomme par ci par la grattifie par ci par la des allies de nouveaux adherants

      clientelle politque:

      ambassadeurs itinerants - pca - directeur de ceci de cela


      macky sall et son mode de gouvernance sont dangereux pour le devenir du senegal

      on en reparlera

      khalif waxaall djiit gui na niou bayii doundou miiskiin yii gnouy sathia di sathia di sathia teh jamais gnou sour

      lii dou jaam way

      bilawii senegal foumou djeum moussiba laahh car say say yii gnow djiit rewmii
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (12:22 PM)
      mais pourquoi il ne demande à ce minable de macky a respecté ses engagements
      cheikh mes respects mais ne vs aventurez pas à diaboliser
    • Auteur

      Un Enseignant...

      En Mai, 2016 (12:40 PM)
      hélas, hélas, hélas!...
      ce marabout va loin...plus personne ne veut devenir enseignant. pourquoi? c'est dieu qui nous demande de nous exploiter? non! un salaire de 100 000 f, ou de 150 000 f par mois? pour un professeur de lycée. pour se nourrir, se soigner, éduquer ses enfants, se loger, se déplacer, se vêtir, se connecter (nécessité, sin on peut acheter un ordinateur), pour payer l'eau et l'électricité. voilà marabout de son État, ce que nous endurons. et toi ? tu reçois combien de cet etat? tu nous a déçus! mais retiens que tout le monde n'est pas "talibé". il y a des catholiques, des tidianes, des thièdos,... alors fais attention. tu es qui ? que faites vous de la vérité. c'est dieu qui nous de se dédire? de ne pas respecter sa parole?
      tu as le befm ? le bac? la licence? le dea ?... combien d'années faut-il pour les avoir?et on des parents, mon marabout. et des enfants. des droits aussi. et on ne demande que ce qui nous revient de droit. des dettes, mon dieu...aussi simple que ça.
      c. ahmadou bamba aurait dit la vérité... même devant le blanc...hélas. karl marx a raison: "la religion est l'opium du peuple." quand on n'est pas instruit, on est comme la foule. on pense mal! comme toi. qu'on m'excuse...
      si vous n'osez pas dire la vérité à macky sall, colle nous la paix!...tes fils ne sont pas des enseignants et ils sont des millionnaires. parlez de ça. les députés ne payent pas l'impôt. et ils ont des salaires de millions. des magistrats ont des indemnités de 800 000 f, par mois + le salaire? nous avons les mêmes diplômes, mieux, plus! et ça se passe au sénégal... parlez de ça! les inondations sont partout au sénégal. parlez de ça. on nous fait manger de la viande d'âne. parlez de ça. macky sall est un milliardaire. c'est licite? karim est injustement en prison. on n'a pas entendu ta voie. il faut en parler!...la verite, c'est ce que dieu veut!
      tous les enseignants du sénégal te disent qu'ils sont déçus. déçu comme tout. et ils sont aussi ou plus intellectuels que macky sall...
      "dabakh aurait dit la vérié à l'État...
      hélas, héla, héla...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (13:20 PM)
      @un enseignant...
      je le répéterai toujours sur ce site : avoir le même diplôme ne justifie pas qu’on ait les mêmes salaires. on dit : « à travail égal, salaire égal », monsieur l’enseignant. vous n’exercez pas les mêmes fonctions que les magistrats, inspecteurs des douanes, impôts ou trésor (qui travaillent beaucoup plus que vous) donc il serait injuste que vous ayez les mêmes revenus.
      un enseignant du moyen secondaire travaille en moyenne 6 heures par semaine (j’en ai vu qui travaille 2 heures par semaine !), dispose de trois mois de vacances à ne rien faire en plus de nombreuses fêtes scolaires.
      pendant ce temps, les hauts fonctionnaires que sont les inspecteurs des impôts et domaines, du trésor, de la douane, les magistrats etc…travaillent tous les jours, risquent leur vie, sont exposés alors que leur métier est fondamental dans un état ;
      un etat peut fonctionner sans enseignant mais ne peut exister sans finances ni justice et sécurité. même les etats les plus primitifs avaient, bien avant l’invention de l’école, une justice et une finance publique (on peut discuter de la qualité de celles-ci, mais au moins elles existaient). les enseigants font la grève 6 mois sur neuf et l’état fonctionne. or, aucun etat ne fonctionnera avec une semaine de grève des finances, de la justice et des services de sécurité.
      pour être magistrat, administrateur civil, commissaire de police, inspecteur des finances, il faut réussir aux concours organisés par l’etat. ce sont des corps essentiels pour la vie même de l’etat il est donc normal qu’ils soient bien traités.
      pour être enseignant, il faut juste déposer un dossier et attendre d’être pris et balancé dans une école. c’est ce qui explique que toute sorte de recalés des concours deviennent enseignants et veulent en profiter pour prendre en otage le système scolaire dans le seul but d’avoir les mêmes revenus que ceux qui ont réussi à des concours sélectifs en brandissant l’argument fallacieux et erroné du diplôme. ce mode de recrutement des enseignants fait que toute sorte de badoolos, lorgnant toujours sur la sébile de l’autre, devient enseignant de nos jours.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (13:33 PM)
      ndakh yallah car les enseignants là , ils ne sont là que leur poche .. li niouy greve dara takhawou si ... khalis rek . motakh les élèves khamatouniou touss !!
    • Auteur

      Madar Ndiaye

      En Mai, 2016 (16:06 PM)
      pour la vérité et pour le khalife j étais a la cérémonie à darou mousty ces propos ne concernent que cheikh bara il n a jamais dit que c était un message du khalife car si le khalife veut faire passer un message il le fait par son porte parole serigne basse abdou khadre ou il appelle les enseignants. je le dis pour rétablir
    • Auteur

      Senccom

      En Mai, 2016 (12:14 PM)
      le vénéré khalife a su trouver les mots justes qu'il fallait pour ramener les enseignants à la raison patriotique, ce qui n'absout pas un gouvernement irresponsable devant les enfants issus des milieux défavorisés qui sont exclus de l'éducation et de la formation. comme quoi, les sages maitrisent la communication. les ministres sont invités à aller prendre des cours de com à touba.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (00:23 AM)
      que les religieux s'occupent des affaires religieuses et laissons ceux qui connaissent la valeur des etudes dans une vie s'occuper de ça et peut etre que cette crise connaitra tot ou tard un denouement heureux.
  2. Auteur

    Mouride

    En Mai, 2016 (07:06 AM)
    Soit celui qui a rapporté ces propos ment ,soit on a menti au khalif pour qu'il réagisse ainsi .Mais le khalif est préocupé par autre chose .
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (07:24 AM)
    Le Khalif est en phase avec les principes moraux que requièrent sa posture. Les enseignants sont tout sauf des éducateurs et aussi égoistes. Déja salariés avec une pension de retraite garantie, Ils ne pensent pas à ces millions d'innocents qu'ils veulent sacrifier. Salariés, ils ne pensent pas à ces millions de sénégalais qui n'ont aucun revenu et pourtant, devant se soigner, se sécuriser, se nourrir.

    Et pourtant, à les tester aujourd'hui, on se rend compte qu'ils ne sont pour l'essentiel que des mercenaires au niveau artificiellement bas,qui se parent du manteau d'enseignant alors qu'ils ne sont aptes à rien. ASSEZ. TROP C'ESR TROP
    • Auteur

      Salum-salum

      En Mai, 2016 (16:59 PM)
      tu penses que t'es meilleur qu'un enseignant si tu peux t'exprimer dans la langue des toubabs c'est grâce qui? pauvre aigri !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (07:50 AM)
    Merci cher marabout de defendre lecole publique et les enfants des pauvres,Vous etes dans la lignee du regrette Mame Abdou qui prenait position sur tous les phenomenes de societe
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (08:03 AM)
    Les "Enseignants sont sans scrupules. Ils sacrifient les Fils et enfants des pauvres pour des sous. Et 90% de ceux qui tiennent les classes sont entrés dans le métier par effraction, sans une formation solide et incapables de tenir un discours cohérents. Des vendeurs et chômeurs devenus des "enseignants douteux". C'est cette racaille d'aigris qui veut prendre en otage notre système et tout le pays. NON. FAUT SE LEVER ET FAIRE FACE A CES MERCENAIRES
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (09:42 AM)
      merci pour ton constat, mais sache que cette non formation des enseignants fait partie des motifs de grève des syndicats. a t'entendre parler on se rend compte que tu n'est qu'un mécontents qui n'a rien compris. qui ne travaille pas pour une rémunération, vous voulez que les enseignants soient une exception. non non et non!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (12:29 PM)
      toi tu es un menteur ! tu oses dire que les enseignants ne sont pas payés. il fallait plutôt dire que les enseignants veulent avoir plus . alors que si nous nous disons la vérité, nous devons tous reconnaître que les gouvernements successifs de wade à macky ont beaucoup fait pour les enseignants, toutes catégories confondues. maintenant si les enseignants veulent être riches, alors c'est tout autre.
    Auteur

    Un Citoyen

    En Mai, 2016 (08:08 AM)
    Merci Khalife!!!! Que Dieu t'entende et que les enseignants d'exécutent pour une fois, pour l'avenir d'enfants qui ne peuvent aller étudier à l'extérieur
    Auteur

    Mbidou

    En Mai, 2016 (08:54 AM)
    L'enseignement est une vocation qui parfois frise le sacerdoce. Si vous voulez gagner beaucoup de fric allez faire HEC. Vous commencez à nous casser les cou......les!

    Maurice Thorez disait:

    -Il faut savoir terminer une grève.

     :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Louga

    En Mai, 2016 (09:06 AM)
    Merci Khalif. Les enseignants ne se soucie peut être pas des dommages collatéraux de leurs gréves interminables car certains parents d'élèves sont obligé de recourir aux écoles privées qui parfois un peu chers pour assurer une bonne éducation à leur enfants. Alors qu'auparavant c'est l'école publique qui était la référence. Ces enseignants ont ternis l'image du publique. Il était temps que ces autorités religieuse réagissent pour défendre également l'intérêt des pauvres qui n'ont pas les moyens d'accéder aux écoles privées et l'avenir des enfants de façon générale. Il ne faut pas trop pousser sur le bouchon même si l'état a sa part de responsabilité. Il faut a un moment donné faire preuve de dépassement et de patriotisme. Ces dommages collatéraux n'épargneront personnes dans le présent comme dans le futur, les enseignants y compris.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (09:17 AM)
    Le chien aboie la caravane passe
    Auteur

    Ngor Diegane Diouf

    En Mai, 2016 (09:17 AM)
    La majorité des syndicats à cessé la grève depuis 2 semaines le grand cadre de Abdou Faty avec Sudes uden Sneel. Et le Saes dans l enseignement supérieur et la recherche .etc il ne reste que les politiciens comme Diante et le dérange Zoumano payés par Wade qui continuent leur grève criminelle et inutile qui a fini Dee discrédité les syndicats. J espère qu ils saisiront enfin cet ultime appel du khalif des Mourides pour lever leur mot de ordre suicidaire. Sinon le État coupe les salaires des qq grévistes qui continuent vive l École publique
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (09:19 AM)
    Nul besoin d'envoyer la police contre des grévistes, nul besoin de réquisitionner les grévistes, nul besoin de soudoyer "des jaunes" des non - grévistes , ... au nom de Bamba reprenez le bulot et fermez - là !
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (09:25 AM)
    Il faut les révoquer tous, et recruter une nouvelle generation d'enseignants plus patriotiques
    Auteur

    Sago

    En Mai, 2016 (09:27 AM)
    Si c'est le Khalif qui a envoyé ce message, je doute fort qu'il n'a pas bien compris ceux à quoi les enseignants réclament, parce que Macky SALL, Président avait dit pour le cas de Karim WADE il laisse la justice faire son travail et le Khalif lui a laissé ces prérogatives donc pour ce cas aussi le Khalif devrait à mon avis lui dire que les enseignants certes il font la grève pour le bien être et aussi pour une meilleure éducation des enfants, il faut que les enseignants expliquent dans les médias ceux qui se passent réellement à tous, je ne suis pas enseignant mais parents d'élève qui souhaite une stabilité dans les établissements.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (12:34 PM)
      toi qui as écrit ce post 13, es tu réellement un enseignant avec toutes les fautes que contient ce post?
    Auteur

    Watt

    En Mai, 2016 (09:35 AM)
    Quand on parle d'enfants de la Nation, c'est le peuple dans ses composantes. Ce message devait être plus général.

    S'il faut le concours des Chefs religieux pour faire avorter des grèves, je vois préférable que ces derniers plus conscients du devenir de notre peuple, prennent la place de ce cancre de Macky Sall.

    Quand dans leur volonté, ils pensent que les enfants ont droit à l'éducation, ils faut qu'ils acceptent aussi que l’État à des devoirs et des engagements à respecter et à faire respecter.

    Les enseignants bien vrai que je les en veux du fait qu'ils ont participé au départ de mon mentor Wade, doivent être respecter et bien considéré.

    Vous Chefs religieux sérieux, dites la vérité à ce Macky Sall qui ne pense qu'à se faire grossir pour faire peur. La solution n'est pas à ce niveau.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (09:37 AM)
    IL N'a qu'à autorisé d'abord la construction d'écoles a touba avant de parler  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (11:34 AM)
      mon cher ami, cet appel c'est pour l'ensemble des enfants sénégalais. maintenant chacun est libre d'envoyer son enfant là où il veut (coranique, franco-arabe ou française). de toute façon il y'a des écoles qui éduquent à touba.

      sincèrement c'est pas ça le débat.

      respect...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (11:34 AM)
      mon cher ami, cet appel c'est pour l'ensemble des enfants sénégalais. maintenant chacun est libre d'envoyer son enfant là où il veut (coranique, franco-arabe ou française). de toute façon il y'a des écoles qui éduquent à touba.

      sincèrement c'est pas ça le débat.

      respect...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (11:34 AM)
      mon cher ami, cet appel c'est pour l'ensemble des enfants sénégalais. maintenant chacun est libre d'envoyer son enfant là où il veut (coranique, franco-arabe ou française). de toute façon il y'a des écoles qui éduquent à touba.

      sincèrement c'est pas ça le débat.

      respect...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (11:57 AM)
      l’interdiction de l’école française à touba est la mesure la plus hypocrite qui soit. ce n’est que du saupoudrage. comment peut-on rejeter l’école française et accueillir à bras ouvert les fruits de cette même école ? les dg, pca, hauts cadres de l’administration, le président de la république etc… sont tous issus de l’école française ! que ne dédaigne t-on pas les gros adyas qu’ils versent à touba ! si l’école française corrompt, pourquoi autoriser les mourides à la fréquenter ? il fallait tout bonnement pondre un ndiguel interdisant tout mouride de fréquenter cette école. au lieu de cela, on interdit seulement les bâtiments de cette école à touba tandis que les enfants de touba vont à mbaké la fréquenter ! c’est incohérent
    • Auteur

      @logique

      En Mai, 2016 (15:55 PM)
      puisque tu es si logique, je te pose les questions suivantes : du moment où l’école française est « anti-islam » (comme tu dis), pourquoi diable toi et tous ceux qui se disent mouride y sont allés ? pourquoi aucun khalife général de mouride n’interdit aux mourides de fréquenter cette école « anti-islam » ou d’y mener leurs enfants ? pourquoi le khalife reçoit-il des adyas venant de l’argent gagné grâce à cette école « anti-islam » ? pourquoi les mourides vont dans les pays « anti-islam » pour gagner de l’argent avec lequel ils donnent de gros adyas à leurs marabouts ? pourquoi ne vont –ils pas dans les pays islamiques (arabie saoudite, qatar, koweit etc…) ?
      ensuite en quoi l’école française est –elle anti-islam ? moi j’ai fréquenté cette école française et jamais je n’ai entendu y dire du mal de l’islam (d’ailleurs tous mes enseignants étaient de fervents musulmans). on ne m’y a appris que le savoir (lire, écrire, compter, histoire, géographie etc…). donc pourquoi tu dis que l’école française est anti-islam ?
      si tu es vraiment logique, comme l’indique ton pseudonyme, réponds à ces questions.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (12:26 PM)
      je te répondrais quand je saurais que tu allais accueillir mes réponses avec sagesse et responsabilité. mais déjà tu commences tes questions en parlant de diable, ça montre ton irresponsabilité.

      "les insultes c'est l'arme des faibles"
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (09:39 AM)
     :brawoo: 
    Auteur

    Louga

    En Mai, 2016 (09:52 AM)
    L'éducation sénégalaise est tombé maintenant très bas a cause de ces enseignants dont le niveau de certains d'entre eux reste à désirer et il faudrait peut être des décennies pour redorer son blason. Ils veulent leur bien être d'accord mais celui des élèves, j'en doute.
    Auteur

    Leuz

    En Mai, 2016 (10:05 AM)
    les ensegnents n ecoute personne ils sont irespoussable ce n eat pas les meme personne qui disait qu ils ambrssent ce metier par conviction doul rek
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (10:19 AM)
    la société a le droit de demander compte à tout agent de son administration ( article 15 de la déclaration des Droits de l'Homme ) . De ce fait , quelque soit la revendication syndicale des enseignants , la rétention de note ne devrait pas etre une arme contre l'Etat au détriment des éléves et de leurs parents qui depuis deux ans ont du mal à évaluer leurs enfants à cause d 'interets bassement matériels; pendant ce temps ceux qui sont au pouvoir ont leurs enfants dans le Privé ou à l'extérieur, chers enseignants , ayez de la compassion pour les badolos que nous sommes et qui n'ont que l'ECOLE PUBLIQUE ! soyez PATRIOTES !!! :fbhang:  :taala_sylla:  :taz-smile:  :sunugaal:  :interrogation: 
    Auteur

    Anonyme Toufa

    En Mai, 2016 (10:25 AM)
     :baby-crawl: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (10:45 AM)
    si nos interets sont au dessus de nos convictions sociales et religieuses nous sommes pires que les betes. l'Etat a beaucoup de cadres dans le publique, le privé, et meme a la retraite qui veulent et peuvent suppler valablement ces casseurs d'enfants.
    Auteur

    Mouride

    En Mai, 2016 (10:55 AM)
    EUSKEUYYY MBACKE NALA DIANGALéKATT DEGG WAYYYY....DAMé C ENSEIGNANTS NDAYSANE ILS VEULENT DE L ARGENT SANS BOSSER C POUR CELA KILS NARRIVENT A RIEN REALISER NAKH AKH AKH BI LANIOU DIOKHOUL.TU VOIS UN ENSEIGNANT PRENDRE SON WEEK LE JEUDI ET REVENIR LE MARDI ET K DARA DOUKO SI FEKKKK :fbhang:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :looney: 
    Auteur

    No Name

    En Mai, 2016 (10:58 AM)
    Un vrai paradoxe: Ne pas permettre la présence de l'école française dans sa localité et vouloir s'exprimer par rapport à cette meme institution.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (11:26 AM)
    le Khalif ne défend pas l'école française.sinon il aurait autorisé l'ouverture d'école à Touba.beaucoup de proches du Khalif lui font porter des propos qui ne sont pas les siens.arrêtez vos propagandes et honorer vos engagements ça au moins le Khalif l'a dit.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (11:33 AM)
    C'EST VRAI MAIS IL FALLAIT AUSSSI DIRE A L''ETAT DE RESPECTER SES ENGAGEMENTS :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Enseignant-enseignant

    En Mai, 2016 (11:47 AM)
    Nous avons été élèves et nous n'avons jamais quitté le Sénégal. Nous sommes devenus enseignants par le Destin d'ALLAH et par la volonté de Nos Parents, où était le Khalife en ce moment, où les enseignants avant nous sont passés à une année Blanche en 1988, et cela a failli en 1997-1998? Et, Cheikh Ahmadou BAMBA et l'école des Blancs qui pervertit, Le Blanc qu détruit les moeurs sont d'alliance contre-nature. En Plus la Presse Alimentaire Banalise les Enseignants pour être du Côté de L'Etat, Seules WALF TV et Sud FM, conscientes des revendications pour une Justice Sociale, tendent leurs micros au Enseignants car conscientes de leur devoir d'informer. Arrêtez vos balivernes, Nous également nos Fils sont à L'école Publique Sénégalaise. Êtes-vous plus patriotes que nous? Fatalistes, vous pensez à la précarisation des enseignants, L'Etat avec ses politiques multi-mesures, poids par traitement de faveur, une injustice Sociale. Chers enseignants Allons jusqu'au bout de Notre Logique. maintenant ou Jamais. A Bas les Syndicats Politichiens. Mahmouth SALEH sait de quoi je parle :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: Touche pas à mes Droits. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Anonyme

      En Mai, 2016 (12:58 PM)
      les enseignants ne font que réclamer des choses qui leur ont été promises depuis 2006. macky a dit a son gouvernement de ne jamais promettre des choses irréalisable. on est d'accord sur c principe donc si l'etat promet on suppose que c'est réalisable pourquoi maintenant depuis 2 ans ces promesses tardent à se matérialiser ? n'oubliez pas que vous avez tous été formé par des enseignants du sénégal. personne n'est sorti du pays pour aller étudier et pourtant on a d très bons cadres dans ce pays. les enseignants ont leurs enfants dans ce système éducatif. ceux qui ont toujours détesté l'école française n'ont qu'à se taire. même leur fils ont fait l'école française à dakar, thiès, diourbel mais pour toujours avoir la main mise sur les pauvres populations ils leur privent de l'école française à tout bas comme cela ces pauvres seront tout bas comme touba. ils pourront les asservir à leur guise. toujours dominer ces pauvres: leur faire croire à une suprématie taillée de toute pièce. reveillez-vous chers mourides. tout ce qu'on vous raconte sur cette confrérie est faux. sérigne touba est parti au gabon mais quand il a voulu prier dans le bateau des blancs, ces derniers ont refusé et il a dit qu'il pouvait le faire sur la mer car il était un homme de dieu mais quand il est descendu i s'est noyé et les requins l'ont dévoré: il n'est pas revenu c'est pourquoi à tout bas on ne fête que son départ en exil mais jamais son retour car en réalité il n'est jamais revenu le pauvre. on serait plus heureux à fêter le retour d'un parent qui était parti que de fêter son départ: c'est paradoxal non ?
    • Auteur

      Anonyme

      En Mai, 2016 (12:58 PM)
      les enseignants ne font que réclamer des choses qui leur ont été promises depuis 2006. macky a dit a son gouvernement de ne jamais promettre des choses irréalisable. on est d'accord sur c principe donc si l'etat promet on suppose que c'est réalisable pourquoi maintenant depuis 2 ans ces promesses tardent à se matérialiser ? n'oubliez pas que vous avez tous été formé par des enseignants du sénégal. personne n'est sorti du pays pour aller étudier et pourtant on a d très bons cadres dans ce pays. les enseignants ont leurs enfants dans ce système éducatif. ceux qui ont toujours détesté l'école française n'ont qu'à se taire. même leur fils ont fait l'école française à dakar, thiès, diourbel mais pour toujours avoir la main mise sur les pauvres populations ils leur privent de l'école française à tout bas comme cela ces pauvres seront tout bas comme touba. ils pourront les asservir à leur guise. toujours dominer ces pauvres: leur faire croire à une suprématie taillée de toute pièce. reveillez-vous chers mourides. tout ce qu'on vous raconte sur cette confrérie est faux. sérigne touba est parti au gabon mais quand il a voulu prier dans le bateau des blancs, ces derniers ont refusé et il a dit qu'il pouvait le faire sur la mer car il était un homme de dieu mais quand il est descendu i s'est noyé et les requins l'ont dévoré: il n'est pas revenu c'est pourquoi à tout bas on ne fête que son départ en exil mais jamais son retour car en réalité il n'est jamais revenu le pauvre. on serait plus heureux à fêter le retour d'un parent qui était parti que de fêter son départ: c'est paradoxal non ?
    Auteur

    Anonyme Moussa Diop

    En Mai, 2016 (12:08 PM)
    ce n est pas la declaration du khalif ce sont les membres des loges de macky qui veulent encore que des gens insultent encore les mourides il faut bien faire attention ce n est pas le khalif ce dernier intevient pour les daras et non pour des ecoles francaises touba ne veut pas et ne voudra jamais une ecole francaise les enseignants ont le droit de defendre leurs droits com,bien gagne un ministre ? combien gane un magistrat ? combien gagne un gouverneur ? combien gagne macky sall ? combien gagne le pm ,, le president de l assemblle nationale du conseil economique ? alors les enseignants ont aussi une famille come vous et n ont pas de passeport diplomatique
    Auteur

    Mamadou Ndiaye

    En Mai, 2016 (12:14 PM)
    Et pourtant a Touba on peut meme pas frequenter l'ecole
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:14 PM)
    • Auteur

      Produit De L'école Publique

      En Mai, 2016 (12:30 PM)
      il me semble que le khalif ignore la réalité ou bien son messager est manipulé.
      1. si le khalif est bien informé, il fallait dire à l'état depuis le début de respecter sa parole donc avant de demander d'arrêter de pleurer, il faut dire à celui qui frappe d'arrêter de frapper.
      pourquoi on attend toujours que la situation arrive à un niveau de pourrissement tel pour jouer les sapeurs pompiers?
      2. si le khalif est mal informé, je dirai à ces manipulateurs d'arrêter de mêler nos guides religieux dans leurs sales combines.
      dans tous les cas c'est trop tard, on en a assez de ces grèves, cela passe ou cela casse cette année et après on pourra rester des années sans grève.
      a chacun son commentaire
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (12:48 PM)
      arrêtez cette chanson, l'etat est entrain de faire ce qu'il peut dans les limites du budget de nos maigres ressources malgré que l'éducation consomme sa plus grande partie. nous on vous parle de patriotisme tout court.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:32 PM)
    javascript:AddSmiley(' :emoshoot: ')javascript:AddSmiley(' :fbhang: ')
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:42 PM)
    J'ai beaucoup de respect pour ce Khalife mais s'il veut que le Sénégal avance avec des enfants bien formés n'a qu'à demander aux populations de Touba de payer les impôts comme cela l'Etat pourra satisfaire toutes les revendications, acheter des ambulances, construire des hôpitaux. Depuis quand il prend la parole pour l'école sénégalaise. N'Est-ce-pas à Touba où on avait interdit l'école française ou bien je suis amnésique ? Pourquoi Tout bas (Touba) ne forme aucun intellectuel ? Où fourre-t-il cet argent blanchi ? Ont-ils une fois aider une école ou une personne en difficulté ? Même lors des inondations tout le monde à participer au téléthon sauf Tout Bas. Et pourtant les sommes collectées étaient destinées à aider des gens en difficulté. Pourtant Touba n'a pas réagi ? Est-ce la position idéale pour des hommes religieux ? Que nenni. Ils ne pensent qu'à leur poche. Cette ville n'a jamais offert au Sénégal un intellectuel sinon que des quémandeurs.

    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:29 PM)
      tu te trompes mon cher le khalif de touba a été le premier contributeur avec 1 milliard sur la table la méchanceté rend aveugle
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:50 PM)
    c simcat diante c un bandit et politique foute nous la paix vous avait le droit au salaire vs devait tous etre virè batard de merde
    Auteur

    Mbeur

    En Mai, 2016 (12:53 PM)
    il faut que l’état se radicalise contre ses enseignants même le saes à arrêter la gréve .
    Auteur

    Anonymepatali

    En Mai, 2016 (13:02 PM)
    Je suis sûr que le khalif n'a rien dit, ce rapporteur doit être un ' marabout 'politicien.  :xaxataay: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (13:06 PM)
      lui aussi entre dans la danse.avant de parler il faut avoir la bonne information
    Auteur

    Psychosociologue

    En Mai, 2016 (13:25 PM)
    Il faut respecter les droits des enseignants pour que les droits des enfants soient respectés.

    Régler le problème des enseignants c'est résoudre la crise scolaire.

    La motivation, la formation des formateurs sont incontournables pour une éducation de qualité.

    Parlons franc jeu pour donner a l'école sa valeur d'antant
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:41 PM)
    JEUNE INGENIEUR EN RESEAU INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATION ..JE CHERCHE DU TRAVAIL BIEN RENUMERE COMME ADMINISTRATEUR RESEAU POUR LES BANQUE ET ENTREPRISES,COMME INGENIEUR SUPPORT,OU DEPLOIEMENT OU SUPERVISION POUR LES ENTREPRISES TELECOM..jai fait 3MOIS DE STAGE A LA SONATEL DANS LEUR DEPARTEMENT TECHNIQUE.JAI UNE CONNAISSANCE TRES LARGE SUR LES AUTOCOM ALCATEL (PABX),SUR LES SWITCH ET ROUTEUR DE CISCO,SUR LES ACCES POINT(AP),SUR LA SECURITE INFORMATIQUE(FIRWALL,FORTIGATE,DHCP,VPN) JE SAIS FAIRE UNE ETDUE ET INSTALLATION, JAI EVENTUELLEMENT CONNAISSANCE SUR LE CABLAGE RESEAU, LA SUPERVISION RESEAU,MAINTENANCE DES POSTES TELEPHONIQUE,ET AUTOCOM (ALCATEL..)...SI VOUS ETES INTERESSE PAR MON PROFIL APPELEZ MOI AU: 78 117 20 74

    Auteur

    Senassuranceenligne.com

    En Mai, 2016 (13:50 PM)
    assurez vous avec senassuranceenligne.com livraison gratuite avec les meilleurs tarifs

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:10 PM)
    Ou es ce qu'il etait depuis le debut de la crise ? Qu'es ce qu'il pense des autorites qui ne respectent leur parole ? Je voudrais lui dire que l'enseignant est un fils du pays et travaille au moins pour l'Etat et gagne dignement sa vie contrairement aux marabouts matrialistes qui ne se soucient que de leur poche et proches . L'enseignant ne roule pas en 4x4 a 100 millions offert par des politiques. Chaque jour ils encaissent l'argent des senegalais indument .C'est du Haram ! Ces marabouts n'ont qu'a donner 1/3 des leur fortune pour sauver l'ecole. Que ces faux marabouts se taisent et menent leur vie de pacha au detriment de l'ecole senegalaise .Un marabout juste devrait exiger au president de regler le probleme des senegalais d'abord avant de verser des milliards a ces foyers religieux . On ne peut pas sermoner les enseignants seulement et laisser les gouvernants C'est FARATE !  :sunugaal: 
    Auteur

    Soyons Impartiales

    En Mai, 2016 (14:32 PM)
    ce khalife des mourides n'a qu'à se taire ,quand L’État signait ces accords avec les syndicats il était sourd muet ou aveugle ? Je lui renvoie à la chanson de OUZA DIALLO " président"
    Auteur

    Ndeyssane

    En Mai, 2016 (15:06 PM)
    DES KHALIF QUI SE REMPLISSENT D’ABORD LES POCHES, DÉTIENNENT LES PLUS BELLES ET GRANDES MAISON/VOITURE, QU'ON VOIT RAREMENT PRIER SINON TOUJOURS EN FAUTEUIL ET LES SINGES EN BAS, QUI NE NOUS PARLENT PRESQUE JAMAIS DE DIEU ET QUI NE FONT JAMAIS LA MORALE A NOS DIRIGEANTS S'ILS PASSENT A COTE COMME TRES SOUVENT, CE SONT CES COLLECTIONNEURS DE FEMMES SOUMISES QUI NOUS FONT LA MORALE? QU’AVONS NOUS FAIT AU BON DIEU POUR MÉRITER CA BON SANG :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (15:43 PM)
    Merci le khalif
    Auteur

    Le Balante

    En Mai, 2016 (15:59 PM)
    beaucoup respect à ce marabout mais il fallait qu'il demande à l'état de respecter ses engagements. Et puis , le marabout devait parler tout au début parce qu' il a des talibés des deux cotés.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (16:03 PM)
    Attentation, il veulent nous mettre en mal avec touba et le khalif. Est-ce que c'est le khalif qui a parlé? Et meme s'il a parlé, est ce qu'il a recu la bonne information?

    Les enseignants ne font que reclamer leurs droits. Ces ministres, ses magistats, ses médcins, ses inspecteurs des impots ou du trésor ont été formé par des enseignants.

    Un motif de la gréve: la carriére: comment on peut rester 10 ans sans avancer alors qu'on est sorti d'une école de formation avec diplome professionnel.

    Vous vous foutez de la carriére des enseignants, . Rien n'est juste et coh"rent dans ce pays.

    C'est meme honteux d'etre enseignant dans ce pays. Le docker est plus respectueux dans ce pays car au moins personne ne l'insulte

    Ces politiciens qui ne font pas de l'école publique une priorité, leurs enfants sont toujour dans le privée et dans les plus grands instituts du monde.

    Au Sénégal badola reste badola jusqu'a la mort

    Un enseignant débutant reste un enseignant débutant jusqu'a la mort: il n'a plus le droit de réclamer un droit: une garantie, on dirait secteur informel, miikk mbaa mbot
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (16:13 PM)
    Chers compatriotes enseignants, je vous en supplie, arrêtez, s'il vous plait, votre grève (Par Khalifa Ababacar Diagne)



    Rédigé par leral.net le Lundi 27 Avril 2015 à 17:37 | | 8 commentaire(s)| | Lu 1339 fois







    « Il y’a des métiers si nobles, qu’on ne peut les faire pour de l’argent sans se montrer indigne de les faire ; tel est celui de l’homme de guerre ; tel est celui de l’instituteur ». Rousseau







    C’est au moment où j’avais fini de rassembler mes notes pour faire une contribution sur la traque des biens mal acquis, à la suite du verdict du procès de Karim Wade, qu’un élément d’une télévision de la place a subitement attiré mon attention sur la crise dans le secteur de l’enseignement moyen et secondaire qui a atteint des proportions inquiétantes.



    Chers compatriotes enseignants, je m’adresse à vos cœurs non pas à votre raison car, pour moi, vous avez assez de raisons pour aller en grève.







    En effet, je sais que vous avez signé des accords avec le gouvernement qui tardent à être respectés ; je sais que vous êtes frustrés depuis que l’ancien régime a commencé à bouleverser le régime indemnitaire de la fonction publique en privilégiant certaines professions au détriment d’autres de même grade ; je sais que le régime actuel a exacerbé votre mécontentement en allouant des salaires aux épouses des diplomates et en signant récemment un décret sur les indemnités de logement au profit de certaines fonctions dont aucune n’a plus d’importance et de valeur dans un pays que celle des enseignants, les formateurs de toutes les professions.







    Je sais que depuis plusieurs années, avec la politique de recrutement d’enseignants ailes de DINDE, volontaires et vacataires, les doubles flux, l’émergence d’enseignants affiliés à des partis politiques (enseignants de la génération du concret, réseau des enseignants de l’APR) dont la conséquence est un recrutement et une promotion basés sur le clientélisme, l’école sénégalaise n’est plus ce qu’elle était. L’enseignant Sénégalais également n’est plus ce qu’il était. Cette référence qui a fait dire au chanteur Omar pène, dans sa célèbre chanson moi monsieur, que quand on lui demandait dans son enfance ce qu’il voulait devenir, il clamait fièrement instituteur. Dans la même chanson qui date du début des années quatre vingt dix, le fait qu’aucun des enfants interrogés n’a voulu être enseignant illustre parfaitement le changement de perception noté dans ce métier.







    Pour s’en convaincre, permettez moi d’introduire dans ma si importante lettre, un passage de la si longue lettre de Mariama Bâ, décrivant le comportement des enseignants de sa génération : « Chaque métier, intellectuel ou manuel, mérite considération, qu’il requière un pénible effort physique ou de la dextérité, des connaissances étendues ou une patience de fourmi. Le nôtre, comme celui du médecin, n’admet pas l’erreur. On ne badine pas avec la vie, et la vie, c’est à la fois le corps et l’esprit. Déformer une âme est aussi sacrilège qu’un assassinat. Les enseignants-ceux du cours maternel autant que ceux des universités- forment une armée noble aux exploits quotidiens, jamais chantés, jamais décorés. Armée toujours en marche, toujours vigilante. Armée sans tambour, sans uniforme rutilant. Cette armée là, déjouant pièges et embûches plante partout le drapeau du savoir et de la vertu.







    Comme nous aimions ce sacerdoce, humble institutrices d’humbles écoles de quartier. Comme nous servions avec foi notre métier et comme nous nous dépensions pour l’honorer ».



    Chers enseignants, je sais que les gouvernements successifs sont entièrement coresponsables de la dégradation de notre système éducatif. Pour autant, vous oubliez un élément important contenu dans le texte de la regrettée Mariama Bâ qui fait la particularité de votre métier, c'est-à-dire qu’enseigner est un sacerdoce. C’est la raison pour laquelle, il ne saurait exister d’enjeux financiers dans l’exercice de cette noble profession au point de compromettre l’avenir de plusieurs générations d’enfants et de tout un pays. Je sais que parmi vos revendications, il existe certains points qui n’ont rien à voir avec vos revenus mais pour beaucoup de nos compatriotes, le point d’achoppement c’est des revendications d’ordre pécuniaires. Or, parce qu’étant un sacerdoce, l’argent devrait avoir peu de place dans vos revendications même si du point de vue psychologique, force est de reconnaître que vous devez être mis dans des conditions de performance à travers une bonne motivation.







    Je mesure bien le degré de votre frustration, de votre mécontentement et de votre volonté d’en découdre jusqu'au bout avec le gouvernement mais de grâce, je vous invite à vous inspirer du jugement de Salomon pour montrer votre amour aux enfants et à notre pays. Deux femmes se disputaient âprement la maternité d’un bébé et aucun témoin ne pouvait les départager. Ainsi, on les amena chez Salomon qui, devant l’insistance des deux femmes à soutenir, chacune, que le bébé est bien le tient, demanda qu’on le coupe en deux pour donner une moitié à chaque « mère ». L’une accepta et l’autre refusa et préféra que le bébé soit remis dans ce cas à la fausse mère. Et tirant les leçons de ces deux positions, Salomon trancha le débat en désignant celle qui voulait sauver la vie du bébé au risque de le perdre comme étant la véritable mère. Alors, chers enseignants, c’est le moment pour vous de montrer que vous aimez vos élèves plus que le gouvernement.







    Personnellement, je ne subis aucun dommage direct si l’enseignement public est bloqué ; mon seul enfant est au collège dans une école privée. J’aurais bien aimé l’amener à une école publique et faire des économies, moi qui suis un pur produit de l’enseignement public auquel je dois mon statut de cadre de la hiérarchie A1 ; mais sa mère ne me le pardonnerait pas, sachant que payer les études de ma fille est bien à ma porté, elle m’aurait taxé de vouloir sacrifier l’avenir de cet être innocent comme tous les enfants de son âge.



    Chers enseignants, le douloureux constat est que notre système éducatif n’est plus démocratique encore moins égalitaire dès lors que pour recevoir de bons enseignements réguliers, il faut fréquenter les écoles privées. En fait, même à intelligence égale, avec des enseignants de niveau inférieur, à force d’apprendre plus que leurs camarades des écoles publiques, les élèves des écoles privées deviennent plus armés intellectuellement. Ce qui met gravement en cause dans notre pays le principe de l’égalité des citoyens.







    Ne me demandez pas aussi de me mettre à votre place car je partage avec vous le même statut. En d’autres termes, je serai bénéficiaire de tous les avantages financiers, fruits de votre lutte.



    Seulement, il ne s’agit pas de moi, ni de vous, ni de qui que ce soit, mais de notre pays, de notre nation, de son avenir, des germes de son projet de développement : les enfants et les jeunes.







    Chers enseignants, je conclus ma lettre dont pendant sa rédaction, j’ai senti, à chaque mot, l’appui énergique des élèves et de leurs parents, espérant pathétiquement vous voir retrouver, bien vite, la joie d’enseigner comme énoncée par William Lyon Phelps : « Pour moi, enseigner est plus qu’un art ou une occupation. C’est une passion. J’aime enseigner, comme un peintre aime peindre, un chanteur aime chanter ou un poète aime écrire. Avant de me lever le matin, je pense avec un plaisir intense à mes étudiants ».



    Khalifa Babacar DIAGNE,



    Psychologue Conseiller



    [email protected]

    Auteur

    Heureusement Dieu Est Au Dessu

    En Mai, 2016 (16:26 PM)
    mais pourquoi demander aux enseignants de regagner les classes en souffrant? pourquoi ne pas essayer de voir clair avant de parler et rentrer dans sa belle maison (construite par qui?) alors l'enseignant ne peut pas payer son loyer? mais pourquoi ne pas convoquer les enseignants et leur demander la raison des grèves? mais pourquoi regarder que les enfants alors le savoir émane d'un enseignant non stressé? mais pourquoi trop d'injustices? mais pourquoi........... HEUREUSEMENT DIEU EST DESSUS DES KHALIFS!

    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (17:59 PM)
    Post.13- Si vous êtes enseignant, êtes alors très nul avec vos fautes que sait corriger ma fille qui est au cours primaires!
    Auteur

    Human Being

    En Mai, 2016 (18:13 PM)
    Hey Sidi Moctar, et les enfants de Touba, eux ils n'ont pas droit à une instruction ? Ou bien ils sont destinés à être éternellement des ignorants qui vous servent vous les maudits mbacké-mbacké et vos progéniture. Tant qu'il n'y aura pas d'école à Touba vous n'êtes absolument pas habilités de l'école et des enseignants.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (18:25 PM)
    Je ne suis pas mourid, mais avant tout le khalif a le droit comme tout sénégalais de donner ses arguments et ses idées dans une situation comme celle-ci . J'ai remarqué qu'il y'a des gens qui sont sur seneweb pour insulté les gens honorables. Mes amis mouride ne répondez pas a ces injures. Merci :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (18:59 PM)
    dieureudieuf Sidi Mokhtar yalnanga fi yagg te wer
    Auteur

    Un Patriote Lucide

    En Mai, 2016 (19:10 PM)
    Touba est vraiment très mal placé pour parler des grèves dans l'école ''moderne'': elle ou lui qui a interdit l'implantation de cet instrument du savoir dans son ''royaume''. Alors le khalife aurait été plus inspiré de corriger cette grosse anomalie-calamité dans cette ville ou village avant de se prononcer sur cette grève. Mais, bien entendu, lorsque dans un )ays, ceux qui détiennent le pouvoir n'ont en ligne de mire que leurs intérêts égoïstes, il n'est pas étonnant que des syndicalistes prennent en otage tout un pays et dans ce qu'il a de plus fondamental ...et qu'il y subsiste des zones de non droit qui cohabitent avec la République. Et pourtant ces ZND ( zone de non droit) profitent bien des ressources de la République. CECI DIT JE SUIS FONCIEREMENT CONTRE CES SUPPOSES DISPENSATEURS DU SAVOIR QUI METTENT EN RUINE L ECOLE...ET QUI POURTANT PLEURENT QUAND, COMME DANS TOUT PAYS QUI SE RESPECTE , LES JOURS DE GREVE SONT DEFALQUES DE LEURS SALAIRES.
    Auteur

    Thiey

    En Mai, 2016 (19:14 PM)
    parle t-on des eleves de touba et des enseignants de touba? avant de parler des eleves qui ne peuvent pas quitter le pays pour aller etudier ailleurs,parlons plutot des enfants desquels pour frequenter une ecole doivent quitter touba.nous parlons d'une ville habitee par 2 millions de personnes dans laquelle on ne trouve pas de kiosque.un vrai anti-culture.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (19:31 PM)
    LES enseignants,qu'ils ne pleurent pas si l'ETAT utilise son arme.Le proviseur du lycée de MAKA DIAMA refuse de signaler ses professeur grèvistes.Il a peur de leur décerner une DE CAR SA GESTION financière laisse à désirer par exemple au BAC il a demandé 10000 F au lieu de 6000F.J'interpelle le ministre à envoyer une mission de controle.Les salaires des grèvistes seront coupés à la fin du mois.
    Auteur

    See

    En Mai, 2016 (19:35 PM)
    commence par accepter l'école a touba d'abord
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (20:07 PM)
      sale vernise comment acceptez l'ecole à touba alor c predeccesseur ne l'ont pa fé merde way
    Auteur

    Diouf

    En Mai, 2016 (20:03 PM)
    C pa vrai serigne cheikh bara lahad aprés avoir donné le message du guide suppreme des mourides, il la agit de son propre gré en disan cela mé c pa le khalif qui l'a di vous o6

    Auteur

    Moi_enseignant

    En Mai, 2016 (20:07 PM)
    je ne crois pas en cette barbiche de bouc, ni en son porte parole, ni en toute cette faune. yalla ngi soutoural diangalekat teh tagouwoulène;
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (20:11 PM)
    Vraiment il y'a lieu de rappeler a nos freres enseignants k'ils sont entrain de sacrifier l'avenir de nos enfants.au moins ayez la bonne foi ,pour une fois d'ecouter le Khalife.
    Auteur

    Enseignant

    En Mai, 2016 (22:02 PM)
    L' ETAT DU SENEGAL A CONFIE SES ENFANTS AU GOUVERNEMENT ET NON AUX ENSEIGNANTS. - LES ENSEIGNANTS, COMME LES ENTREPRENEURS QUI ONT CONSTRUIT LES ECOLES, COMME LES TRANSPORTEURS QUI TRANSPORTENT LES ELEVES A L'ECOLE ETC,,, SONT DES PRESTATAIRES DE SERVICES . L'ETAT N'A QU'A PAYE A TOUS CES PRESTATAIRES, PARCE QUE TOUT SIMPLEMENT LE GOUVERNEMENT NE CONNAIT PAS DES PROBLEMES DE TRESORERIE ( TRAIN DE VIE DE L'ETAT- BEAUCOUP DE MINISTRES ET DEPUTES - CREATION DE HAUT CONSEIL COLLECTIVITE LOCALE ETC...) MOI ENSEIGNANT, DEPUIS 10 ANS MON PREMIER SALAIRE DE VACATAIRE N'A PAS EVOLUE ET L'ETAT ME DOIT UN RAPPEL DE 100000000F ( INTEGRATION-TITULARISATION-AVANCEMENT,,,,) IL Y A 10 ANS J'ETAIS CELIBATAIRE, ACTUELLEMENT JE SUIS MARIE ET J'AI 2 ENFANTS - JE PARVIENS A LES ENTRETENIR DIFFICILEMENT - JE ME SUIS ENDETTE JUSQU'AU COU -ET POURTANT MON EMPLOYEUR ME DOIT UNE DIZAINE DE MILLIONS- JE FAIS LA GREVE - MON EMPLOYEUR SIGNE UN ACCORD QU'IL NE RESPECTE PAS ET VEUT COUPER MON SALAIRE- QU'IL SUSPEND LE SALAIRE,,,,,,







    .
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (01:43 AM)
    Les foncti onaire de l'etat les inspecteur du tresor et meme le chef de l'etat a ete eduquer par un enseignant. donc il faut toujour honorer respecter les enseignant. en ce qui concerne le khalif il nous emmerde il na qua ce taire et aller ce reposer ailleur
    Auteur

    Ibra

    En Mai, 2016 (02:22 AM)
    ''Ce n’est pas la même chose au niveau de l’école où les enfants sont confiés à l’Etat du Sénégal à qui on paie des impôts. Donc nous, nous ne sommes que des prestataires de services à ce niveau. Donc personne ne nous a confié des enfants”est ce bien Diante qui a prononce ces mots? si c'est le cas ces gens doivent etre traduit devant les Assises car ils sont des imposteurs qui arnaquent notre pays pendant plus d'une decennie. Le President de la Republique doit suivre l'exemple de son illustre predecesseur Abdou Diouf, les gommer tous, ils n'ont pas le droit de s'approcher de nos ecoles encore moins nos enfants. en plus fair un audit voir combien d'entre eux ont ou travail dans une ecole prive, les fermer tout simplement. j'ai mal avec ces malades, ces cancers. je ne reconnais l'ecole qui m'a forme... :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (15:21 PM)
    Auteur

    Al Haq

    En Mai, 2016 (15:26 PM)
    j'ai constaté que les cérémonies officielles des activités religieuses ceux n'ont plus la peine parce que on dit meme l'Etat qui vient avec leur theme......en plus l'entourage du khalif dit toujours ce qu'il veut et j'en suis sur et certain que le khalif n'a rien dit juste les secretaire particulier qui disent du n'importe quoi juste pour leur propre interet au nom du khalif
    Auteur

    Koiut

    En Mai, 2016 (15:40 PM)
    C'est faux le khalife n'a rien dit



    Même le jour du magal le khalife ne parle pas là où c'est l'islam qui est en première ligne.

    C'est faux le khalife n'a rien dit

    c'est de l'intox

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email