Dimanche 17 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le pathétique récit posthume d'une fille engrossée par son père

Single Post
Le pathétique récit posthume d'une fille engrossée par son père
Elle fut engrossée par son propre père quand elle avait 17 ans. À la veille de son décès, Yacine Diagne s'était confiée à Vox Populi. Témoignages poignants.

Les faits ont eu lieu dans un village du Ndoucoumane, dans la région de Kaffrine. Yacine Diagne a été engrossée par son père. Elle avait 17 ans, Depuis ce jour, sa vie bascula dans un cauchemar indescriptible. À la veille de son décès, sur sa natte de prière, elle avait «déchargé le fardeau qui pollue son esprit» chez nos confrères de Vox Populi.

"Je veux me confier même s'il m'est très difficile de parler de ma vie", avait-elle lâchée d'emblée. Et d’ajouter : "Ce jour où je me suis retrouvée en face de mon fils de 20 ans pour lui dire la dure vérité a été le jour le plus dur où mon père commettait l’irréparable." De chaudes larmes coulent sur son visage.

"Le jour où mon fils Bachir (le nom de son enfant né de la relation incestueuse) est venu m'acculer de questions sur l'identité de son père, mes vieux démons se sont réveillés, me rappelant ce qui me rongeait depuis près de 20 ans. Cela fait maintenant 40 ans, mais la souffrance est comme au premier jour", s'est-elle confessée à la veille de son décès.

Son fils Bachir, informé et mis au courant par les rumeurs qu'il était de même père que sa mère, et ne pouvant supporter cette situation, a tout simplement décidé de partir, loin de sa mère, et de son village qu'il abandonna. D'après sa mère, il fait sa vie dans un pays voisin où il a construit son foyer. Et, il ne pense plus revenir au Sénégal.

Du côté de l'état civil, sur l'acte de naissance de Bachir, à la place du nom du père, il est simplement mentionné : «père inconnu». Il l'apprendra quand il confectionnait son dossier pour l'examen du baccalauréat. Même ses camarades du même village le savaient. Lui, ne l'a jamais connu. Tel un couperet, la nouvelle l’assomma.


13 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2020 (11:25 AM)
    Encore un article pour le compte des lobbies féministes qui veulent légaliser l'avortement.
    • Auteur

      En Septembre, 2020 (18:09 PM)
      une histoire à dormir debout...et le récit est très mal écrit.
      faites preuve de plus d'imagination.
      note : 3/20
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2020 (18:25 PM)
      l'histoire est fausse parce que les dates ne collent pas avec la chronologie de l'histoire dans les 20 ans comment peut on faire son bac puis partir hors du sénégal et refaire un foyer avec femme et enfants. il y a gens des lobbies mal intentionnés qui cherchent à engager les pays dans des histoires de liberticide et de dépravation
  2. Auteur

    En Septembre, 2020 (11:31 AM)
    Vous irez au ndoukoumane faire le recensement exhaustive de toute la population, vous ne verrez jamais une yacine Diagne décédée qui a un fils qui s'appelle bachir entrain de vivre dans un pays voisin. A bon mentir qui vient de loin, inventer des articles pour soutenir un combat satanique
    Auteur

    Attention

    En Septembre, 2020 (11:38 AM)
    Mais c est grave



    La vie. On respire



    Yalla diegal son pere.

    S il a regrete



    Haleyi delene WODOU

    LOU GATE REK

    ATTENTION

    DJIGUENE DAYE WODOU



    FEMME DE TON FRERE

    TA TANTE

    SA DIARBATE

    ECT..





    ....WODOU





    STOP A WATHSAP SNAP LAMINE POUR UNE FILLE PETITE LA LANGUE ROUGE.

    VOS SEINS

    VOS CUISSES



    WODOU

    MOUROU
    Auteur

    En Septembre, 2020 (11:51 AM)
    engrossée
    Auteur

    Consequence

    En Septembre, 2020 (12:02 PM)
    Sole lou bone rek

    Delene sole you yiw

    Habillement provocateur



    J ai ete une fois provoque par une fille de 14ans vers les annes 2000

    Elle ete entre dans ma boutique pour me proposer le sexe a petit prix

    J etais surpris, jel ai chasser

    Auteur

    En Septembre, 2020 (12:05 PM)
    Il faut que les populations des localités qui sont souvent citées dans des articles qui ne sortent que de l’imagination infertile et imaginaire de certains doulnalistes portent plainte. C’est atric le est faux, cousu de fil en blanc.

    Ces journalistes sont incapables de prouver ce qu’ils racontent. Je ne dis pas que de pareilles choses n’existent pas mais celui ci c’est du toc.

    Malheureusement avec de tels articles bidons ils finiront par décrédibiliser le combat contre les viols, les pratiques incestueuses

    Auteur

    Halim

    En Septembre, 2020 (12:21 PM)
    article incomplet, dates fausses, histoire un peu tirée par les cheveux même si la problématique est réelle....
    Auteur

    En Septembre, 2020 (12:41 PM)
    Il existe plusieurs cas au Sénégal j en suis sûr. Si on disait tout ce qui se passe dans ce pays, on serait tous par terre.
    Auteur

    Sarakhe Khoullé

    En Septembre, 2020 (13:03 PM)
    Sarakhe khoullé = RG international, inceste, menteur et quémandeur, fou malade
    Auteur

    En Septembre, 2020 (13:12 PM)
    Dans un village, dans le ndoucoumane, on appelle pas son fils Bachir, on l'appelle Bass ou Bassirou. En plus je ne vois pas comment une femme raconte cette histoire a Vox Populi la veille de son décès. Fenn Rek !!!
    Auteur

    Doulrékk

    En Septembre, 2020 (14:23 PM)
    Histoire inventée de toute pièce. ils prennent les gens pour des cons.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (20:03 PM)
    Article inventé ?
    Auteur

    En Septembre, 2020 (11:01 AM)
    Fenni kesse gni gno meune xonkhal

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email