Mardi 19 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le projet d'écriture d'une histoire générale ''vient combler un vide'' (Iba Der Thiam)

Single Post
Le projet d'écriture d'une histoire générale ''vient combler un vide'' (Iba Der Thiam)

Le projet d’écriture de l’histoire générale du Sénégal "des origines à nos jours" a pour but de combler un vide né de ce que les Sénégalais ne connaissent pas suffisamment leur histoire, a soutenu le professeur Iba Der Thiam, un de ses initiateurs.

"(…) Notre démarche vient combler un vide et correspond à un besoin. Les sénégalais ne connaissent pas leur histoire", a-t-il dit dans un entretien accordé au site d'informations actunet.sn.

Un séminaire sur le projet d’écriture de l’histoire générale du Sénégal "des origines à nos jours" se tient samedi et dimanche au grand amphithéâtre de l’UCAD II, à Dakar.

"Puisque notre Histoire n’étant pas écrite, elle ne peut être que mal connue. Je ne peux pas vous dire le nombre d’élèves, d’étudiants de professeurs et de journalistes, qui nous assaillent, souvent, de questions auxquelles, ils n’ont pas de réponses", a indiqué le professeur Thiam, un des initiateurs de ce projet.

"Notre séminaire des 29 et 30 mars (samedi et dimanche) va réfléchir sur la planification et la programmation du travail à faire, afin d’ouvrir la voie à des réflexions méthodologiques sur les différents contours du Projet", a expliqué l'historien, par ailleurs député à l'Assemblée nationale.

Selon lui, par ce biais, le Sénégal souhaite "ardemment disposer d’outils, d’instruments, de moyens et de références lui permettant de situer ses origines, pour mieux se positionner par rapport à son présent et à son futur et prendre l’exacte mesure de la contribution que ses ancêtres, ses élites et son peuple actuels ont apportée au patrimoine de l’Universel".

Le professeur Iba Der Thiam a invité l'ensemble des compétences sénégalaises à rejoindre ce projet, assurant que ses initiateurs ne comptent exclure personne.

Il a notamment fait appel aux historiens, littéraires, mathématiciens, physiciens, géographes, économistes, hommes politiques, journalistes, politologues, communicateurs traditionnels, traditionnistes et autres opérateurs économiques.

"Qu’ils soient des Sénégalais du dedans ou de l’extérieur ou des étrangers amis du Sénégal connaissant bien notre pays, ils sont conviés. Nul n’est exclu", a-t-il déclaré. 

"Nous sommes ouverts à toutes les compétences et à toutes les bonnes volontés, de sorte qu’aucune ethnie, qu’aucune culture, qu’aucune religion, qu’aucune langue, qu’aucune dimension ne soit laissée de côté’’, a ajouté le Pr Thiam.



BHC/BK


Article_similaires

25 Commentaires

  1. Auteur

    Constats

    En Mars, 2014 (17:00 PM)
    Vous avez transformé des complices des "toubabs" qui leurs ont facilité leur sale besogne de colonisation en Héros. Ex : Lat Dior, etc. A la place des vaillants guerriers qui ont lutté pour freiner le colon, surtout ceux du sud du pays où ils ont lamentablement échoué. Maintenant s'il faut reprendre les choses, je pense que la vraie histoire doit être enseignée dans les écoles.
    • Auteur

      Senenmut

      En Mars, 2014 (19:16 PM)
      quelle insulte à a. makhtar mbow pour l'histoire général de l'afrique ! franchement y' a pas d'autres champs plus urgents à labourer? déjà que l'arique ne s'appelle pas afrique mais kemet et que répondre à quand a t-on employé ou d'où vient ce territoire appelé : zénégha, ou sounougal reste difficile. mais n'est pas faire de l'histoire. ce pays ne peut se comprendre que dans le contexte des grands empire africains : ghana , mali et intégré dans le cadre senegambie. ce travail contextuel sur la sénégambie i a déjà été fait, donc stop avec vos histoire fractionniste dangereux pour l'unité ethnique et fédérale dont l'afrique a plus que besoin. attention au mfdc qui a de solides argument s sur le gabbutaisez vous thiam et allez vous occupez ailleurs avec vos histoires tordues et inutiles.
  2. Auteur

    Der Na Pas Honte !

    En Mars, 2014 (17:01 PM)
    Ce salopard comme mouche " fou toye mou dal" , quand il glorifie Macky sall maintenant , tu te dis der n'a plus honte !
    Auteur

    Grouu

    En Mars, 2014 (17:09 PM)
    Ce gars fait toujours la politique? je suis vraiment deconnecte de la politique de mon pays.

    les carter, bush pere, bush fils, clinton sont partis depuis
    Auteur

    Aly Dialele Sow

    En Mars, 2014 (17:22 PM)
    si les sources sont situées chez les toubabs ou les griots de salon, autant rester muet.
    Auteur

    Beug Askanwi

    En Mars, 2014 (17:28 PM)
    Boulème fi wakh lou meussoul am dé. Lii fitna rek lay indii. Ne pas trop idéaliser nos sociétés traditionnelles qui avaient certes des côtés positifs, mais beaucoup de pendants très négatifs dans la hiérarchisation de la société (les castes et les exclaves) mais que ces sociétés (empires, principautés etc) assujettissaient leurs voisins pour en faire des exclaves. Ca les toubabs l'ont trouvés ici (il y avait un système préexistant et une offre consistante) mais ont eu à l'amplifier avec le commerce triangulaire. Le Sénégal a été cet espace géographique pacifié par les toubabs en y interdisant l’esclavage après l'avoir encouragé. Avec les arabo berbères de ce qui devenu la mauritanie, la traite des noirs a été plus pitoyable et on voit jusqu’à présent les traces au sein des haratines de ces contrées. Disons la vérité à nos jeunes. Aussi bien les arabo berbères musulmans, les toubabs que les chefs traditionnels verreux, tous ont été mauvais et irrespectueux des populations soudano sahéliennes.
    Auteur

    Dxb

    En Mars, 2014 (17:31 PM)
    Il est drole par moment ce " Datalogue "
    Auteur

    A Voir Absolument

    En Mars, 2014 (17:32 PM)
    PLANETE DES VERTUEUSES .;VRAIMENT UNE PAGE DE FACEBOOK QUI TUE ?
    Auteur

    Sent De L'arnaque

    En Mars, 2014 (17:34 PM)
    Ca sent de la preparation pour un futur usage politique. Si on veut faire un tel projet, il faut se donner les moyens intellectuels, la crédibilité et le temps (le chercheur doit se detacher des activites politiciennes) de reflechir et d'en ecrire le protocole de recherche et la methodologie.
    Auteur

    Kheltou

    En Mars, 2014 (17:35 PM)
    Comme l'histoire générale de l'Afrique est deja écrite,il faut aussi que celle générale du sénégal soit écrite car on nous a toujours fait croire que nos ancetres étaient des gaulois.Ce projet vient à son heure mais qu'il ne soit pas du tout politisé et que toutes les ethnies et religions s'y reconnaissent pour que l'histoire falsifiée en générale de l' Afrique et en particulier du Sénégal soit restaurée.
    Auteur

    L. A

    En Mars, 2014 (17:40 PM)
    Comment pouvons confier la rédaction de notre histoire qui sera enseignée dans les maternelles, dans primaires , dans les Collèges et Lysées, dans nos universités à un"transhumant professionnel" ?????

    ABDOO NIOU DOY- car, BOPP BOU ATTENOUL KARW DOU ATTENN REW) allusion faite de la tête chauve du candidat Wade.

    Puis (GOURGUI MONNOU DOY, GOURGUI DOLYNIOU) aux louanges de WADE)

    Aujourd’hui, notre historien approuve la vision du président Macky : «Macky Sall a décidé de passer aux actes, là où d’autres avaient observé une indifférence» ( LOYERS)



    Plus "transhumant professionnel" que notre historien tu meurs…



    • Auteur

      Tigirigi..

      En Mars, 2014 (17:57 PM)
      vous êtes vraiment trop sévère...le prof thiam est l'un des meilleurs historiens du sénégal et de l'afrique....j'ai eu la chance de suivre ses cours au département d'histoire et je sais de quoi il est capable...
      c'est vrai qu'il n'est pas un modèle en politique mais souvent il sait faire la dichotomie entre sa profession d'enseignant et sa vie politique...
    • Auteur

      L . A

      En Mars, 2014 (19:25 PM)
      on ne peut pas être un mauvais modèle en politique et être un bon et sincères modèle dans d’autres domaines !!!! une fois on est opportunistes, on l’est une bonne fois pour toute !!! se réclamant gardien du temple du savoir, notre historien nous doit fidélité dans son engagement qu’il ne doit subordonner ni pour des raisons matérielles et des privilèges!!!!

      nombreux sont les scientifiques qui s’accordent pour dire que , s’il peut y avoir des inférieurs et des supérieurs, parmi les individus, il ne faudra les cherche rni dans les couleurs des personnes ou dans différences des races, car il n’ y pas des races supérieures ou inférieures …. pour shakespeare : « rien ne plus dangereux que la sincérité dans l’ignorance et le mensonge dans la conscience » …
    • Auteur

      Tigirigi...

      En Mars, 2014 (21:51 PM)
      vous avez peut être une expérience poussée de la psychologie des gens et que vous connaissiez mieux m. thiam que moi....c'est possible et je vous l'accorde volontiers...tout ce que je peux faire c'est de vous renvoyer à ses écrits, à ses cours! jusqu'à l'année dernière, il donnait des cours pour les étudiants en master, essayez si le temps vous le permet d'y être. vous ferez votre propre opinion!
      pour le reste, libre à vous de parler d'êtres supérieurs ou inférieurs ou d'invoquer shakespeare dans nos échanges....je ne vois pas le rapport d'ailleurs! pour ma part, je vous laisserai méditer sur cette phrase d'Éléanore roosevelt " les grands esprits discutent des idées ; les esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens"!
    • Auteur

      L . A

      En Mars, 2014 (09:22 AM)
      il me semble que nous ne parlions pas ici, des petits ou des grands événements et nous ne parlons non plus des petits ou des grands hommes !!!!! nous débattons, si je ne me trompe pas ,sur un sujet capital que est d’ « écrire ou de réécrire l’histoire de notre pays «

      mais malheureusement, il me semble que nous ne parlions pas de la même chose ou bien nous ne défendons pas les mêmes valeurs !!!!

      vous parlez de la puissance verbale-combinée d’une puissance scentifiquo-philosophique de la personne concernée. nous, nous disions, que pour écrire ou réécrire l’histoire de notre pays, nous avons besoin plus que la science, plus qu’une connaissance scientifique, historique et géographique !!! nous avons besoin quelque chose qui, mieux.

      pour écrire ou réécrire l’histoire de notre pays, nous avons besoin des hommes ne vont demain pas nous décrire du jour au lendemain le beau comme laid et le laid comme beau et défendre, le surlendemain, le faux comme vrai et le vrai comme faux !!!!

      je vous laisse continuer vos cours et quand vous auriez votre diplôme, nous reprendrions les débats.
    Auteur

    Lu Ma Thi Ham?

    En Mars, 2014 (17:44 PM)
    Il y a le Waalo, le Kajor, le Kassa, le Pakao... depuis quand il y a eu un pays qui s'appelle le Senegal. Il y a eu les empires du Ghana, du Mali, le Gaabu... Peut-être il faudrait commencer par écrire l'histoire générale des ces royaumes et empire qui ont précédé le Sénégal avant d'écrire l'histoire du Sénégal...
    Auteur

    Gpoulo

    En Mars, 2014 (17:45 PM)
    Un faux intellectuel. Un vrai "nafekh". Real bastard, Un type a ignorer completement
    Auteur

    Monument

    En Mars, 2014 (17:56 PM)
    TUNISIE:Le rapport rappelle que le nouveau régime tunisien a confisqué 550 propriétés immobilières, 48 bateaux et yachts, 367 comptes bancaires et près de 400 entreprises appartenant au clan Ben Ali.



    Quel que soit le secteur d’activité (bâtiments, téléphonie), la part de marché d’une société détenue par le clan Ben Ali était ainsi en moyenne 6,3% plus importante que celle d’une société concurrente, précise le rapport qui a épluché les comptes de 220 entreprises contrôlées alors par le pouvoir.



    Chassé du pouvoir en janvier 2011 par un soulèvement populaire et aujourd’hui réfugié, Zinedine ben Ali est accusé, ainsi que ses proches, par le nouveau régime d’avoir détourné entre 15 et 50 milliards de dollars tout au long de ses vingt-trois années de règne. Selon la Banque mondiale, le clan de l’ex-dictateur empochait fin 2010 «plus de 21%» des bénéfices réalisés par le secteur privé via un réseau d’entreprises placé sous son contrôle direct. Celui-ci prospérait grâce à un cadre réglementaire spécialement adapté à ses besoins.
    Auteur

    Niideh

    En Mars, 2014 (18:09 PM)
    La vraie histoire du Sénégal, c'est des rois qui se sont entretués pour des terres et des richesses. Un petit régiment de colons qui ont maté tous ses rois et des griots qui ont falsifier l'histoire. C'est pas facile de dire à nos valeureux nobles que ton aïeul était un esclavagiste ou un serviteur des toubab.
    Auteur

    Athée Forcé

    En Mars, 2014 (18:37 PM)
    Il ne faudrait pas que les fanatiques mourides en profite pour faire tourner toute l'histoire du Sénégal autour de Serigne Touba , bien qu'il a été un digne fils di Sénégal . Mais Notre histoire ne se réume pas à lui . mAKO wAKH ? les mourides mome dnio niak khels , un peu comme paco jackson Thiam rek
    • Auteur

      @athéee

      En Mars, 2014 (20:02 PM)
      lool tu prends un exemple et tu cite packo jackson c'est toi le niak xel cheikh anta diop est niak xel donc ? il est facile d'écrire sur les marabouts qui ont une histoire d'autres y a rien à écrire sur eux sauf deux lignes.
    Auteur

    Luwaay

    En Mars, 2014 (18:40 PM)
    ça va être compliqué quelqu'un comme Jery Fall les griots en font un idole pour avoir tué le commandant Henri Chautemps, mais en réalité Jery Fall était un vendeur d’esclaves, quand l’esclavage a été abolie il a continué comme beaucoup de ''noble'' au Sénégal car ils ne savaient pas travailler ils n'avaient pas de métier. Jery fall a été condamné pour vente d’esclaves voilà pourquoi il a tué le commandant Henri Chautemps. Finalement sa tête a été exposé à la place publique de Thies. Il y a beaucoup de légende pour faire plaisir mais la vraie histoire du sénégal parfois fait honte.
    Auteur

    Pape Gueye

    En Mars, 2014 (18:54 PM)
    Npus ne pouvons pas avoir honte de notre histoire.Les faits ont leur contexte, Diery Fall n'a pas ete tue parcequ'il etait esclavagiste , allez revoir votre histoire.
    Auteur

    Pleurs

    En Mars, 2014 (18:56 PM)
    Investir 200 000 000 - Et après, cela rapporte quoi ? Produisez 2000 pages qui coûteront 100 000 F la page ().
    Auteur

    Kaddu Magg

    En Mars, 2014 (19:07 PM)
    J'ai fais plus de dix ans a l'universite je n'ai jamais vu ni vu qelqu'un qui a jamais vu ce professeur Iba der a l'ucad. Au fait je crois qu'il n'est prof que pour son salair et sa politique. :down:  :dedet:  :sn:  :down:  :sn:  :down:  :dedet:  :sn:  :dedet:  :down:  :dedet:  :down:  :dedet:  :down:  :dedet:  :sn:  :down: 
    Auteur

    Maïmoune

    En Mars, 2014 (19:17 PM)
    Notre histoire, dans toutes ses composantes socio-cultuelles sont d'une très grandes richesses . Ne serait-ce que dans la périodes postcoloniale i y aurait beaucoup à écrire, avec la collaboration de nos grands historiens traditionnels qui ont été abreuvés à la source depuis au moins mille ans, de générations en générations jusqu'à nos jours. Les historiens formés à l'école Occidentale devront impérativement collaborer avec nos centaines d'historiens reconnus dans chaque ancien village traditionnel. IL NE FAUDRAIT PAS NON PLUS QUE L 'ON PARLE TROP COMME SI C' ETAIT LA MER à BOIRE. Je connais de jeunes historiens, en Europe qui se sont mis au travail tout seul, dès fois en tapant eux-mêmes leur travail en moins de deux ans ou un peu plus. Je suis convaincue que Ej haj TALL N'GOLL et une bonne dizaine de griots et historiens traditionnels seraient à même de faire tout le travail, en ce qui concerne le savoir des griots, en collaboration avec BABACAR N'DIAYE professeur d'histoire qui s'intéresse à notre histoire beaucoup plus que d'autres qui ne rejoindraient le cercle des chercheurs que parce que le Président Macky Sall les y a invités. Quand on a pas la passion d'un travail aussi gigantesque et aussi intéressant pour tout un peuple, on ne fait jamais du bon boulot! C'est même une injure de tout un peuple que nos professeurs d'histoire aient été incapable, depuis 1960 d'écrire notre histoire, des origines à nos jours.
    Auteur

    Bro

    En Mars, 2014 (21:02 PM)
    De grâce Mr ABDOULAYE DIAW produisez un livre sur l'histoire du football sénégalais . Ce sera une dette éternelle que vous devrez à ce pays et a tous les amoureux de ce sport de par le monde.



    Le propre des occidentaux est d être très très généreux de leur savoir. Par conséquence ils vont chaque jour un peu plus de l avant alors que nous nous sommes toujours la à nous morfondre dans le statut peu reluisant de consommateurs passifs , du seul fait de nos intellectuels très peu cultives ( si si c est bel et bien le cas d ailleurs juste pour eux j ai inventé l expression " intellos folkloriques" ) qui ne pensent pas a laisser une trace de leur connaissance pour la postérité .



    Senegalaisement .
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Mars, 2014 (07:35 AM)
    C'est ainsi qu'il s'est bien amusè du systeme scolaire du pays .....Maitenant tout le systeme est à terre ,les etablissements scolaires portent des noms de commercants ,de chefs de quartier des noms d oiseaux qui n'ont rien avoir avec le Savoir ,les etudes ,la connaissance......

    Avec un nationlisme mal placè ,Iba der ne peut rien renover.
    Auteur

    Aramada

    En Mars, 2014 (08:53 AM)
    Il va encore falsifier l'histoire du pays si on le laisse faire. Un type dangereux, à museler!
    Auteur

    Serieux

    En Mars, 2014 (11:29 AM)


    Notre histoire etant parsemée de péripéties que des envahisseurs nous ont imposees,peripeties pas generalement respectables vis-à-vis de nos us et coutumes, debouchant meme sur des échauffourées entre familles illustres, faut-il ecrire l’histoire en occultant ces hauts faits comme le role joue par demba war sall dans l’arrestation de serigne touba et la defaite de lat dior diop entre autres hauts faits comme rapportes par la tradition orale ,ou faut –il les rapporter crument au risque d’embraser le climat social ?l’histoire etant une exigence de verite pour les generations futures, faut-il ecrire notre histoire avec un gros mensonge,celui d’occulter sciemment des faits reels ? toutes questions auxquelles toute la nation est tenue d’apporter des reponses sinceres. Ce ne doit pas seulement etre l’affaire d’historiens surtout que parmi ces historiens il y en a un qui est connu pour ses positions politiques tres intéressées en faveur generalement des tenants du pouvoir.

    Mon avis est qu’a l’heure ou on parle d’un senegal emergent, il était autrement plus judicieux de concentrer nos efforts ailleurs dans le travail pour l’autosuffisance alimentaire plutôt que nous adonner a une littérature qui ne servirait qu’a nous tresser des lauriers surtout a un moment ou nous n’avons encore rien fait qui puisse affranchir notre pays du sous developpement. Tout ce qu’on mange dans ce pays provient de l’exterieur et nous faisons le tour du monde a quemander des sous pour nos ecoles ,hopitaux et infrastructures.

    Barack Hussein Obama fils de noir colonise voulant acceder a la magistrature supreme aux etats unis avait dit,yesterday has gone let’s focus on tomorrow.du coup il a rassure l’electorat americain qui du coup a su que ce descendant d’esclave ne gouvernera pas dans un souci revanchard.

    Dans la meme veine ,j’estime que notre histoire n’a pas été tjrs reluisante ,donc faisons table rase sur certaines choses pour engager la seule bataille qui vaille ,celle du developpement de notre pays.comme les americains ,les premiers partout dans ce monde pronons la mort de l’histoire pour mettre le cap sur l’avenir qui encore est a notre portee,nous n’avons aucune prise sur les faits déjà passes contrairement a ce qui est devant nous et que nous pouvons parfaitement controler.

    Auteur

    Serieux

    En Mars, 2014 (15:45 PM)
    Tout ce qu’on mange dans ce pays provient de l’exterieur et nous faisons le tour du monde a quemander des sous pour nos ecoles ,hopitaux et infrastructures.

    Barack Hussein Obama fils de noir colonise voulant acceder a la magistrature supreme aux etats unis avait dit,yesterday has gone let’s focus on tomorrow.du coup il a rassure l’electorat americain qui du coup a su que ce descendant d’esclave ne gouvernera pas dans un souci revanchard.

    Dans la meme veine ,j’estime que notre histoire n’a pas été tjrs reluisante ,donc faisons table rase sur certaines choses pour engager la seule bataille qui vaille ,celle du developpement de notre pays.comme les americains ,les premiers partout dans ce monde pronons la mort de l’histoire pour mettre le cap sur l’avenir qui encore est a notre portee,nous n’avons aucune prise sur les faits déjà passes contrairement a ce qui est devant nous et que nous pouvons parfaitement controler

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email