Mardi 24 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Le Sénégal et la FAO lancent un projet d'intégration de la résilience climatique

Single Post
Le Sénégal et la FAO lancent un projet d'intégration de la résilience climatique

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Gouvernement du Sénégal ont lancé, mardi à Dakar, un projet visant l'intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale sur la période 2015-2020.

"Le projet veut instaurer une pratique intelligente face aux changements climatiques et rendre efficace l'adaptation aux changements climatiques. Il vise à renforcer la résilience, améliorer les revenus des producteurs et agro-sylvo-pastoraux. Il permettra de passer d'une approche réactive à une approche proactive", a expliqué Patrick David, représentant par intérim de la Fao au Sénégal.

Il prenait part à l'ouverture de l'atelier de lancement du projet " Intégration de la résilience climatique dans la production agro-pastorale pour la sécurité alimentaire dans les zones rurales vulnérables à travers l’approche des champs-école paysans".

L’objectif de ce projet est d’améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition des communautés agro-sylvo-pastorales à travers le développement de moyens d’existence résilients aux effets des changements climatiques (CC). Il vise notamment à faciliter l’utilisation de l’information agro-climatique et l’adoption de pratiques d’adaptation au changement climatique par les producteurs agro-sylvo-pastoraux.

Doté d’un budget de 6,2 millions de dollars grâce à un financement du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), il sera mis en œuvre sur une période de 5 ans, dans les trois zones éco-géographiques du Sénégal (ZEG): le Ferlo (ou zone sylvo-pastorale), le Bassin arachidier et le Sénégal oriental. La zone d’intervention couvre environ 61% du territoire national et polarise 33% de la population soit plus de 4 millions d’habitants.

Les bénéficiaires directs du projet seront les Organisations de producteurs (OP). Au sein de ces OP, le projet s’adressera principalement aux petites exploitations familiales via un ciblage direct et participatif. 

Il appuiera directement 25.000 producteurs (15.000 agriculteurs et 10.000 éleveurs) membres d’organisation de producteurs. Le projet veillera à l’inclusion des ménages les plus vulnérables, des femmes et des jeunes dans les régions d’intervention du projet, par la synergie et la mutualisation des ressources avec les projets partenaires.

"Au Sénégal, des études montrent une baisse de la pluviométrie et l'élévation des températures. Ce qui nécessite des plans d'adaptation. D'où importance du projet que nous lançons aujourd'hui qui mettra l'accent sur l'anticipation pour atténuer les changements climatiques", a dit Dogo Seck, secrétaire général du ministère de l'Agriculture et de l'Equipement rural.

Selon lui, le Gouvernement sénégalais est préoccupé par la gestion et la maîtrise des changements climatiques, et veut développer des méthodes de prévention. "Avec ce projet d'une extrême importance qui nécessite la mobilisation de toutes les énergies pour une agriculture intelligente, productive et durable", a poursuivi Diego Seck.



1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2016 (13:41 PM)
    Un projet qui semble intelligent et au service des populations...à condition qu'il soit vraiment appliqué et pas détourné!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email