Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Le SOS des familles sinistrées de Thiès : "À cause d'Idrissa Seck, l'État n'a rien investi ici"

Single Post
Le SOS des familles sinistrées de Thiès : "À cause d'Idrissa Seck, l'État n'a rien investi ici"

Ce sont des sinistrés très remontés que nous avons trouvés ce matin dans leurs maisons dont ils ont été dépossédés par les eaux de pluies. Les intempéries qui se sont abattues dans la capitale du rail hier entre 18 heures et 21 heures ont rendu impraticables plusieurs quartiers de Thiès dont Sampathé (Est) où les sinistrés ont laissé exploser leur colère et déploré l'absence d'investissement de l'État dans leur quartier habitué aux inondations en période hivernale.

"À cause d'Idrissa Seck, l'État n'a rien investi ici. C'est toujours le même calvaire en période de pluies. Nous sommes fatigués, on n'a pas pu fermer l'œil. A cause d'Idrissa Seck, l'État n'a rien investi ici. On dit qu'il est le maître de Thiès, c'est pourquoi le gouvernement ne veut pas nous venir en aide. L'État ne se soucie même pas de notre sort. Nous sommes ici dans la rue avec nos bagages entassés devant les maisons. Nos matelas, tout est resté là-dedans, sous les eaux. Rien n'a pu être sauvé. On ne trouve ni chaussures ni habits. C'est déplorable", fulmine Moussa Sall, habitant de Sampathé.

Même constat chez cette jeune dame, mère d'un bébé de trois semaines seulement. Elle a vécu le calvaire mercredi soir. Son nourrisson a failli être victime des fortes pluies. "Il a été sauvé de justesse. Mon fils de deux ans également a failli mourir et Dieu merci, il a été sauvé", confie-elle avant de fondre en larmes.

"Cette situation perdure depuis des années, c'est toujours le même calvaire. Il faut que l'État nous vienne en aide surtout pour les enfants", renchérit une autre. Appuyé par le délégué de quartier venu s'enquérir de la situation. "Nous vivons cette situation depuis 10 ans, toutes les maisons sont inondées, des murs cèdent, des toits s'effondrent. Il y a un danger qui plane sur le quartier", alerte El Hadji Youssoupha Dia.

"On a pu sauver les enfants et les évacuer de l'autre côté de la voie ferrée, nous ne demandons que de l'aide", prie une habitante. Car "Ici, tout a été emporté par les eaux. Dans la maison voisine, deux moutons ont été noyés, des poules aussi. On n'est pas près d'oublier cette nuit de tamxarite".

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR