Mercredi 19 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Les centrales syndicales s’engagent à accompagner le Plan Sénégal émergent

Single Post
Les centrales syndicales s’engagent à accompagner le Plan Sénégal émergent
Les centrales syndicales ''adhèrent'' au Plan Sénégal émergent (PSE) qui définit des perspectives de développement économique dans les prochaines années, a dit Cheikh Diop, secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/ Forces du changement (CNTS/FC).

‘’Les autorités sont aujourd’hui en train d’impliquer les organisations syndicales, porteuses de la revendications, au Plan Sénégal émergent’’, a indiqué M. Diop, qui se prononçait, jeudi, à l’occasion d’une rencontre d’échange sur le PSE, avec le ministère en charge du Budget.

‘’Les organisations syndicales sont disposés à accompagner le plan, parce que les trois axes prioritaires qui ont été dégagés tiennent compte pour la plupart de nos préoccupations en termes d’emplois, de solidarité sociale et de développement’’, a t- il fait observer.

''Les organisations syndicales ont intérêt à accompagner le PSE compte tenu des objectifs fixés pour la création d’emplois. Le PSE est un instrument de développement éclairé mais aussi de contrôle de l’action gouvernementale par les populations'', a t- il souligné.

C’est pourquoi, selon Cheikh Diop, le suivi par les organisations syndicales, par leur implication dans la mise en œuvre de ce plan dans la négociation est ‘’extrêmement important’’.

Abondant dans le même sens, Mody Guiro, secrétaire général de la CNTS, a insisté sur le défi que doivent jouer les centrales syndicales dans la croissance économique pour permettre au Sénégal de se retrouver sur la liste des pays émergents. Selon Mody Guiro, ‘’le développement est à notre portée’’.

‘’Nous sommes conscients de notre responsabilité, car la productivité ne peut être atteinte que dans un environnement apaisé’’, a-t-il souligné.

La base de tout cela, selon M. Guiro, est le ‘’dialogue car toutes les centrales syndicales partagent le même défi qui est l’emploi des jeunes qui est au cœur de nos préoccupations’’. ‘’Nous pensons que c’est par l’investissement que nous pouvons créer des emplois nouveaux’’, a-t-il estimé.

Toutefois, M. Guiro a suggéré la préservation des emplois existants, ''pour permettre à notre économie de faire des bonds en avant, et bâtir les conditions d’un Sénégal prospère, démocratique, équitable où la justice sociale sera au cœur des politiques pour résoudre les inégalités et la pauvreté''.


affaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Comprocorruption

    En Février, 2014 (18:02 PM)
    Les Syndicorrompus sont la !
  2. Auteur

    Tafa Fsm

    En Février, 2014 (18:16 PM)
    Avant de s'inscrire dans cette dynamique de s'impliquer pour le soi-disant développement du Sénégal, il faut d'abord demander la révision de cette disposition du code des investissements qui autorise des contrats à durée déterminée à en plus finir. Cette disposition de l'article a véritablement affaibli le code du travail sénégalais et est à l'origine de plusieurs différends entre employeurs et employés. Si on précarise d'avantage le travail par la flexibilité, le taux de syndicalisation ne cesserait de chuter. C'est bien d'accompagner le Sénégal dans l'émergence, mais c'est aussi mieux de tenir un langage de vérité à nos politique de protéger les droits et acquis des travailleurs pour que ceux qui produisent le développement puissent eux aussi se développer...
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email