Jeudi 15 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

LES SECRETS DE L'AUDITION D'ABDOULAYE SIDIBE, L’HOMME QUI AVAIT EGORGE SON DEMI-FRERE : «J'ai tué mon frère, car il avait comploté avec des bandits guinéens pour me liquider»

Single Post
LES SECRETS DE L'AUDITION D'ABDOULAYE SIDIBE, L’HOMME QUI AVAIT EGORGE SON DEMI-FRERE : «J'ai tué mon frère, car il avait comploté avec des bandits guinéens pour me liquider»

Interpellé le jeudi dernier, par la police de Grand-Yoff, Abdoulaye Sidibé, qui avait disparu dans la nature après avoir sauvagement égorgé son demi-frère, n'a finalement été présenté au procureur de la République que ce lundi. Son déferrement étant prévu pour le vendredi dernier, il avait, en effet, bénéficié d'une prolongation de garde-à-vue. Son enquête a, en réalité, pris du temps puisque les limiers, qui avaient en charge cette affaire, voulaient remettre un dossier complet à la hiérarchie. Si depuis le 1er mai, jour du crime, tout le monde se demande pourquoi et comment Abdoulaye Sidibé en est arrivé à tuer de sang-froid son demi-frère, Boubacar Sidibé, il faut dire que la déposition du meurtrier va certainement surprendre plus d'un. En effet, jusque-là, les supputations allaient bon train sur le mobile du crime. Et d'aucuns étaient même allés jusqu'à dire qu'Abdoulaye Sidibé avait certainement tué son frère, parce qu’il ne lui a jamais pardonné le fait de l'avoir «chassé» de sa chambre conjugale. Le sieur Sidibé vivait, en effet, dans la même chambre que son frère ainsi que l'épouse de ce dernier. Ce qui fait qu'un jour, la victime, qui en avait certainement ras-le-bol de cette cohabitation à trois, lui avait remis le transport pour se rendre en Gambie. 

Il salit la mémoire de son défunt frère 

Devant les limiers de Grand-Yoff, Abdoulaye Sidibé, qui utilisait parfois le faux-nom d'Abdoulaye Cissé, comme lorsqu'il a intégré l'armée en 1996, a sali la mémoire de son défunt frère. Non content de l'avoir égorgé comme un mouton, il a prêté à celui-ci des fréquentations douteuses, alors que ce dernier a été décrit à l'unanimité par ses proches comme un homme rangé et sans problème. Pour expliquer son crime, Abdoulaye Cissé a en effet raconté aux limiers qu'il a seulement pris les devants dans cette affaire, puisque son demi-frère avait, de concert avec des bandits guinéens, prévu de le liquider. Un système de défense qui ne l’a pas empêché d'être déféré au parquet. Pour rappel, Abdoulaye Cissé avait, le jour des faits, rendu visite à son frère. Et après avoir partagé un thé, il avait attendu que la femme de ce dernier s'absente un moment pour égorger son demi-frère. Son acte étant accompli, il avait pris la poudre d'escampette, jusqu'au 4 mai dernier, jour où il a été interpellé.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email