Lundi 14 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Libération de Sidy Lamine Niasse : Me Assane Dioma Ndiaye se félicite de la décision du Doyen des Juges

Single Post
Libération de Sidy Lamine Niasse : Me Assane Dioma Ndiaye se félicite de la décision du Doyen des Juges

Sidy Lamine Niasse l’a échappé belle. Le patron du groupe Walfadjiri a été libéré de prison suite à la  décision du Doyen des juges d'instruction. Mahawa Sémou Diouf  n’a pas souhaité suivre le réquisitoire du Procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye qui avait ordonné  le placement sous mandat de dépôt de Sidy Lamine Niasse. Et a rendu une ordonnance de mise en liberté provisoire du patron de presse. Ce, malgré le réquisitoire du parquet qui appliqué  l'article 80 du Code pénal. Me Assane Dioma Ndiaye, coordonnateur de la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme, s’est félicité d’une telle décision et a encouragé le doyen des juges. Il a souhaité qu’une telle décision soit désormais  applicable à tout citoyen qui tomberait sur le coup de l'article 80.

 

Selon Me Dioma Ndiaye, cet article ne doit plus être un article fourre-tout. «Il a, de tout temps, été à travers les régimes successifs, une arme de pouvoir pour éliminer ou faire taire les adversaires politiques », pense-t-il.

 

(Source : L'As)


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Bravo!

    En Janvier, 2014 (11:24 AM)
    Il est puissant alors Sidy Lamine. Son long chapelet ne l'a pas trahi cette fois-ci. Il n'est pas une personne ordinaire comme vous et moi alors.
    • Auteur

      Deugue Dji

      En Janvier, 2014 (11:33 AM)
      pourquoi ce dioma ndiaye là n'a rien dit sur l'attaque de sidy lamine niass contre le cardinal adrien sarr et l'église sénégalaise.
      a mon avis, si l'on permet aux gens d'attaquer impunément des communautés, le pays finira par s'embraser. ne pensons pas que le chaos n'arrive qu'aux autres!
  2. Auteur

    Xeme

    En Janvier, 2014 (11:38 AM)
    J'ai parfois pitié des ministres de Macky. Tous, ils sont des victimes de l'empressement de Macky à montrer quelque chose pour pouvoir dire :"Voilà ce que j'ai réussi". C'est ce qui me fait dire que le jour ou il réussira à construire même une case de santé, ce jour là j'ai pitié de nos oreilles.

    Macky trouve des réalisations de Wade en cours, il ajoute une couche de peinture et médiatise l'inauguration. Ce qui donne des mûrs qui tombent au lendemain d'inauguration.

    Macky veut faire croire qu'il a trouvé un état qui payait 12 000 fonctionnaires de façon indue. Et même si un audit lui rapporte que 12 000 fonctionnaires fictifs ont été décelés, il devait en douter et demander un deuxième audit. Simple question de bon sens. 12 000 fonctionnaires dont on veut nous faire croire qu'ils n'existent pas et on ajoute, pince sans rire, "dont les salaires sont payés", un homme réfléchi ne devait pas pouvoir avaler ça, à plus forte raison un président de la république. 12 000, c'est plus de 10% des fonctionnaires, 1 illégal sur 5. Mais Macky, empressé, fait table rase de toutes ces interrogations et annonce dans son message de nouvel an que "les postes libérés seront ouverts au recrutement". Il reconnait, par là, que ces postes existent et sont nécessaires. Mais il veut nous faire comprendre que ceux qui l'ont devancé payaient des postes vides. Simplement illogique. Mais compréhensible par l'empressement pour un résultat à brandir.

    Comme solution pour la baisse des prix des denrées, il fait déclarer, par Abdoul Mbaye, une baisse à effet immédiat. Ce qui suit c'est l'invite de la population à dénoncer des commerçants, à porter plainte. Rien n'a baissé. On passe à autre chose.

    Baisse du prix du loyer. Il déclare encore une baisse. Et comment ? Invite à la population à dénoncer ses logeurs, à porter plainte.

    Et logiquement, ce qui suivra, c'est la baisse du prix du poisson avec invite à porter plainte contre les pêcheurs. Puis une baisse du prix du transport avec invite à porter plainte contre les chauffeurs.

    Dans le monde entier, où a-t-on vu des baisses se faire de cette façon ? A chaque fois monter une partie de la population contre une autre.

    Pour que l'enseignement se déroule normalement il faut que les populations dénoncent les enseignants. Pour une paix à l'Université, il faut que la population diabolisent les étudiants. Même les fonctionnaires qui n'ont pas reçu leurs salaires se voient taxés de non patriotes, parce qu'ils ne se sont pas tus.

    Et pourtant Moustapha Niass nous disait que 60 % du prix du carburant est constitué de taxes que l'état peut supprimer. Il ajoutait que c'est une question de volonté. Arrivé au pouvoir, il devait pouvoir vendre le gas-oil à 200 F le litre. Simple question de volonté ? S'ils vendent le gas-oil à 200F, tout le reste baissera sans monter la population les uns contre les autres.
    • Auteur

      @xeme

      En Janvier, 2014 (12:50 PM)
      que fais-tu de la continuité de l'etat? ne sais-tu pas que le financement de beaucoup de projets de wade était déjà acquis du temps de diouf.
      tu es intelligent toi. donc arrêtes de poster des inepties!
    Auteur

    Lucidite

    En Janvier, 2014 (13:33 PM)
    Xeme ne poste pas des inepties au contraire il est d'une pertinence sans faille dans ses analyses et on a du plaisir a le lire en toute honnêteté et si vous n'avez pas des arguments a lui opposer abstenez vous des insultes

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR