Jeudi 27 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Ligne ferroviaire Dakar- Bamako : la reprise du trafic annoncée pour fin août

Single Post
Ligne ferroviaire Dakar- Bamako : la reprise du trafic annoncée pour fin août

Le trafic ferroviaire entre Dakar et Bamako perturbée par les fortes pluies enregistrées dans la région de Kaffrine en juillet dernier devrait reprendre fin août, a annoncé vendredi, le Secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire nationale, Abdou Ndéné Sall.
 
‘’Nous avons un objectif de faire reprendre le trafic à la fin du mois. On va reprendre le trafic après réparation des points où il y a des problèmes et tout au long du réseau renforcer les zones de faiblesses’’, a expliqué le secrétaire d’Etat lors d’une visite effectuée sur les zones touchées.
 
La ligne ferroviaire Dakar-Bamako avait été endommagée à plusieurs endroits dans la région de Kaffrine après les fortes pluies enregistrées le 24 juillet dernier.

Ces pluies ont eu pour conséquence l’arrêt du trafic ferroviaire, soit près de trois semaines depuis ces incidents.

’’Nous avons une demande importante en trafic à satisfaire et qui attend depuis le 24 juillet. Nous allons donc tout faire pour assurer la reprise du trafic ferroviaire entre le Sénégal et le Mali’’, a encore promis Abdou Ndéné Sall.
 
‘’Le manque à gagner en termes de chiffres d’affaires si l’on tient compte de ces trois semaines perdues serait de 120 millions de francs CFA, à raison de 40 millions de francs CFA de chiffres d’affaires par semaine’’, a estimé le Secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire nationale
 
M. Sall a salué ’’la mobilisation exceptionnelle’’ des agents de l’entreprise Dakar-Bamako ferroviaire (DBF) pour rétablir les 14 coupures et tranchées enregistrées sur la ligne afin de permettre la reprise du trafic.


liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (08:41 AM)
    Il est grand temps de la refaire cette ligne ferroviaire, plus d'un mois d'interruption à cause des intempéries, c'est carrément excessif ! Et pas très cohérent avec l'émergence du Sénégal.
  2. Auteur

    Patriote

    En Août, 2016 (08:56 AM)
    Chemin de fer Dakar Bamako

    Communiqué de presse sur le Contrat commercial signé avec CRCCI pour

    La réhabilitation de la voie ferroviaire Dakar-Kidira

    Bonjour Mesdames Messieurs,

    Nous venons de signer un contrat commercial avec la société chinoise China railway construction corporation international (CRCCI) pour la réhabilitation complète de la voie ferroviaire Dakar-Kidira, je ne doute pas que le Mali, avec qui nous partageons la ligne et le corridor, fera de même.

    Le coût global de ce projet est de 1 256 970 000 USD soit 754 milliards de FCFA financé par la République de Chine à un taux concessionnel, maximum de 2%, avec une durée de remboursement de 30 ans.

    113 milliards représentent 15% du montant du contrat et seront exécutés par les entreprises nationales.

    La phase des travaux, d’une durée de quatre ans nécessitera 20 000 emplois pour les sénégalais.

    Dans le même contrat commercial, nous avons introduit l’option de confier, par Avenant, la construction du tronçon Tambacounda-Kédougou, long de 310 kilomètres pour l’exploitation des mines de fer de la Falémé.

    Enfin la signature de ce contrat permettra à l’entreprise CRCCI de commencer dans les meilleurs délais les études d’exécution et les négociations avec les autorités chinoises.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (08:56 AM)
    Par contre c'est tres cohérent avec l'incapacité de ce pays de gérer qoique ce soit : la saison des pluies est régulière tous les ans , on doit connaitre les points faibles de cette voie ferrée ....
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (09:11 AM)
    C'est la conséquence d'une manque de vision des régimes passés . Mais depuis l'élection

    Du President Macky Sall ,avec le création d'un Secretariat au Reseau Ferroviare national ,nous venons de voir une très grande mobilisation pour réhabiliter le chemin de fer .

    Le President Macky Sall ,conscient du rôle majeur que doit jouer le chemin de fer dans l'accroissement de la productivité du SENEGAL a devellope sa vision du chemin de fer autour d'un maillage du terroir ,adossée à des grands projets miniers .
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (09:44 AM)
      oui mais cela tarde, 2012 c'était il y a quatre ans. il faudrait respecter la mémoire des cheminots des "bouts de bois de dieu" c'est leur ligne.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (23:26 PM)
      que représente quatre ans dans la vie d'une nation. patience les procédures sont en cours et les financements déjà acquis
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (23:26 PM)
      que représente quatre ans dans la vie d'une nation. patience les procédures sont en cours et les financements déjà acquis
    Auteur

    Patriote

    En Août, 2016 (09:31 AM)
    Chemin de fer Dakar Bamako

    Communiqué de presse sur le Contrat commercial signé avec CRCCI pour

    La réhabilitation de la voie ferroviaire Dakar-Kidira

    Bonjour Mesdames Messieurs,

    Nous venons de signer un contrat commercial avec la société chinoise China railway construction corporation international (CRCCI) pour la réhabilitation complète de la voie ferroviaire Dakar-Kidira, je ne doute pas que le Mali, avec qui nous partageons la ligne et le corridor, fera de même.

    Le coût global de ce projet est de 1 256 970 000 USD soit 754 milliards de FCFA financé par la République de Chine à un taux concessionnel, maximum de 2%, avec une durée de remboursement de 30 ans.

    113 milliards représentent 15% du montant du contrat et seront exécutés par les entreprises nationales.

    La phase des travaux, d’une durée de quatre ans nécessitera 20 000 emplois pour les sénégalais.

    Dans le même contrat commercial, nous avons introduit l’option de confier, par Avenant, la construction du tronçon Tambacounda-Kédougou, long de 310 kilomètres pour l’exploitation des mines de fer de la Falémé.

    Enfin la signature de ce contrat permettra à l’entreprise CRCCI de commencer dans les meilleurs délais les études d’exécution et les négociations avec les autorités chinoises.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (09:34 AM)
    Chemin de fer Dakar Bamako

    Communiqué de presse sur le Contrat commercial signé avec CRCCI pour

    La réhabilitation de la voie ferroviaire Dakar-Kidira

    Bonjour Mesdames Messieurs,

    Nous venons de signer un contrat commercial avec la société chinoise China railway construction corporation international (CRCCI) pour la réhabilitation complète de la voie ferroviaire Dakar-Kidira, je ne doute pas que le Mali, avec qui nous partageons la ligne et le corridor, fera de même.

    Le coût global de ce projet est de 1 256 970 000 USD soit 754 milliards de FCFA financé par la République de Chine à un taux concessionnel, maximum de 2%, avec une durée de remboursement de 30 ans.

    113 milliards représentent 15% du montant du contrat et seront exécutés par les entreprises nationales.

    La phase des travaux, d’une durée de quatre ans nécessitera 20 000 emplois pour les sénégalais.

    Dans le même contrat commercial, nous avons introduit l’option de confier, par Avenant, la construction du tronçon Tambacounda-Kédougou, long de 310 kilomètres pour l’exploitation des mines de fer de la Falémé.

    Enfin la signature de ce contrat permettra à l’entreprise CRCCI de commencer dans les meilleurs délais les études d’exécution et les négociations avec les autorités chinoises.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (09:52 AM)
    « Un ambitieux programme de construction de 1 520 kilomètres de nouvelles lignes a été élaboré pour les cinq prochaines années, pour un coût global d’environ 1 390 milliards de F CFA », annonce le Secrétaire au réseau.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (10:03 AM)
      les projets cela marche toujours, mais les trains, non. comment a-t'on pu laisser cette ligne ferroviaire et celle qui va à st louis d'ailleurs dans un tel état? on allait faire une voie au standard international, lequel? en espagne, en russie et d'autres pays ce sont encore les voies métriques, qui reviennent moins cher car les rayons de courbures sont proportionnels à la largeur des voies et à la vitesse des trains. il faudra refaire des voies des tunnels. on aurait pas pu entretenir ce réseau, c'était pourtant un avantage compétitif pour le sénégal pour alimenter le port de dakaret assurer le transport de voyageurs tout au long.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (10:25 AM)
    Chemin de fer important



    La situation actuelle du chemin de fer n’est pas des plus reluisantes. Lors de la décennie passée, il a même été laissé en rade. Mais, conscients du rôle majeur que doit jouer le chemin de fer dans l’accroissement de la compétitivité de notre économie,le président à décidé de développer la vision d’un chemin de fer articulée autour d’un maillage du territoire adossé à des projets miniers porteurs, leviers de croissance et de développement durable et au désenclavement des régions naturelles de la Casamance et du Sénégal Oriental.



    Ainsi, les perspectives sont réjouissantes pour notre réseau ferroviaire dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent. En effet, au sortir des rencontres de Chine et du Groupe Consultatif de Paris, c’est un programme de construction de 1520 kilomètres de nouvelles lignes qui sera réalisé lors des cinq prochaines années, pour un cout global d’environ 1390 milliards de FCFA ; il s’agit de :



    -la modernisation des infrastructures ferroviaires entre Dakar et Thiès et la construction d’une double voie à écartement standard, de desserte de l’Aéroport international Blaise Diagne(AIBD) ;



    -la construction d’une nouvelle voie ferroviaire structurante, à écartement standard, Dakar-Tambacounda-Kédougou-Kéniéba-Bamako. Communément appelée Dakar-Bamako par le Sud, ou ligne NEPAD, cette ligne permettra, outre le transport des produits de l’exploitation des mines de fer de la Falémé, celle des mines de bauxite et de fer de FALEA au Mali, le raccordement des nouvelles lignes Matam-Tambacounda pour l’exploitation des phosphates de Matam et Ziguinchor-Tambacounda pour le désenclavement des régions sud et Nord du pays.



    Par ailleurs, la ligne actuelle Dakar-Tambacounda-Kidira-Bamako, corridor extrêmement important pour le ravitaillement en produits divers de la République sœur du Mali à partir des opérations de transit du port de Dakar, et l’accès au marché sous-régional de l’UEMOA, sera entièrement réhabilitée.



    Ces projets généreront plus de 15.000 emplois pendant la phase de construction, 5.000 emplois ferroviaires permanents et 10.000 autres temporaires, durant la phase d’Exploitation.



    Enfin, compte tenu du manque criard de cadres et techniciens bien formés dans le domaine ferroviaire, il sera aussi créé un Institut de formation nécessaire à l’ensemble du sous-secteur ferroviaire et la sous-région pour relever le niveau de qualification et de compétence des personnels.



    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (16:22 PM)
      la ligne ferroviaire abidjan ouagadougou au format métrique sera prête avant la rénovation dakar bamako. c'est l'activité du port de dakar qui est en question. après l'aéroport aibd et le transfert des vols transatlantiques vers abidjan, c'est la plaie ces retards incessants des projets sénégalais. on émerge, ah bon?
    • Auteur

      Arthur

      En Août, 2016 (19:18 PM)
      le probleme n'est pas seulement la renovation de la voie et de creer d'autres desetes maisaussi le parc ferroviere et les ateliers si rien de cela n'est realise vous serez dans une maison habitable sans wc
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (10:38 AM)
    SVP monsieur le secrétaire d'état commencez par rénover la ligne actuelle, sans oublier Dakar -St Louis.
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (12:59 PM)
    Toutes les gars demolies doivent etre reconstruites a lexemple de la gars de pire goureye qui etait un bijoux de larchitecture coloniale
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (19:38 PM)
    C'est qui le censeur? seneweb, merci de ne pas laisser les ciseaux à des stagiaires.
    Auteur

    Vetiver Senegal

    En Août, 2016 (10:29 AM)
    Le meilleur, le plus efficace et le moins cher solution au type d'érosion qui menace les lignes de chemin de fer montrées dans la photographie, est l'utilisation du vétiver Ssytem. Ceci est une méthode éprouvée et testée en utilisant la solution naturelle de planter des haies épaisses de vétiver aux côtés de la piste et de renforcer les ponceaux et les ponts. Vétiver, communément connu sous le nom sepp en wolof, pousse des racines jusqu'à 5 mètres de profondeur avec un sixième de la résistance de l'acier à la traction.

    Ceci est la technologie utilisée à Madagascar, la Chine et l'Inde, entre autres pour protéger leurs chemins de fer contre les effets du ruissellement des eaux pluviales.



    Des exemples (en anglais peuvent être trouvés - http://prvn.rdpb.go.th/files/4.pdf http://www.vetiver.org/ICV6_PROC/BIOENGINEERING%20/9%20X%20JIANG%20Paper.pdf



    Un exemple d'utilisation de vétiver se trouve sur l'autoroute de l'avenir, juste après Sebikotane pour stabiliser la coupe à flanc de colline.



    Vetiver Sénégal offre de conseil, mise en œuvre et la fourniture de plants de vétiver. www.vetiversenegal.com

    facebook - vetiversenegal

     :sunugaal: 
    Auteur

    Vetiversenegal

    En Août, 2016 (11:10 AM)
    Le meilleur, le plus efficace et le moins cher solution au type d'érosion qui menace les lignes de chemin de fer montrées dans la photographie, est l'utilisation du vétiver Ssytem. Ceci est une méthode éprouvée et testée en utilisant la solution naturelle de planter des haies épaisses de vétiver aux côtés de la piste et de renforcer les ponceaux et les ponts. Vétiver, communément connu sous le nom sepp en wolof, pousse des racines jusqu'à 5 mètres de profondeur avec un sixième de la résistance de l'acier à la traction.

    Ceci est la technologie utilisée à Madagascar, la Chine et l'Inde, entre autres pour protéger leurs chemins de fer de l'eau de ruissellement.



    Des exemples (en anglais peuvent être trouvés - http://prvn.rdpb.go.th/files/4.pdf http://www.vetiver.org/ICV6_PROC/BIOENGINEERING%20/9%20X%20JIANG%20Paper.pdf



    Exemples d'utilisation de vétiver peuvent être trouvés sur l'autoroute de l'avenir, juste après Sebikotane.



    www.vetiversenegal.com

    facebook - vetiversenegal
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (20:36 PM)
    on parle de la construction d'une ligne de train et d'un train grande vitesse, électrique en plus!... entre Dakar et Diass alors que le pays peine à entretenir les rails et les voies ferrés
    Auteur

    Lifedio

    En Août, 2016 (17:05 PM)
    Que du bla bla; il suffit de visiter les ateliers ferroviaires de THIES pour constater que ABDOU NDENE SALL raconte des histoires à dormir debout
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (09:46 AM)
    Le plus difficile n'est pas de construire un chemin de fer mais de le gérer.

    Combien de milliards seront détournés sur le chiffre annoncé.

    1 mois pour des coupures qui n'en prenaient que 3 l'année dernière?

    Cette équipe de gestion est vraiment terrible.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email