Lundi 09 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Lutte contre l’insécurité : le colonel El Malick Cissé prône le retour des travaux forcés

Single Post
Lutte contre l’insécurité : le colonel El Malick Cissé prône le retour des travaux forcés

Avec les nombreux cas d’agression notés ces temps-ci, l’insécurité devient de plus en plus un fléau qui gangrène la société. Alors une croisade contre ce fléau s’impose. Le colonel Malick Cissé, expert en renseignements généraux, propose, au micro de Zik Fm,  le retour des travaux forcés.

‘’ On a parlé des peines. Avant, il y avait des travaux forcés, informe-t-il. On voyait les prisonniers dans les rues de Dakar en train e balayer les rues ; ça, c’est plus grave que la peine de mort. Si on l’avait rétabli efficacement, les gens auraient peur et cesseraient de commettre ces actes’’.

Toutefois, il loue aussi  le triptyque prévention, prévision et protection. C'est-à-dire dégager l’ensemble des moyens nécessaires et matériels pour tenter de juguler ce mal.

 ‘’ Vous savez, le braqueur, lui, il cherche à se sauver, quelle que soit la circonstance. Au niveau du Sénégal, on a un système de sûreté, de renseignement égal aux autres pays du monde. Il faut mettre l’ensemble des moyens pour juguler ces menaces, en utilisant le système de la prévention, de la prévision et de la protection. Il faudrait arriver à rassembler tous ces moyens là pour éradiquer le banditisme, qui va du banditisme au terrorisme’’, ajoute le colonel Cissé.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Ndiaga

    En Août, 2019 (15:27 PM)
    Colonel de mes bottes, les personnes détenues qui travaillent dans les rues sont volontaires pour le faire, ces corvées leur permettent d'éviter les lourdeurs de l’incarcération et se procurer d'un pécule pour leurs besoins aussi bien dans la prison que leurs familles. Les travaux forcés sont une condamnation ou le condamné est astreint obligatoirement par exemple à casser des cailloux (du béton.....) au profit d'un travail pour la société.

    Pour moi, ces gens qui braquent et tuent doivent être exécutés pendant les opérations de police ou de gendarmerie dans le plus grand secret. Leur condamnation ( de travaux forcés à perpétuité) ne mène nul part car ils obtiendront dans le long terme une commutation de peine à 25 ans, puis une remise de peine, ensuite réduction de peine et se retrouveront face aux parents des morts. C'est ce système d'aménagement de peine qui existe au Sénégal. Ne soyez par surpris si le bon Dieu nous prête longue vie de croiser ces assassins dans nos ruelles.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (18:26 PM)
      c'est la peine de mort qu'il faut rétablir.
      les pendaisons publiques. y a pas mieux pour se débarrasser de la pourriture qui veut s'enriching sans travailler.
  2. Auteur

    Ibra

    En Août, 2019 (15:30 PM)
    Le pays qui recule à grand pas. Nous sommes au 21* siècle restez avec nous les gars....
    Auteur

    Le Futur

    En Août, 2019 (16:12 PM)
    C'est une bonne idée les travaux forcés comme pour lutter contre l'insalubrité de nos rues

    • Auteur

      Ndiaga

      En Août, 2019 (16:31 PM)
      nettoyage des rues, c'est le travail d’intérêt général et non les travaux forcés.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (22:09 PM)
      c'est faux le travail d'interet general c pour eviter la prison alors le travail forcé le detenu doit travailler durant sa peine
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (22:09 PM)
      c'est faux le travail d'interet general c pour eviter la prison alors le travail forcé le detenu doit travailler durant sa peine
    Auteur

    Brama

    En Août, 2019 (16:47 PM)
    Il faut accentuer les emprisonnements pour travaux forcés et veiller à ce que ces connards effectuent des travaux d'intérêt public!! Je suis sûr que même 3 mois de travaux forcés à nettoyer les marchés, hôpitaux, stades, cimetières, voies publiques, à creuser des fondations, débroussailler, à planter des arbres à bosser dans des travaux de réalisation de pistes de désenclavement, construction de digues ect seront assez dissuasifs pour beaucoup de ces délinquant; paresseux du reste!! 3 mois de séjour dans le ferlo dans le cadre de la muraille verte par exemple!
    Auteur

    En Août, 2019 (21:12 PM)
    Il faut s'attaquer aux causes du mal au lieu de de réagir a ses conséquences : peine de mort ou travaux forcées mème si je préfère ce dernier ne feront pas reculer l'insecurite. Quand des sociologues et des spécialistes essaieront de comprendre le pourquoi de cette violence on aura franchi un cap ; je remarque que l'on une recrudescence des agressions a l'approche des fêtes, je remarque aussi quand l'argent circule moins et quand on empêche aux jeunes qui se débrouille de travailler parce que l'on souhaite avoir une belle ville et propre sans leur offrir d'alternatives il y a plus d'agressions. Peux t on s’émouvoir des agressions et autres meurtres quand dans notre société on accepte d'avoir des enfants mendier dans la rue le jour et la nuit sans leur offrir aucune possibilité de s'instruire.



    Osons nous poser les bonnes questions et n'allons pas directement aux conclusions.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email