Lundi 27 Septembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Malgré une production de près de 500 mille tonnes, les producteurs d’oignon butent sur la concurrence étrangère

Single Post
Malgré une production de près de 500 mille tonnes, les producteurs d’oignon butent sur la concurrence étrangère
Une importante quantité d’oignon serait stockée au port de Dakar. C’est la révélation faite par l’interprofessionnelle de l’oignon au Sénégal (Ipos) face à la presse ce mardi à Thiès. Ce qui n’est pas d’ailleurs du goût des producteurs locaux qui mettent en garde.

« Nous avons entendu dire qu’il y a beaucoup d’oignons au port de Dakar et pourtant, les producteurs en ont assez dans le nord, au Walo à Potou, à Sangalkam et un peu partout au Sénégal. Il y a suffisamment d’oignons. Des productions venant de l’étranger seraient fatales aux nationaux », alerte Mamadou Ba, président national de l’IPOS.

Aux yeux de l’interprofessionnelle, les consommateurs sénégalais n’ont aucun souci à se faire. Il y a assez d’oignons au Sénégal, pas besoin d’importer, a précisé Mamadou Bâ qui informe que les producteurs locaux ont battu un record pour la saison 2020.

« Les producteurs ont répondu de manière significative aux attentes du chef de l’État. Nous avons produit 480.000 tonnes d’oignons et nous comptons en produire plus pour l’année 2021 », promettent-ils.

Le chargé de communication de l’interprofessionnelle de l’oignon se dit peiné par l’entrée de l’oignon importé au Sénégal au moment où la production locale souffre entre les mains des acteurs nationaux.

« Ce soi-disant stock au port nous inquiète, car nous nous sommes toujours battus contre l’importation ; elle tue notre économie parce que certains sénégalais vont préférer acheter l’oignon des étrangers, ce qui nuirait aux producteurs locaux qui font tout pour satisfaire les consommateurs sénégalais. Nous alertons le ministre du Commerce et le président de la République à veiller à la sécurité des nationaux », a dit Aly Ndiaye, chargé de la communication de l’Ipos.

L’interprofessionnelle e l’oignon au Sénégal a profité de la tribune pour déplorer le fait de n’avoir rien reçu de l’Etat malgré les conséquences de la Covid-19 sur leur activité.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email