Jeudi 23 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Manifestations à Ouakam : Le gouverneur de Dakar se saisit du dossier

Single Post
Manifestations à Ouakam : Le gouverneur de Dakar se saisit du dossier

Le gouverneur de Dakar monte au créneau pour essayer de régler l'affaire du litige foncier qui a poussé ces deux derniers jours les populations de Ouakam à descendre dans la rue pour manifester vigoureusement.

L'autorité administrative a convoqué les représentants des populations de Ouakam et le promoteur Mbakiyou Faye pour trouver une solution, note la Rfm. La rencontre se déroule ce jeudi dans l'après-midi à la Gouvernance de Dakar.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (12:56 PM)
    hors sujet et incorrect
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (13:07 PM)
    Au commencement les jeunes avaient remarqués que une bande de 40 parcelles et morcelés sur le mur de l’aéroport du coté de Ouakam. Les 40 terrains la mairie, les Domaines, la gouvernance ont procédés a des Rattachement avec un autre CCOD. Cela veut qu'ils crées du faux avec du vrai les autorités ministériels ne voient rien.

    réglé ce problème d'abord. :question:  :question:  :question:  :question:  :question: 
    Auteur

    Efo

    En Avril, 2016 (13:08 PM)
    Il faut arrêter de spolier les terres des gens sinon on va vers des problèmes que personne ne pourra solutionner !

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (13:15 PM)
    JEUNES DE OUAKAM,BATTEZ VOUS JUSQU’À LA DERNIÈRE GOUTTE DE SANG,REFUSEZ QUE DES VILLAGEOIS QUI DOIVENT DÉVELOPPER LEURS TERROIRS,AVEC DE TRÈS VASTES ÉTENDUES DE TERRES,CHERCHENT A VOUS BOUSCULER - AVEC L'APPUI DE L'ADMINISTRATION,CORROMPUE JUSQU'AUX OS-SUR VOS PETITS 3 pour cent QU'OCCUPE DAKAR DANS LE SÉNÉGAL;
    Auteur

    Parti De L'école

    En Avril, 2016 (14:30 PM)
    aujourd'hui, si l'état redistribue ces terres à d'autres sénégalais, il aura tout faux car nous sommes tous sénégalais égaux devant la loi.



    ce qu'il aurait fallu peut être faire c'est de vendre ces terrains au prix coûtant et de prélever un pourcentage pour alimenter un fonds de développement pour la localité et en faire de même partout.

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (15:25 PM)
    La place de mbakiyou est à rebeuss ce escro de merde se refugie derrier le khalif de touba
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (16:06 PM)
    NOUS ELEVES PROFESSIONNELS sortant du CYCLE B DE L'ena avons pas besions de revenir à l'ENA pour avoir le statut de la hierarchie A. on doit penser a valider notre ancienneté et passer à la hierarchie A de notre cadre ,selon un nombre d'années d'experience bien determiné.



    PERTE DE TEMPS ET PERTE D'ARGENT POUR L'ETAT!!!!!!!!!!!

    la fonction publique senegalaise est archaique, dépassée, rugueuse incompréhensible!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (16:06 PM)
    Depuis quand les lébous sont devenus des rebelles? Pauvres rebelles, il suffit de leur donner de l'argent et ils abandonnent. Aucune dignité chez ces gens.
    Auteur

    Fallou

    En Avril, 2016 (17:09 PM)
    A quoi sert le préfet de Dakar ? C est lui qui est compétent dans cette affaire. Il doit être très mal à l.aisé de se voir retiré le dossier.

    C est un camouflet pour ceux qui l ont parachuté alors qu' il n en aucune envergure pour gérer un département comme Dakar.
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Avril, 2016 (09:25 AM)
    Mes parents lébous exagèrent et jouent avec l'Etat. Ils font semblent d'oublier que tous les terrains coutumiers ont été répertoriés sous l'administration coloniale et cela depuis belle lurette. Chaque fois qu'un nouveau régime s'installe, ils proclament que les terres aux abords de l'aéroport appartenaient à leurs ancêtres qui y cultivaient du gombo; ce qui est totalement faux. Avec l'extension de l'aérodrome de Yoff, les 42 familles lébous propriétaires avaient cédé leur lopin moyennant de l'argent. Les archives sont toujours là pour en attester. Le stratagème avait été utilisé sous Abdou DIOUF et pour calmer le jeu des familles de Ngor et de Ouakam avaient reçu des terrains du coté du stade Léopold Senghor. Rebelote sous Abdoulaye WADE et remembrement des parcelles attribuées après les ventes irrégulières faites par les mêmes faux propriétaires lébous, après régularisation des cessions illicites.

    Aujourd'hui, puisque ça marche, on remet en branle la machine et puis advienne que pourra. Ces gens là jouent avec l'autorité de l'Etat et ont pris le pli de la démagogie avec l'appui complice des médias; pauvre Sénégal:

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email