Mardi 07 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Manifestations : Le commisaire central de Dakar « Toutes les conditions étaient réunies pour que la police use de ses armes »

Single Post
Manifestations : Le commisaire central de Dakar « Toutes les conditions étaient réunies pour que la police use de ses armes »
Les émeutes des 23 et 27 juin dernier, la recrudescence de la violence à Dakar avec plusieurs cas de meurtres, les saccages des lieux de culte sont autant de faits qui interpellent les forces de sécurité. Le commissaire central Harouna Sy s'est prêté à nos questions pour lever un coin du voile.

Quelles sont les attributions d'un commissaire central ? 

L'appellation normale est Commissaire central, chef du service régional de sécurité publique. Il a une compétence sur toute l'étendue de la région, dans les zones de compétences de la police. Il a deux chapeaux. Celui de commissaire central qui supervise et coordonne l'ensemble des activités des services de police de sécurité publique de la région. C'est-à-dire, l'ensemble des 17 commissariats et postes de police de la région allant de Dakar à Bargny. Sans compter la Sûreté urbaine, la Compagnie de la circulation, le corps urbain, les sections et sous-sections. Il faut noter que la Sûreté urbaine est divisée en plusieurs démembrements. Il y a la 2e section qui s'occupe des mœurs et surveille les activités des bars, restaurants, hôtels. Il y a la section administrative, qui s'illustre dans les enquêtes administratives, pour satisfaire les demandeurs de la nationalité sénégalaise et autres enquêtes administratives liées aux associations... Il y a également la 4e section qui s'occupe des questions de transports, qui établit les licences de conducteurs de taxis et autres véhicules de transport public. 

Le Sénégal a été secoué par des émeutes les 23 et 27 juin 2011. Comment la police les a gérées ? 

Je voudrais avant tout lancer un appel aux organisateurs des manifestations, pour qu'à l'avenir, lorsqu'ils déroulent une manifestation de surcroît autorisée, qu'ils sachent d'abord que la police est là pour assurer leur protection, assurer la bonne tenue de leur manifestation. Je n'ai pas compris le comportement des manifestants le 23 juin devant l’Assemblée nationale. Ils ont fait preuve d'une violence inouïe contre les forces de l'ordre qui n'étaient là que pour que tout se passe bien. Les forces de l'ordre sont des gens armés, mais également des citoyens comme tout le monde, qui ont des droits et des devoirs. Je connais de grosse démocratie où les gens allaient utiliser leurs armes dans pareils cas. Toutes les conditions étaient réunies pour le faire, les armes à feu, nous les avions, mais nous ne les avons pas utilisées. 

On a vu que les policiers étaient dépassés... 

Nous avons bien préparé nos hommes dans l'optique d'une gestion intelligente de la manifestation. Ils ont été rassemblés la veille à partir de 4 heures du matin pour une séance de briefing très profond. Ils ont suivi à la lettre les consignes. Au finish, ils ont été héroïques, pour contenir l'ire des manifestants. Il y avait des milliers de personnes contre une centaine de policiers. Nous nous sommes sacrifiés, voilà le mot, et nous avons sauvé beaucoup de choses, au point qu'à un moment donné, nous étions au point de rupture, mais nous avons tenu bon. C'est le lieu pour moi de féliciter et rendre un vibrant hommage aussi bien à mes chefs qu'aux commandants qui étaient avec moi, avec une mention spéciale à l'endroit des éléments, les gardiens de la paix qui ont fait preuve d'une bravoure extraordinaire. Je sais qu'ils en ont payé de leur personne, parce qu'on n'a eu plusieurs blessés, 23 au total, malgré nos protections, dont le commandant du Gmi et moi-même. 

Combien d'éléments avaient été réquisitionnés pour la gestion de ces émeutes ? 

Les émeutes du 23 juin sont différentes de ceux du 27 juin, en ce sens qu'il s'agissait de voyous qui ont violé des femmes, brûlé des maisons et qui ont quasiment tout saccagé sur leur passage. Il y avait des foyers dans tout Dakar. Nous sommes intervenus à la limite de nos moyens pour contenir la situation et la République est restée intacte. J'en profite d'ailleurs pour rendre hommage à nos collègues gendarmes qui se sont battus à nos côtés, féliciter aussi nos collègues de l'Armée qui, même s'ils n'ont pas été sur le terrain, ont apporté un soutien moral. 

On a l'impression qu'il n'y a pas un maillage sécuritaire suffisant de la police dans Dakar et sa banlieue... 

Le maillage sécuritaire, il est bon. Il y a 17 commissariats et postes de police à Dakar, sans compter l'apport du Groupement mobile d'intervention (Gmi) qui est notre soutien essentiel, aussi bien en matière de maintien de l'ordre que pour la sécurité publique. Chaque commissariat est doté au minimum de deux véhicules, encore que certains, comme Rufisque, Guédiawaye, commissariat central, n'en ont plus. Prenez toutes les grandes villes d'Afrique qui ont la dimension de Dakar, je ne crois pas que ce soit le cas et la population peut en juger. 
Et pour être honnête avec vous, je veux plus que ce que j'ai présentement. Mais pour analyser, il faut comparer, il faut des références. Par rapport aux pays environnants ou les grandes capitales de l’Afrique de l'Ouest, Dakar est une ville sûre. Même si je reconnais que l'on peut mieux faire. Nous travaillons dans ce sens. Vous constaterez que nous avons de moins en moins de meurtre. Maintenant, il y a des cas qui virent au drame, sans que la meilleure des polices du monde ne puisse faire quoi que ce soit. C'est le cas par exemple de dispute soudaine entre antagonistes. Vous courtisez ma nièce, je n'approuve pas, il y a bagarre, l'un est poignardé, il meurt, on n'y peut absolument rien. Mais trouver les citoyens dans leur lieu de travail, leur maison, sur la voie publique, s'attaquer à leur intégrité physique..., vous voyez que cela a nettement reculé. 

Mais, on voit que des lieux de culte sont attaqués... 

(Il observe un long silence et lance sur un ton plus posé). Je regrette ces attaques. Nous avons des fondamentaux dans cette République. C'est, entre autres, la liberté de culte, la liberté de presse, la liberté d'expression. Si vous vous attaquez à une de ces libertés, vous allez entraîner le pays dans une situation impossible et qui va payer ? Je demande aux individus de faire très attention, parce qu'il s'agit là d'une corde sensible. Il faut à tout prix éviter les expériences fâcheuses vécues par certains peuples qui ont commis cette erreur. 
Tant que ces églises respectent la loi, il faut les laisser exprimer leur foi. Si vous êtes musulman et que vous ne voulez pas fréquenter leurs églises, personne ne peut vous y contraindre. Ce qui fait que je ne comprends pas encore cette tendance de la violence que les jeunes sont en train d'emprunter. 
A la suite de ces actes, nous sommes intervenus. Nous avons mis en place un dispositif qui nous a permis d'arrêter et faire punir tontes les personnes impliquées dans ces faits. Beaucoup parmi les personnes qui ont été incriminées dans les récents faits de vols, viols, saccages ont été arrêtées et elles dorment actuellement à la prison centrale de Rebeuss. Nous poursuivons nos enquêtes.

Lors des émeutes des 23 et 27 juin, il se dit que la police était à court de lacrymogènes ? 

On ne peut pas se permettre d'être à court de lacrymogènes. Comment d'ailleurs une République peut se permettre de connaître une rupture de lacrymogènes ? Ce serait trop léger. Savez-vous que s'il n'y a plus de lacrymogènes, c’est l’usage des armes ? 

Justement, selon certaines indiscrétions, la police a fait usage de balles réelles pour contenir les manifestants. 

Ce n'est pas vrai. Tout au contraire. Qu'il s'agisse des ténors de l'opposition, des acteurs de la société civile ou du pouvoir, à commencer par le président de la République et mes supérieurs hiérarchiques, mes chefs, tous ont magnifié l’action de la police. Je n'ai jamais entendu parler d'un seul coup de feu tiré par la police, encore qu'on pouvait le faire. Je vous dis que toutes les conditions permettant de faire usage des armes à feu étaient réunies. 

Quand est-ce que la police peut faire usage d'armes à feu ? 

Il s'agit d'une vieille loi, mais de façon ramassée, la loi souligne qu'il faudrait qu'on soit en position de légitime défense. À ce niveau, vous avez vu le grand nombre de manifestants armés, la détermination et la nature de la violence qu’on nous a fait subir. Ensuite, nous étions à un certain moment dans une situation telle que nous n'étions presque plus en mesure de défendre les installations et les points qu'on nous a confiés. La loi dit aussi que lorsque l'on vous confie la garde de personnes et que vous n'êtes en mesure de les assurer que par l'usage des armes, on vous autorise à en user. Mais cette situation, nous ne l'avons pas connue fort heureusement. Et sachez que nous étions à un point où toutes les dispositions prévues par la loi pour faire usage des armes étaient réunies. 

SOURCE : L’OBS Abdoulaye DIÉDHIOU 


affaire_de_malade

37 Commentaires

  1. Auteur

    Dokhadèm

    En Juillet, 2011 (04:38 AM)
    ha on ce croirè ou là fète l'usage de vos armes et vous verrè bien
  2. Auteur

    Deree

    En Juillet, 2011 (04:39 AM)
    LE COMMISSAIRE EST UN FONCTIONNAIRE ET ICI AU SENEGAL EST AU SENEGAL TOUT LES POLICIERS SONT PATRIOTES LE FINNISSANT WADE NE PEUT PAS LES MANUPULER pourquoi tirer pour proteger des voleurs dont on casse les biens
    {comment_ads}
    Auteur

    Bravoooo

    En Juillet, 2011 (04:45 AM)
    Bravo la police, un travail patriotique qui s'oppose a l'action de gens comme Niasse qui avaient des pierres dans les mains !!! l;opposition a joue avec le feu mais la police a joue de sang froid et de professionalisme vraiment. maintenant que les voyous sache que la loi permet a la police de defendre les biens et les personnes ainsi que ses propre elements. en democratie il n'ya pas lieu de faire violence et de menacer l'etat :sn:  :tala-sylla:  :sn: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Sory Diallo

    En Juillet, 2011 (04:51 AM)
    Bravo Commissaire, l`explication est tres claire et est fondee sur la reglementation en vigueur dans ce pays.

    Bon courage a tous ,el pire est a venir si...
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiat

    En Juillet, 2011 (04:56 AM)
    C'est quelqu'un qui a la tête sur les épaules heureusement qu'on a au Senegal une police républicaine même si parfois on tombe sur quelques brebigaleuses
    Auteur

    Looooooooo

    En Juillet, 2011 (05:04 AM)
    Bravo et bon courage , mais il faut s adresser au peuple aux veilles des manifestations comme genre sensibilisation en donnant un point de presse pour leur dire que vous etes du cote du peuple si et seulement si tout le monde respecte les lois et reglements ,

    pask nak franchement dou niepp nio kham ndiarignou police donc j apelle la hierarchie a mieux communiquer avant les manifs de ce genre

    NB: les manifestants, les policiers , les gendarmes les militaires etc sont tous des senegalais et subissent en meme temps la durete de la vie donc, GalGui SUNUGAL la nioune nieppe
    {comment_ads}
    Auteur

    Senereuss

    En Juillet, 2011 (05:11 AM)
    arme ou pas arme vous etes touss des criminels vous et wade !
    {comment_ads}
    Auteur

    Time Will Tell

    En Juillet, 2011 (05:26 AM)
    Auriez-vous tirer sur le peuple, vos frères, vos amis pour Wade et sa famille ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Kholy Der

    En Juillet, 2011 (05:33 AM)
    chapeau commissaire le prochain president va t ' elever au poste de ministre de l 'interieur bon boulot et felicitation a tous les gardiens de la paix pour avoir compris ke vs faites partie integrante du peuple ns vs remercions
    Auteur

    Looooooooo

    En Juillet, 2011 (05:46 AM)
    je ne pense pas qu un policier tire sur un citoyen pour proteger un president ou un leader politique mais il faut comprendre que la police est une institution qui doit proteger les personnes et leurs biens , en faisant leur devoir republicain les policiers peuvent etre confronte a une certaine violence des citoyens qui bafouent toutes les regles d une republique , par panique ou par debordement et meme par le droit de se defendre comme tout un chacun de nous ils sont obliges d utiliser les moyens dont ils sont dotes en pareilles circonstances. L erreur est qu une professionnelle comme lanotre soit confronte a une rupture de lacrymogene pour se retrouver qu avec des armes a feu, c est le moment pour les dirigeants de restructurer notre police nationnale qui n est ni pour Abdoulaye Wade encore moins pour un quelconque gouvernement,

    La garantie des droits de l homme et du citoyen necessite une force publique ; cette force est donc instituee pour l avantage de tous, et non pour l utilite particuliere de ceux a qui elle est confie

    {comment_ads}
    Auteur

    Salambaye

    En Juillet, 2011 (06:36 AM)
    il essaye de faire peur aux gens car le president wade tètu qu'il est va faire le 14 juillet une declaration qui ne plaira pas aux senegalais.........Mais je crois que monsieur sy doit savoir qu il est avant tout senegalais et qu il doit pas etre au cotè d'un individu (wade) qui depuis son arrivèe ne fait que humilier notre pays notre continent....... SI IL VEUT NOUS IMPOSER SA CANDIDATURE OU SON FILS......LE 15 JUILLET IL SERA TRAITE COMME BEN ALI.........on n en a mare de ses jeux d'enfant.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sehtkat Bi

    En Juillet, 2011 (07:34 AM)
    Biento, Waad et filius vont fuir suivis par les yambs( bees). Mais ils seront juste sauves par ces femmes.

    Le prochain president, on na pas encora vu sa tete.
    {comment_ads}
    Auteur

    Kaanikhégn

    En Juillet, 2011 (07:35 AM)
    Ce commissaire, le chef des GMI et leurs hommes doivent etre félicités et honorés. Ils ont fait plus, bcp plus que ce qu'on attendait d'eux face à la violence. Une violence inouie, gratuite et innacceptable. Vous avez sauvé la EPUBLIQUE qd des vandales ony voulu la mettre plus bas que terre. BRAVO!!!
    Auteur

    Yeet

    En Juillet, 2011 (07:37 AM)
    Mon Commissaire, vous devez enseigner à Karim Wade comment rester cool en cas de crise!!!!

    Quand si vous aviez utilisé des armes à feu, ce serait la fin du regime Wade. Rappelez-vous tous ces pays qui ont fait la meme chose!!!!!!!

    Vous avez bien géré la situation même sous les pierres de jeunes mécontents
    {comment_ads}
    Auteur

    Lol

    En Juillet, 2011 (07:38 AM)
    index: seneweb_geo_loc_city in /web/seneweb.com/core/library/Controller.class.php
    {comment_ads}
    Auteur

    B

    En Juillet, 2011 (07:55 AM)
    Felicitation monsieur le commissaire. il faudra comminiquer aussi la veille dautres manifestations.
    {comment_ads}
    Auteur

    Biggie

    En Juillet, 2011 (07:56 AM)
    mais ceux qui étaient aux manifestations savent que la population a commencé à attaquer les forces de l'ordre suite aux lacrymogénes et à l'eau chaude. Ils doivent aussi savoir que ce combat du peuple c'est le leur car ils ont les même probleme que nous autres. S'ils n-ont pas eu plus de blessé c'est parce que nous les comprenons mais eux aussi doivent essayer de comprendre le peuple
    Auteur

    People

    En Juillet, 2011 (08:11 AM)
    merci encor c just lé opposant ki manipul les goss wade va vs baiséé en 2012 setanlén rek dou sén morom mo takh yalla kiy nagou la andal 23 ans kouko khekh yow nga teud seu lal beug dieul rewmi liguéyilen wade lafi yalla ték
    {comment_ads}
    Auteur

    Atékate

    En Juillet, 2011 (08:13 AM)
    Il fallait seulement tirer pour voir la suite. Comment un Sénégalais, de succroît un commissaire central peut se permettre de dire que c'était possible d'user des armes. Suis complètement dépassé et ahuri, un sénégalais comme nous autre qui est au diapason des dérives du pouvoir se met là à essayer d'intimider les gens. Ou est le chargé de la communication de la police? Tu a toujours été un homme respecté et respectable ne permet à personne de mener en bâteau car je le sais très bien tu as l'avenir devant toi.



    {comment_ads}
    Auteur

    Saligo

    En Juillet, 2011 (08:22 AM)
    Vous êtes vraiment stupides vous qui félicitez ce commissaire.

    Ce type est entrain d'adresser des menaces voilées aux gens. Ce qu'il veut dire, c'est que la prochaine fois il utiliseront leurs armes à feu.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ba

    En Juillet, 2011 (08:30 AM)
    Ce soit disant commissaire c'est pire qu'un pyromane . Toutes les actions des manifestants ont été provoqué par la police. User des armes contre un peuple pour défendre une personne elue par ce meme peuple ou des édifices contruites par l'argent de ce meme peuple me semble trés léger. Com tu ne devais meme pas dire que les conditions étaient réunies il faut banir le réflexe des armes en ce moment. Des policiers de France ont subis pire mes ils ont préférés battre en retraite que de tirer sur le peuple . C'est ca le courage et le patriotisme. Ce que vous faite ouvre une bréche à tous les dérappage . Je suis désolé mais vous serez résponsable demain si une telle situation se présente devant Dieu et les populations. C'est pa
    Auteur

    Cardinal

    En Juillet, 2011 (08:37 AM)
    les agents de l'administration térritoriale réclament avec vigueur la démission du ministre de l'intérieur qui ne fait rien pour améliorer le rendement des agents dans les gouvernances et préfectures nous sommes démotivés nous n'avons pas de primes pas d'indémnités à l'instar des agents du MEF et de la justice
    {comment_ads}
    Auteur

    Moi

    En Juillet, 2011 (08:47 AM)
    j'espère que la police sénégalaise n'en arrivera pas à cette dérive sinon ça va précipiter la chute du régime et les responsables de la police vont rendre compte. merci de toujours rester lucide
    {comment_ads}
    Auteur

    Ma Sop Dé

    En Juillet, 2011 (08:51 AM)
    Toutes mes félicitations à la police, à la gendarmerie et à l'armée sénégalaise pour avoir si bien gérer les manifestations, ça montre que contrairement aux hommes politiques, vous au moins, vous êtes imbus de valeurs patriotiques. Mais je voudrais vous lancez un appel: n'exécuter les ordres illégitimes des dirigeants qui veulent oppresser le peuple sénégalais et les empêcher de défendre leur droit: la démocratie.

    - Depuis quand un vieux de plus de 80 ans demande à être ré-élu président d'une république qui se respecte?

    - Pourquoi tentent-ils de modifier une loi que seul un référendum peut changer

    - Pourquoi vouloir coute que coute briguer un 3e mandat quand on a épuisé toutes ses cartouches?

    Réfléchissez bien et dites moi qui veut plonger le pays dans les ténèbres?

    Me Ablaye Wade, mon chèr président, je vous demande solennellement de ne pas se présenter en 2012, d'organiser des élections libres et transparantes et partir par la grande la grande porte.
    {comment_ads}
    Auteur

    Soyons Lucide

    En Juillet, 2011 (09:13 AM)


    On ne naît pas policier et il fort probable qu'on ne meurt pas policier donc un polocier est avant tout un être humain doté d'une intelligence qui a des obligations de tous ordres envers son peuple.



    Dire que la police peut tirer sur le peuple n'a pas de sens c'est comme si on dit que quelqu'un peut tuer son père , sa mère ses frères et soeurs au nom de la loi.



    Tout le monde siat que la loi est sopuvent source d'injustice alors comment peut on tirer sur son peuple au non de la loi



    Tout le monde sait que ce sont des politiciens qui donnent des ordres alors est il normal qu'une peronnne fût elle policier ou militaire exécute les ordres d'un politicien qui se permet de passer tout son temps mentir,voler, violer la charte nationale...



    Soyons sérieux une police n'a de sens que si elle défend le peuple sinon elle aura choisi de se ranger du côté des oppresseurs de leur propre.



    J'ai été choqué par l'image de ce jeune policier frappant sauvagement une dame .



    Si cette dame était sa mère l'aurait il frappé au non de la loi ???







    Auteur

    Kangado

    En Juillet, 2011 (10:06 AM)
    ""soyon lucide"" je valide tes commentaires, quoi que se soit chacun d antre nous a un ami policier ou l ami de son ami est policier ou un frere policier ou militaire ou gendarme.

    mr le commissaire n oublit pas aussi que les jeunes qui étaient a la place sweto defendaient aussi la nation.



    tout facons nous avons bien recus tes sommations et yo alla dandou!
    {comment_ads}
    Auteur

    Pif

    En Juillet, 2011 (10:09 AM)
    je félicite toute la police en commençant par les agents de police qui sont toujours là avant, pendant et prés les manifestations, sans moyens de défense dignes de ce nom! il faut que les autorités sachent nous ne sommes plus à la période oû nos vaillants papas , anciens GRS, se déplaçaient ds les pour frapper et embarquer! il ya une nouvelle donne! la police de 1960 n'est pas et ne doit pas être de 2011! les éléments sont mieux outillés intellectuellement, mais moins armés( moralement,financiérement).et pourtant on les envoie sur les lieus où les manifestants sont 1000 fois plus nombreux et les autorités veulent que ces gosses ne s'arment que des grenades lacrymogénes alors qu'ils ont en face d'eux des hommes armés jusqu'aux dents! ce n'est pas normal car ces policiers ont des parents , des épouses et des enfants! donc on ne doit pas les sacrifier parce qu' ils ont en face des citoyens sénégalais! et eux aussi , ils sont citoyens , et pas des moindres, car au moment où tout citoyen a choisi son métier , ses dignes fils du pays ont préféré donner leur jeunesse, et leur vie aux autres sénégalais pour les protéger ainsi que leurs biens.nous sommes tous concernés pour ce qui est de la cherreté de la vie! nous disons bravo à ces persones qui ont osé affronté l'état , mais sachez que les forces de l'ordre ne font que leur boulot et évitez de les attaquer en de pareilles circontances car les moyens utilisés ne sont pas les mêmes! ils sont mieux armés ! donc ne les poussez pas à user de leurs armes! il est temps que l'état du senegal revoit ses effectifs et cesse de libérer les agents à 55ans au moment où is ont plus d'expérience, car , ces jeunes agents de police, sans encadrement de gradés diplomates , aissant en bons péres de famille, ne se laisseront faire par des manifestants qui ont le lême âge. c'est par respect aux ordres que des policiers ont trouvé la mort en 1993, brûles vifs par des manifestants qui avaient tout médité! le mois suivant l'état a coupé leurs salaires et leurs veuves ont eu du mal à percevoir leurs pensions! il fuat que les populations sachent que ces policiers sont leurs fréres, neveux, fils ect et doivent collaborer et ne les défier!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Singa

    En Juillet, 2011 (10:26 AM)
    Mes amis de grâce respectez ce commissaire qui est quelqu'un qui connait et fait très bien son travail. Ce qu'il vous a dit là, ne sont que des vérités et que c'est la loi.On ne donne pas l'ordre aux forces de tirer sur les populations.C'est uniquement si la situation l'exige. Les forces de l'ordre sont là pour sécuriser les personnes et les biens, mais pas pour un régime ou une personne quelque soit son statut.

    A preuve quand l'ancien régime était là, les policiers faisaient exactement le même travail malgré tous toutes les humiliations qu'ils ont subies.

    Quant à l'usage des armes, elle est régie par des textes de loi. Je vous cite quelques cas où les forces de l'ordre peuvent faire usage de leurs armes hors d'état d'urgence ou de siège.

    1°)- Quand des violences ou sévices graves sont exercées contre les forces de l'ordre.

    2°)- Quand la violence est telle qu'ils ne peuvent défendre les terrains ou les installations dont la garde leur est confiée.

    3°)- En cas de légitime défense etc..

    Voilà mes amis quelques éclaircissements que j'avais voulu mettre à votre disposition pour vous dire qu'il soit ce régime ou un autre la police restera toujours la police. L'adage dit qu'un pays ne peut exister sans la police, donc respectons cette Institution et exhortons les autorités de ce pays de les renforcer moralement et matériellement. merci.
    {comment_ads}
    Auteur

    Papy

    En Juillet, 2011 (11:30 AM)
    Singa, vous repeter les forces majeures d'utilisation d'armes. La question qu'on doit se poser est la suivante; POURQUOI le peuple se manifeste? la premiere raison emmane de l'INJUSTICE. La deuxieme question est plus pertinente pourquoi l'Institution Judiciare ne s'autosaisie JAMAIS sur des cas d'Injustice et d'IMPUNITE de la part de l'Executif de l'Administration et du Legislatif ?. A partir de ce moment la on voit tres bien que les Forces de l'Ordre sont envoyer au charbon pour des causes qui n'est pas la leur. Si la JUSTICE Senegalaise faisait son travail CORRECTEMENT est en toute INDEPENDENCE il n'y aurait pas des manifestations du genre Constitutionel dans notre pays.

    Le pouvoir a tellement manipuler la Constitution pour des fins politiciennes que meme les Experts ne s'en retrouvent plus, reslutat, DESORDRE totale et tout cela parceque la JUSTICE est injuste dans ce pays.

    Il est plus que temps de revoir l'attitudes de nos Hommes de Droit.

    Les Policiers et le Peuple sont tous INNOCENTS dans une situation de pure pollitique politicienne, c'est a la JUSTICE de nous demontrer qu'elle est une Institution qui respecte le Peuple ,les Forces de l'Ordre, la CONSTITUTION et les lois du pays.

    Wassalam.
    Auteur

    Singa

    En Juillet, 2011 (12:09 PM)
    Mon cher si vous voyez que je parle comme vous le dite, les forces majeures d'utilisation d'arme, je répondais à ceux qui ne savaient pas que les forces de l'ordre pouvaient faire usage de leurs armes sans aucun ordre émanant de l'autorité chargée du maintien de l'ordre.

    Quant à la question de mon ami Papy, je dirais que le fait de manifester n'est pas une exception et c'est très normal que quand quelqu'un est lésé, il peut le manifester, mais dans les règles qui régissent ce pays.N'entrons pas dans le jeux des politiciens, ce pays nous appartient et nous devons le protéger en respectant les lois et règlements. Les forces de l'ordre n'ont pas vocation à interdire une manifestation comme le pensent certaines personnes. Leur mission est uniquement d'appliquer et de faire respecter les décision de l'autorité chargée du maintien de l'ordre.Une loi c'est une loi, même si on n'est pas d'accord avec celle-ci, elle vous sera applicable.Merci.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fall

    En Juillet, 2011 (12:45 PM)
    C'est pas vrai.Ils n'avaient pas le droit d'utiliser les armes à feu.Ils n'ont rien subi.

    Quand il dit que si cette situation était dans certains pays démocratiques,ils allaient ouvrir le feu;c'est faux.

    Regarder ce que subissent les policiers grecques ces temps ci par rapport à vous;et ils n'ont jamais ouvert le feu.

    Et ce sont tous les policiers de l'Union Européenne.Tout policier ou officier de police qui donnera l'ordre d'ouvrir le feu sur des manifestants meme s'il n'y a pas de mort répondra de cet acte.

    C'est facile de dire toujours qu'on est en légitime e défense.Regarder le cas Malick Ba.C'est honteux.

    Dis moi qui sont tes dirigeants surtout en Afrique,je te dirai comment sont les forces sécurité.

    Qui connaissaient ou connaissent nos dirigeants actuels savent qu'ils sont très violents par leur passé et leur comportement.J'en déduit que les forces de sécurité ne peuvent etre que des FORCES DE DESORDRE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Caïus

    En Juillet, 2011 (13:02 PM)
    Si jamais tu tires sur une foule qui manifeste, demain tu repondras de la CPI. Un policier averti en vaut 3.
    {comment_ads}
    Auteur

    Singa

    En Juillet, 2011 (13:25 PM)
    Merci Papy au moins toi, tu comprends ce que je vues dire,merci beaucoup. nous avons besoin et là je m'adresse à l'administrateur qui doit faire tout pour cette plage reste instructif et éducatif.

    HALTE AUX INSULTES ET INVECTIVES MERCI.
    Auteur

    Daba

    En Juillet, 2011 (14:55 PM)
    "Nous, qui tirons le diable par la queue, ne devons jamais reculer pour défendre le droit meme si le sang doit couler par la faute d'un Président qui veut s'accrocher au pouvoir par tous les moyens. Si ceux qui se sont partagés les maigres ressources du pays sont prets à tout pour rester au pouvoir, nous les pauvres citoyens devons etre tout aussi déterminés à les bouter dehors et mettre à leur place des gens qui sauront nous respecter et se mettre au service du peuple. Ceux qui n'ont rien n'ont rien à perdre, tout le contraire de ces rapaces qui nous gouvernent. Si le salut des générations futures doit passer par l'embrasement, hé bien, qu'il en soit ainsi! "
    {comment_ads}
    Auteur

    Spencer

    En Juillet, 2011 (15:23 PM)
    bon courage commissaire "SARAMANIA". je sais que ce nom te rappelera le lycée gaston berger de kaolack ainsi que le quartier où nous habitions ensembles. nous sommes fier de toi. t'es un pro.
    {comment_ads}
    Auteur

    .

    En Juillet, 2011 (16:01 PM)
    sur vox.africa on nous a montré des flics se faisant tabasser par les manifestants et la presentatrice du debat a signifier que les senegalais d'apres eux disent a leurs chef de l'etat de degager comme si nous etions des super indiciplinés qui ne respectent rien.
    {comment_ads}
    Auteur

    Totato

    En Septembre, 2011 (19:10 PM)
    ENQUETE 2011 - CORRUPTION routière au SENEGAL . Police: record absolu détenu en 2011 par le poste police Saly Mbour, «la taxe , le cadeau, le backchich » varient entre 2000 et 10000 cfa. Ces racketteurs professionnels ne travaillent pas pour l'état mais pour eux. Sur cette route qui est la plus lucrative du pays, les camionneurs Maliens, Gambiens et autres en font les frais. Les autres taxés sont les clandos, les résidents et touristes de Saly et tout ce qui roule et dans ce secteur. Les sommes récoltées en moyenne par jour sont de 300.000 cfa avec des mois pouvant atteindre 10 millions. Contrôles effectués aux jumelles 20x60 et monoptique 60/100. Les trois compères sont bien rodés à l'exercice et poussent même de temps en temps la plaisanterie à faire payer une vraie amende et le chef: Sid.Tou, dont nous voudrions ne pas briser une si brillante carrière, règle tout ce trafic de main de maitre. Voilà chers compatriotes pourquoi le Sénégal va mal avec des voyoux comme ceux la, dilapidant l'état et les chauffeurs. Ils ne sont préoccupés en rien par le code de la route ou la sécurité mais par le racket, en fait avec un peu d'argent on n'a pas besoin de permis de conduire à Mbour, ni de respecter le code de la route! Il y a des policiers honnêtes en majorité, sans eux ou en serait le pays? Pour les autres demandez une mutation à Mbour, c'est excellent pour le racket et c'est le record du sénégal en rentabilité!pour le backchich! ADCR

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email