Samedi 28 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

[Dossier] Marché de l’immobilier/Cherté des loyers : le courtier, un cheveu sur la soupe ?

Single Post
La problématique des courtiers au Sénégal
La problématique du loyer devient de plus en plus récurrente au Sénégal notamment à Dakar où les prix des locations dépassent l’imagination. Devenu une zone de non-droit où la législation peine à être appliquée, la problématique du logement dans la capitale sénégalaise est accentuée par les courtiers immobiliers qui font la pluie et le beau temps, exigent entre deux et quatre mois de caution pour pouvoir accéder à un logement. 

La question s’est d’ailleurs invitée à la table du Conseil des ministres dernièrement, devant l’impuissance des locataires à la merci de bailleurs et courtiers, sept ans après l’entrée en vigueur de la Loi n°2014-03 du 22 janvier 2014 portant baisse des loyers n’ayant pas été calculés suivant la surface corrigée. Occasion saisie par Seneweb pour chercher le ver qui infecte le marché de la location à Dakar, à savoir les courtiers omniprésents, devenus un cheveu sur la soupe des chasseurs de logement.

Une arnaque qui ne dit pas son nom
Le métier du courtier immobilier, au départ, consiste à aider le particulier ou l'entreprise qui le mandate à trouver un bien immobilier qui correspond à son besoin. Il est un intermédiaire dans la réalisation d'une transaction immobilière avant la conclusion ultime avec la signature d'un acte de vente ou d'un contrat de location.

Encore appelé chasseur immobilier, le courtier, pour aller à la conquête d'un logement pour particulier ou d'un local pour des professionnels, demande une commission jugée vraiment excessive par certains, jusqu’à 4 mois, dont 1 pour le loyer du premier mois et un autre pour la caution. D’aucuns se demandent où vont les deux autres mois, si ce n’est dans la poche du courtier immobilier.

D'ailleurs, plusieurs locataires avouent avoir versé un montant colossal qui peut couvrir 3 mois de loyer en sus de la commission. « Ma famille s'est agrandie, ma femme a eu des jumeaux depuis l'année passée mais à chaque fois que je pense à la somme que je vais devoir payer pour un appartement plus spacieux, je suis à bord d'un infarctus », peste Ibrahima Samba, locataire d’un appartement F3 depuis 7 ans, à Ouakam. Il trouve carrément injuste qu'un courtier encaisse 100% d'un mois de location pour avoir juste fait visiter un bâtiment pour lequel des fois il ne connait même pas le propriétaire.

D'autres en revanche, dénoncent la somme allant de 2000f à 5000f qu'ils sont obligés de verser pour une simple visite de local, qu'ils ne valideront peut-être pas. C'est le cas d’Abdoulaye Dia, un jeune marié qui cherche depuis 3 semaines un abri, à Sacré-Cœur, pour lui et sa femme. Il se dit désemparé, après avoir visité plus de trois appartements et aucun ne correspond à ses attentes. Pourtant c'est le même courtier qui lui fait visiter ces locaux. Il se demande même si ce n'est pas la stratégie de ce chasseur immobilier. « Je lui ai finalement payé 10.000 f pour ces bâtiments qu'il m'a fait visiter et pourtant j'ai été clair dans mes exigences, c'est de l'arnaque je trouve », s’insurge-t-il.

« Arnaque »? C'est la réponse teintée d’énervement d'un courtier à qui nous avons fait écouter l'appréciation de certains sénégalais sur ce métier. Très nerveux, le courtier d'une quarantaine d'années qui préfère garder l'anonymat, confie à Seneweb que ce n'est pas la première fois qu'il entend de tels propos. Il précise : « il n'y a aucun métier plus noble que celui que nous exerçons, marcher sous ce chaud soleil ou à n'importe quelle heure pour aider quelqu'un à trouver un toit ». Son ami à côté qui ne semble pas désintéressé de la discussion, de poursuivre : « c'est plutôt les clients qui nous font très souvent des coups bas. La dernière fois, j'ai fait visiter 2 studios à un monsieur qui m'a dit ne pas être intéressé, et à ma grande surprise, il est allé finaliser l'un des studios avec le bailleur, dans mon dos, juste pour ne pas me payer la commission ».

Nouveaux types de courtiers

Par contre, Mamadou Diallo, un courtier qui a fait plus de 10 ans dans le métier, considère que tout le monde est devenu courtier surtout les jeunes qui n'ont pas de travail. Il pense que c'est parce qu'ils ne maîtrisent pas le métier qui consiste à aider une personne dans le besoin, comme lui qui fait passer les relations humaines avant l'argent. Il avance aussi que ce sont ces nouveaux types de courtiers qui ne se soucient pas de la sécurité, ou des conditions du client ». Il y en a même qui parfois, quand tu veux dire à un client les réalités, c'est à dire les problèmes d'insécurité du quartier, ou bien les problèmes d'approvisionnement en eau, ou encore d'autres soucis du genre, ils te font un signe pour que tu te taises ». Toutefois, il considère qu’il en reste quand même qui sont justes et qui ne mettent pas l’argent en avant.

Sur ce, M. Diagne, agent immobilier rencontré aux Mamelles, rappelle que les courtiers étaient déjà là bien avant l'installation des agences immobilières. Donc, ils sont plus « les hommes du terrain ». C'est à cet effet que nous travaillons en collaboration.

Dans la même veine, Mme Gueye qui possède plus de 02 immeubles à louer, à Dakar, avoue que les courtiers ne font que faciliter le travail. Selon elle, « la cherté du loyer dépend uniquement du bailleur qui sait combien vaut son bien. Et franchement j'ignore tout ce que le courtier et le client se sont dit ou comment ils procèdent après le contrat. » En tout état de cause, le bailleur et l’agence sont les entités habilitées à encaisser l’argent du client.

On peut toutefois constater, que plusieurs personnes ont été victimes de courtiers véreux qui, une fois qu’ils encaissent l’argent du client, se fondent dans la nature. Pour dire que le métier de courtier est diversement apprécié.

Une police des loyers

En tout cas, ce qui est sûr c'est que l'implication des courtiers rend des fois les transactions immobilières plus salées pour les futurs locataires ou propriétaires. L'association des locataires, pour y remédier, suggère aux autorités de mettre en place un observatoire de l’immobilier et des loyers ou une autorité de régulation (OLI) et une police des loyers dans toutes les zones du Sénégal (accessibles aux locataires et aux bailleurs) gérée par des personnes titulaires d’une licence ou d’une maîtrise en droit. Ces derniers seraient dans chaque commune pour l'enregistrement des contrats pour permettre de voir la légalité et le respect des normes du contrat, pour avoir une base de données fiable de chaque commune et éviter l'évasion fiscale notée dans le secteur. Cette initiative permettra aussi de créer des emplois auto rémunérés (1000 frs pour chaque contrat, une part pour le salaire de l'étudiant, une part pour la commune et une part pour l'Etat). Elimane Sall, Président de l'association, confie qu'ils sont actuellement sur un dossier qu'ils feront parvenir au chef de l'Etat Macky Sall pour résoudre une bonne fois pour toute cette lancinante question, s'il y a une réelle volonté politique de régler cette question.

Écarter les courtiers et favoriser la négociation directe entre bailleur et client

Parmi les pistes de solutions à la cherté du loyer, certains préconisent de se passer des services des courtiers. Abdoulaye Sow, administrateur d’un site web destiné à faciliter la location sans passer par un courtier, pense avoir trouvé la solution à la cherté du loyer. « Les courtiers participent à l’augmentation du prix du loyer, c’est une évidence. Étant intermédiaires entre le bailleur et le client, ils font de la surenchère pour augmenter les prix. C’est eux aussi qui ajoutent une caution qui ne dit pas son nom, une caution pour perte et profits. Car c’est eux qui encaissent le 3e et le 4e mois qu’ils réclament. Sur quelle base ? », s’interroge Abdoulaye Sow.

Il appartient aux autorités d’agir en ce sens selon lui. « Ce que nous suggérons, c’est de mettre en relation directe celui qui veut louer et celui qui cherche une location. Cela aura un double effet : la suppression de la caution, occasionnant, de fait, la négociation directe entre le bailleur et le client, ce qui fera baisser le cout », tranche-t-il.


23 Commentaires

  1. Auteur

    Diop Fall

    En Novembre, 2021 (13:12 PM)
    Le courtier est selon moi le noeud du problème. voilà des gens qui n'hésitent pas à faire monter les prix; n'hésitant pas des fois à essayer à avoir des commissions supérieures au prix de vente inutile fixé par le propriétaire.

    une fois un oncle voulait acheter un terrain à Guediawaye en 2008, il se met d'accord à 8 millions avec le courtier. Lors de la réalisation de la transaction, le propriétaire constate qu'il y a un gap de 3 millions par rapport à son prix. Il décida purement et simplement de surseoir la vente
  2. Auteur

    En Novembre, 2021 (13:13 PM)
    En tout cas on dirait que c'est une mafia certains courtiers sont de mèche avec des agents. Sonenaniou si caution ak loyer bou méti en a plus finir. Un appartement de 2 chambres salons sans toilettes intérieurs tokh couloir 175mil 4mois de caution métina trop
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2021 (15:07 PM)
      Dans quel le zone? Sortez de Dakar allez en banlieue ou Rufisque et environ où il y a plus ou moins la sécurité.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2021 (15:47 PM)
      C'est pire encore dans ces zones où pas de sécurité, totale insalubrité, des fosses qui fuient à longueur de journée, toutes sortes de polutions. Dernièrement j'ai été dans un immeuble où le proprio demande 4 mois + bulletin de salaire et je dis bien buletin de salaire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Bamba Dieureudieuf

    En Novembre, 2021 (13:44 PM)
    pour mois le probleme c'est le bailleur si un courtier cherche à trouver un logement pour un client il a des frais à faire à savoir transport achat de credit et de connexion... c'est raisonnable si il montre le client le bien trouver au moment de la finalisation qu'on lui donne quelque chose.

    maintenant qui doit donner les frais du services fournis: le bailleur oubien le client c'est là le vrai probleme car tout service merite d'etre payer.

    cependant juste faut éviter d'exagerer coter courtier aussi faut vous orguaniser coter bailleur pour donner un pourcentage mais coté client pour moi c'est difficile de donner 2 mois deja et les frais du demenagement l'attende encore merci c'est mon point de vue ...

    ABS
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (13:57 PM)
    Changer la capitale yobou ko loin de cet axe Dakar-Thies et augmentez les infrastructures dans cet nouvelle capitale (Tamba, Kolda, Louga...etc). Tout le monde veut vivre à Dakar parce que tout y est, lep fila dadier. Donc demande est superieure à l'offre. Vous changez la capitale, tout le monde voudra terrain, appartements et maison dans cet nouvelle capitale et d'ici 10 ans, les choses vont bouger. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Az

    En Novembre, 2021 (14:02 PM)
    SENEWEB ON DIT UN CHEVEU DANS LA SOUPE
    {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2021 (18:08 PM)
      Arriver comme un cheveu sur la soupe : signification et origine de l’expression (linternaute.fr)
      Monsieur je sais tout, clique ici pour ton information
    {comment_ads}
    Auteur

    Price

    En Novembre, 2021 (14:15 PM)
    La seule chise qui puissent régler le problème du loyer c'est la baisse du matériel de construction sinon a chak fw kune nouvelle loi sortira les bailleur attendront trankil k le contrat finissent pour récupérer leur bien...meme si on doit attendre six mois dineign ko def et apres 4mois la location pour le prochain sera le remboursement de ces 4mois sans entrée faut reflechir a une maison ki a coute minimum 50 a 80 millions pour une location de 150 000 fr par mois kan esk tu va récupérer ton investissement ?bien k c soit pour le long terme mais kan mm ....baisse du prix de materiel de construction =baisse du loyer point barre rt si la baisse du materiel est fait en 2022 le loyer va baisser en 2024 c la notion du temp le temp k d nouvo Batiment prennent forme😊
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2021 (15:16 PM)
      Et puis donnez les terrain viabilises à ceux qui n'ont pas de maison.Mais c'est toujours les mêmes qui sont attribtaires surtout les politiciens avec ce régime corrompu de Faye Sall
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (14:25 PM)
    Le problème cest les courtiers qui en demandant 4 mois de location les un mois iront dans leurs poches. Par exemple si la mensualité est de 200.000. Ils te demandent 800.000 et le propriétaire ne verra que 600.000 et les 200.000 seront pour lui alors quils ne sont ni locataire ni bailleurs. Pourquoi devra til prendre cet argent. Qui nest que du riba? Vraiment yombona torop.ils sont les vrais problèmes dans l'immobilier
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (14:45 PM)
    Ces temps ci je cherchais in loyer pour ma famill 2chambr salon ils parlent 180mil à 250mil🤔😢a grand dakar!!jetais choqué !!le niveau de desordr dans ce secteur sort de la fiction #commission 100% #cherté loyer #coruption total 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (15:08 PM)
    Le courtier n'est pour rien dans la hausse des loyers 

    Le courtage est générique et existe dans tous les secteurs

    Il évite aux clients potentiels de perdre du temps en cherchant eux même

    Les clients sont libres de chercher par leurs propres moyens et d'aller vers les propriétaires d'immeubles et certains y arrivent et économisent juste une commission de recherche

    Le courtier n'est ni responsable de la rareté des biens, ni de leur cherete et sont souvent très humains

    Malheureusement parfois s'y trouvent de vrais escrocs comme dans toutes les professions

    J'ai vu des courtiers faire des rabais importants sur leur commissions 

    Ce qui est à mes yeux semblent plus juste c'est que cette fameuse commission qui n'est qu'un prétexte soit partagée entre le client et le propriétaire 

    On en revient aux propriétaires qui souvent exagèrent surtout quand les logements sont anciens et amortis

    Par contre les nouveaux logements ne seront jamais à la portée des sénégalais moyens à cause du foncier de la cherete de tous les intrants et des méthodes de constructions dépassées 

    La solution à long terme c'est de créer une nouvelle capitale vers lompoul kayar avec un TGV qui va vers Dakar par ex

     
    Auteur

    Merciii

    En Novembre, 2021 (15:12 PM)
    Les agents immobiliers sont dans leur bureau climatisé et les bailleurs ne pensent qu'à encaisser. Les courtiers font le plus difficile enchainer des visites pendant des jours sous le soleil avec des clients qui n'ont même pas le budget qu'ils prétendent et vous voulez qu'ils n'y gagnent rien c pas serieu.les agences vous font visiter leurs bien et basta tandisque le courtier c est tout un réseau qu'ils ont travaillé pendant des années de ce fait leur offre est plus grande et les clients se dirigent vers eux c tt.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2021 (15:24 PM)
     

    Un courtier n’a pas de salaire mais payé sur commission. Donc des revenus aléatoires et incertains. Un métier difficile de déplacement, de communication et de visite. Il doit respecter une certaine déontologie et informer le client adéquatement sur l’état d’une propriété (date de construction, superficie des chambres, de la cour, si le toit est étanche   nombre de places de stationnement ou tous autres problèmes) Le montant de la commission doit être fixé par la loi et reposer sur un code de courtage. Un métier qui doit être encadré pour éviter des abus

    {comment_ads}
    Auteur

    Mmg

    En Novembre, 2021 (15:29 PM)
    Certes les courtiers souffrent de manque de professionnalisme pour la plupart mais la cherete du loyer ne depend pas d'eux. en plus le texte accentue la confusion entre la caution qui peut etre entre 1 et 2 mois voir 3(qui est demandée par le proprietaire en guise de garantie) et la commission qui est inferieure ou egale a 1 mois de loyer pour remunerer le courtier. ( il faut savoir la c que tres souvent c'est au moins 2 courtiers qui se partagent la commission; le courtier qui a trouve un locataire et le courtier qui faisait la publicite de lappartement ou du terrain etc)

    La chereté du loyer est lié au fait que le batiment coute chere au senegal et quelqu'un qui fait un pret pour construire son batiment et compte sur le loyer pour payer la banque paye sur 20 ans 2 fois le prix du batiment.

    donc on recapitule; *le terrain coute extremement chere (minimum 30 milion a dakar vers sacre coeur 60 million)

    *Le ciment coute tres chere et a chaque fois que l'etat a besoin dargent augmente le prix

    *le fer coute chere

    *Le sable coute chere

    en plus si tu as fait un pret a la banque tu vas payer a la banque 1.5 fois voir 2fois le prix du batiment.

    bala ngay faye keur gui 10 ans diappe 20 ans. donc si le loyer est chere ce n'est la faut qu'a ceux qui doivent rendre lacces au logement abordable. souf ni mou cheeree diadouwoul. tabax keur nimou chereee eupeuneu nouniouy def ba louasss dou chere? courtier defoul dara, borom keur defoul dara, agence defoul dara
    {comment_ads}
    Auteur

    En Novembre, 2021 (15:42 PM)
    La solution est de construire en hauteur et faire habituer les Sénégalais à vivre en appartements. De ce fait, des espaces collectives seront aménagés et régulièrement bien entretenus dans chaque quartier pour permettre aux réidents d'y organiser leurs différentes céremonies. En effet, le foncier n'est pas extensible alors que la population s'accroît. Nos 192.712 km² ne vont jamais s'augmenter. L'enjeu est de bien gérer le foncier. Il faut banir l'octroi d'un hectare à un individu à d'autres fins que l'agriculture. Salam
    Auteur

    Dakar Real Estate

    En Novembre, 2021 (15:43 PM)
    Tous ces débats sur la cherté de Dakar et ses acteurs qui il est vrai ne sont pas bien structurés et formés sont un débat stérile, comme tout marché libéralisé cest la loi de l'offre et de lademande !! le principale problème vient de la démission de l'état pour construire des logements sociaux de qualité à moindre cout, seule une volonté politique redonnera à la SN HLM et la SICAP les moyens de construire de grands ensembles immmobiliers et en hauteurs afin de casser les prix en augmentant largement l'offre. les rares réserves foncières de Dakar appartenant à l'état sont lotissés , distribués à quelques privilégiés qui les revendent aux prix forts en s'enrichissant au passage, mais quel bien etre cela procure à la population??? si nos 2 promoteurs publics construisaient 50 tours de 25 étages dans Dakar en 5 ans , avec des appartements de toutes tailles F1/2/3/4/5 vendu aux couts de construction, le foncier générusement offert par l'état les loyers de Dakar dans le moyen standing et l'économique s'éffondreraient. Mais tous par d'une volonté politique car l'investissement doit etre massif.
    {comment_ads}
    Auteur

    Nkhson

    En Novembre, 2021 (15:52 PM)
    Il n'y a pas lieu de déplacer la problèmatique du loyer, à chercher des brebis galeuses. Le courtier n'est nullement responsable de la montée en flèche du prix du loyer, devenue extrémement cher dans Dakar. Il y'a le blanchissement des capitaux, qui consacre un investissement dans le batiment. D'autre part le renchèrissement des couts de construction, avec les augmentations constantes des prix du ciment, du fer, du béton et du sables. Il ne faudrait pas oublier dans ce tableau, le prix du foncier inacessible pour la plupart des sénégalais devenus de pauvres "goorgoolus". Il est aberrant voire criminel qu'avec trois usines fabricants de ciment, le prix de cette matière de base soit assez élevé. D'autres part on note que la plupart des matières participant à la construction sont produits localement. Donc on a du mal à comprendre à comprendre toute cette inflation des prix, concernant le batiment. 

    Cette situation trop délicate pour les populations traduit un échec évident des politiques d'habitats de l'état, depuis le régime PS d'Abdou Diouf à Macky Sall, en passant par Abdoulaye Wade. On ne peut pas détenir 2 sociétés d'état comme la SICAP et le SN HLM et avoir un déficit criard en habitats socio économiques. Il aurait fallu tous les ans prévoir dans le budget du ministère de l'habitat, la construction d'un nombre déterminé de logements, tenant compte du nombre de demandes répertoriés, dans des secteurs ciblés. Par ce moyen, on aurait quand meme permi à un grand nombre de famille l'accés à un toit.

    Seulement cet idéal patriotique, louable, n'est compris que par des dirigeants préoccupés, soucieux des conditions d'existence de leur peuple. Ce qui est loin d'etre le cas ici au Sénégal, ou les missions de l'état, sont plombées par les interets particuliers de ses responsables. Chez nous, la gestion du pouvoir demeure perçue comme un raccourci permettant d'accéder à la fortune et aux jouissances mondaines. C'est ce qui explique la boulimie foncière de ceux qui nous dirigent. Ils préfèrent brader les terres à des promotteurs immobiliers privés souvent douteux, que de les consacrer à des projets d'interets publics de constructions de logements, prompts à soulager la souffrance des goorgoorlus. Voilà grosso modo le fond de la problèmatique du logement dans ce pays. Ce n'est en faite que la partie visible de l'iceberg de la mal gouvernance, dont nos dirigeants passent pour etre de grands maitres aguerris.
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug313

    En Novembre, 2021 (16:10 PM)
    le blanchiement d'argent qui alimente la speculation fonciere , les couts exhorbitants des materiaux de construction, les credits immobiliers aux taux usuriers, l'agonie de la SICAP SN HLM font qu'aujourd'hui les consommateurs sont dans une précarité totale.

    Solution 1, l'Etat du Senegal  doit agir sur les couts de constructions et reguler le marché du foncier...interdire á une personne de detenir á lui seul deux ou trois maisons á dakar et dans les villes du pays.

    Solution 2, á vous gorgorlous essayer de construire en hauteur á la maison familiale le temps de mettre de l'argent á coté pour acheter et construire á long terme. Cela demandera necessairement des sacrifices et une trés forte solidarité familiale mais nakk faudra pas sombrer dans linsouscience.

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Laye Sene

    En Novembre, 2021 (16:11 PM)
    C'est le bailleur et les agences qui constituent le vrai probleme à Dakar; c'est eux qui ont pouvoir de decision; c'est eux qui augmentent la mensualité; qui preferent louer aux etrangers; qui exigent 3 mois; qui maltraitent les locataires pour les faire sortir puis augmenter encore la mensualité. Pour la commission; elle ne depasse jamais 1 mois et se partage entre l'agence, le courtier et le gerant de l'immeuble. Si 4 mois sont demandés, alors c'es le bailleur qui exige 3 mois pour caution, c'est ça qu'on doit combattre et la discrimination de nationalité. Enfin le courtier doit envoyer toujours des images ou videos avant visite et cesser de demander de l'argent avant reussite du projet de logement.
    Auteur

    Deukbi

    En Novembre, 2021 (16:41 PM)
    Je suis d'avis qu'il est juste de payer une commission à celui qui vous a assiste à trouver le bien que vous recherchez. mais que cette commission soit encadré et régulé par l'autorité sinon à ce rythme ça ira au-delà de la magouille ou arnaque. 

     
    {comment_ads}
    Auteur

    Deukbi

    En Novembre, 2021 (16:44 PM)
    100% de commission c'est trop excessif et ne repose sur aucune base formelle 
    {comment_ads}
    Auteur

    Senafricain

    En Novembre, 2021 (17:39 PM)
    A ce rythme nioune locataires yi kagne lagnouy am keur?
    {comment_ads}
    Auteur

    Pape

    En Novembre, 2021 (11:41 AM)
    Arrêtez de nous casser les pieds avec ma cherté des loyers.. Le Sénégalais aime vivre au dessus de ces moyens.. Allez vivre hors de Dakar ou dans les banlieues vous donnez 65% de vos salaires sur vos locations pour rek dire je vis à dakar ! Les locataires ont plus de droit que les propriétaires vous restez des mois sans payer.. Qui en parle de ça ? Beugue lou yombe macky sall meunoussi d'ara 
    Auteur

    Louer Sans Courtier

    En Novembre, 2021 (05:50 AM)
    www.louersanscourtier.sn 
    {comment_ads}
    Auteur

    Louer Sans Courtier

    En Novembre, 2021 (05:52 AM)
    www.louersanscourtier.sn 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email