Jeudi 13 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

MBOUR - Drame de Demba Diop : "Nous avons pardonné, mais nous ne pouvons oublier le 15 juillet 2017''

Single Post
MBOUR - Drame de Demba Diop : "Nous avons pardonné, mais nous ne pouvons oublier le 15 juillet 2017''
Le sport et les Mbourois, c’est une longue et très riche histoire. Mais le 15 juillet 2017, un drame frappa de plein fouet le monde sportif mbourois. En effet, huit supporters mbourois perdaient la vie au stade Demba Diop de Dakar, lors de la finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal opposant l’Us Ouakam au Stade de Mbour. Ce devait être une belle fête pour le monde du sport, malheureusement ce sera finalement un samedi noir gravé à jamais dans les esprits, car un pan du mur du stade s'est affaissé sur des férus du ballon rond. Trois ans après, les Mbourois ont rendu un poignant hommage à Oulimata Fall, Assane Dione, Khalifa Mbaye, Charles De Gaulle Gomis, Baba Seydi dit Jordan, Boucounta Sow, Assane Faye, Niokhor Diouf, et aux 300 blessés que comptait ce malheureux événement. Ce matin, des prières ont été dites à la grande mosquée de Mbour pour le repos de l’âme des défunts. Témoignages

Saliou Samb, ancien président du Club Stade de Mbour : ''Le sport doit être un moteur d'union''

''Nous avons un devoir de mémoire, de nous souvenir de nos chers disparus qui étaient là-bas pour l'apogée du Stade de Mbour. Ils étaient partis pour la fête du sport et ne sont jamais revenus. Je prie le Bon Dieu pour qu'il les accueille dans son paradis céleste et qu'il donne aux parents des victimes plus de courage et de dignité. Le sport doit être un moteur d'union, de développement de l'esprit et du corps, de développement socio-économique et un trait d'union. Au delà de cette cérémonie, ce qu'on doit retenir c'est les valeurs que véhicule le sport : le don de soi, la générosité, le travail, la persévérance, l'unité des cœurs. Cela doit être le leitmotiv pour nos jeunes pour faire avancer le Sport''.

Abdoulaye Guéye, président du Club Stade de Mbour : ''Nous avons pardonné depuis longtemps mais nous ne pouvons pas oublier cette date''

''Nous avons une pensée pieuse pour nos disparus. Mais aussi nous souhaitons un bon rétablissement à tous nos blessés, il y en avait plus de 400. Nous avons pardonné depuis longtemps mais nous ne pouvons pas oublier cette date. Nous avons un devoir de mémoire et inchallah chaque année le Stade de Mbour va commémorer cette date qui est de mémoire la date la plus douloureuse pour notre Club pour deux raisons. C'est le 15 juillet 2017 que le Stade de Mbour a eu son premier grand trophée national, la coupe de la ligue. C'est le 15 juillet 2017 que le stade de Mbour a eu son plus grand nombre de morts, 8 morts dans un terrain de football. Le Stade de Mbour se doit de commémorer chaque année cette date marquante. C'est une date historique. Il faut que la fédération et la Ligue fassent de cette date une date historique en créant des activités. C'est un devoir pour nous qui sommes là de prier pour le repos de l'âme des morts''.

Youssouf Dabo, Coach du stade de Mbour au moment des faits : ''C'est le plus gros drame du football sénégalais''

''Nous prions pour le repos de l'âme des défunts et d'où qu'ils se trouvent, que nos prières les y retrouvent. C'était une situation très pénible. Mais c'était la volonté divine. Supporter, c'est d'abord du flair-play. Ceux qui ont causé cette tragédie n'étaient pas des supporters mais des personnes qui ont profité de cette situation. Il faut avancer dans la vie. Mais avancer n'est pas oublier. Il faut continuer à avancer, à prier pour ces personnes, souhaiter que de pareils événements ne se reproduisent plus au Sénégal. C'est le plus gros drame du football sénégalais, c'est normal que l'on puisse commémorer ce 15 juillet quelle que soit la période où le jour. Même si ça tombe un weekend de match pour moi, on doit annuler les matches qui doivent se jouer le 15 juillet pour rendre hommage à ces personnes''.

Alassane Ndiaye, président comité des supporters

''Nous prions pour le repos de l'âme de nos défunts. C'est une journée qui doit être commémorée tous les ans et le mettre dans l'agenda du sport sénégalais. Nous prions pour que de pareils drames ne se reproduisent plus. Nous rendons grâce car le bilan pouvait être plus lourd. Mais heureusement que Dieu en avait décidé autrement''.

Saër Seck, président institut Diambars de Saly : ''Personne n'oubliera ce qui s'est passé''

''Nous prions pour le repos de la mémoire de nos neveux et enfants. Le message c'est : plus jamais ça. La douleur qui est toujours présente a été tellement forte que personne n'oubliera ce qui s'est passé. Tout le monde de manière responsable prendra toutes les dispositions pour que ceci ne puisse plus se reproduire''.

Modou Ndione, porte-parole des parents des victimes : ''C'est de la volonté divine''

''Nous rendons grâce à Dieu. Nous remercions la population de Mbour car depuis ce malheureux événement, nous avons toujours reçu et ressenti leur soutien et leur solidarité. Ce qui c'était passé ressort de la volonté Divine. Ceux qui ont perdu la vie ce jour là au stade, c'est parce que Dieu en avait décidé ainsi. Ceux qui sont rentrés ne l'ont pas fait par chance. Nous remercions la population de Mbour''.


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    En Fait

    En Juillet, 2020 (01:11 AM)
    Nous n'avons absolument rien pardonne:. Ce que ces quidams disent n'engage qu'eux meme

    Ils ne sont pas abilites pour parler a notre place.

    "Courte queue se paye par courte queue"

    Si

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email