Jeudi 05 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Menacées d’expulsion, trois familles sollicitent la médiation des autorités

Single Post
Menacées d’expulsion, trois familles sollicitent la médiation des autorités

Des habitants des Almadies (Dakar) sollicitent la médiation des autorités, après avoir été menacées d'expulsion de leur lieu d'habitation dont ils réclament le droit de propriété, a appris l'APS, jeudi.

 

"Les victimes de la zone 16" est le nom du collectif constitué par des habitants de ce quartier huppé de Dakar, pour échapper à une menace d’expulsion de leur lieu d'habitation. 

 

"Nous faisons au moins une centaine de personnes parce qu’il y a du monde derrière chaque famille. La valeur des trois sites réunis fait plus d’un milliard de francs CFA, un investissement que d'honnêtes citoyens ont réalisé pour obtenir ces maisons, à travers des circuits [autorisés par] l’Etat", a expliqué Maïmouna Bousso, porte-parole du collectif, lors d’une conférence de presse.

 

Au nom du collectif, elle en "appelle au président de la République et aux autorités, pour que des vies ne soient pas détruites après l’expulsion de toutes ces familles, au profit de tierces personnes". 

 

Les parcelles qu'occupent les familles des membres du collectif mesurent en tout environ 4.000 mètres carrés, selon Mme Bousso. 

 

"Cela fait 12 ans que nous habitons ici. A notre grande surprise, un inspecteur général d’Etat et un autre voisin réclament la propriété de ces maisons, en nous brandissant le jugement d'un tribunal qui nous signifie la perte de nos maisons", a expliqué la porte-parole des "victimes de la zone 16". Trois familles constituent le collectif, selon elle. 

 

Ces familles occupent trois sites qu'elles ont acquis sur la base de "la règlementation en rigueur", a soutenu Maïmouna Bousso. 

 

"Les services du cadastre, dirigés à l’époque par Tahibou Ndiaye, ne nous avaient pas donné des titres fonciers. Mais, ils nous avaient donné l’autorisation de construire (…) Nous avons construit [nos maisons] depuis 2002. M. [Tahibou] Ndiaye est un agent de l’Etat que nous sommes allés voir pour régulariser les terrains", a argué Mme Bousso. 

 

Elle dit ne pas douter de la bonne foi de l’ancien directeur du Cadastre, qui est actuellement poursuivi en justice par l'Etat du Sénégal, pour enrichissement illicite. 

 

"Il (Tahibou Ndiaye) était peut-être mal informé, ou alors il s’est trompé sur le service habilité à valider [nos droits de propriété sur] les terrains", a dit Mme Bousso, en présence de plusieurs femmes, de personnes âgées et d'enfants concernés par la menace d’expulsion en question. 

 

"Les victimes de la zone 16" déclarent, par la voix de leur porte-parole, avoir saisi les tribunaux pour faire valoir leur droit de propriété sur les terrains. Elles disent être "surprises" par une décision judiciaire qualifiée d''irrévocable". 

 

Maïmouna Bousso, désespérée de cette décision judiciaire, a ajouté : "Nous avons usé de toutes les voies de recours possibles. [...] On nous dit qu’on n’a pas le droit de faire appel. On nous dit que le moment où il fallait faire appel est dépassé. Nous n’avions pas la possibilité de saisir la cour d’appel, ni la Cour suprême."

 

"On ne comprend pas comment un litige aussi important, avec des valeurs [immobilières] aussi importantes, se règle uniquement au tribunal régional, sans possibilité d’appel", s’est-elle étonnée.

 

"Pourquoi ces maisons ont été revendues à des tiers voisins ? Pourquoi l’ancien directeur du Cadastre ne nous a pas donné d’autres terrains pour réparer le préjudice ? On vit une situation très pénible (…) Nous sommes tous des émigrés rentrés au bercail. Nous sommes victimes d’une injustice", s'est alarmée Mme Bousso.


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Mandiba Rip

    En Décembre, 2013 (23:15 PM)
    un homme detruit par white man, maintenant glorifié par white man. le "monde" des blancs ou vivent des noirs.il t'utilise, t'exploite,apres demande peace and love pour l'harmonie du monde apres avoir accumulé richesses et pouvoir

    RIP Mandiba
  2. Auteur

    Moe

    En Décembre, 2013 (23:22 PM)
    Mais cette zone en litige foumou nek si almadies??parcek moi je suis emigre et on ma vendu une maison depuis 5 ans près du casino..mba dou fofou??? :sn: 
    Auteur

    Tabrou

    En Décembre, 2013 (23:42 PM)
    Pour des émigrés rentrés d'Europe, vous devez déjà justifier d' un titre foncier avant d'avoir une autorisation de construire. Donc vous n'avez rien appris de l'Europe: être en régle pour tout, fini les magouilles. Wa Sénégal, bougue lou yombe rék et foné gno gueneu mouss nieup.



     :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    • Auteur

      Senenmut

      En Décembre, 2013 (07:13 AM)
      un peu de compassion waye! rien n'indique qu'ils sont de mauvaise fois. n'oublions pas que c'est un agent de l'etat donc qui a des pouvoirs qui a été leur interlocuteur. considérons que ce sont des victimes de ce tahirou.... pourquoi l'etat ne leur donne pas un autre terrain dans le domaine national qui est gigantesque? ce genre d'affaire arrive que trop souvent. ça peut arriver à tout le monde ! ce n'est qu'il s'agit d'immigrés et de almadie qu'il faut être méchant. imaginez ces maisons détruites et toutes ces familles dehors. attention la mer n'est pas loin; et le désespoir a des forces insoupçonnées. si un drame ce produit l'etat ne s'occupera plus de terrain qui était facile à gérer mais de drame humain avec ses conséquence politiques graves auprés de l'opinion. injustice et justice aveugle, cynisme, ne sont du ressort d'un etat. examinons cette situation avec humanité et diligence.
    Auteur

    Pontonk

    En Décembre, 2013 (00:49 AM)
    Je savais que la boulimie foncière sous Wade allait créer bcp de problèmes s'il quitte le pouvoir. Sous père Wade les terrains a Dakar se vendaient comme du petit pain avec la complicité des agents de Tahibou. Tout lopin de terre est morcelé et vendu, c’était une mafia. Dès qu'ils empochent l'argent, ils font courir l’acquéreur.
    Auteur

    Zadig

    En Décembre, 2013 (00:52 AM)
    Si vous aviez suivi la procédure normale pour l acquisition du terrain et obtenu l autorisation de construction, vous ne seriez pas aujourd hui dans cette délicate situation. C est trop facile d ignorer royalement ce qui est prescrit dans un domaine, et refuser d en assumer les conséquences, en criant sur les toits pour ameuter ces Sénégalais auxquels vous n avez jamais pense en construisant ton château aux Almadies. Notre justice n est pas exempte de reproches, mais c est à elle que vous devez vous adresser si vous avez des droits à faire prévaloir Ce terrain sur lequel vous avez construit doit appartenir à un autre Pourquoi ce dernier devrait être lésé ? Cet article est fait sur commande C est honteux pour un organe de presse de se rabaisser à ce niveau : manque de professionnalisme et ou corruption ?
    • Auteur

      Senenmut

      En Décembre, 2013 (07:29 AM)
      @zadig , faire "la procédure normale "au sénégal fait d'une personne honnête au départ un corrupteur, une personne malhonnête au final! fait l'expérience ! en matiére de démarche administrative dans ce pays, agir dans l’illégalité semble même être la légalité! ce n'est pas ngangual sall qui va y changer quelque chose! quand tu es clean on te soupçonne! fait l’expérience. dans tous les échelons du parcoure d'un dossier , chacun des composantes demandera son dus. le plus retissant des citoyen fini par céder. en cas de refus, ton dossier disparait ou est déposé en bas de la gigantesque pile poussiéreuse de dossiers en attente. tu n'as que tes yeux pour pleurer. on t'humiliera, te fera attendre, te baladera partout, les vas-et-vient.... seul le xaliss et le recours a quelqu'un du sytéme avec xaliss sont la solution. donc systéme corrompu. je met au defi quiconque au sénégal est cpable d'avoir conduit à terme un grand dossier administratif sans l'intermédiaire d'un tiers ou sans avoir donner de l'argent. donc voie normale st un mythe!
    Auteur

    @senmut

    En Décembre, 2013 (08:05 AM)
    Tu as parfaitement raison ! Toutes les souches de notre socièté sont corrompues !J'ai eu un PJ pour mêtre arrêté à Sandaga pour faire descendre une personne, un flic m'a mis un PV pour stationnement non autorisé !N'ayant pas voulu polémiquer, j'ai remis mon permis !Le mec l'a gardé 3 jours avant de le dééposer ! Pour éviter de faire la queue, j'ai envoyé mon petit frère chercher mon sésame et payer ! 15 MN après, il revient avec le papier, IL A SOUDOYE UN INSPECTEUR au commissariat central pour éviter la queue ! Je ne l'aurai pas fait !! Il faut que tout le monde passe par la voie normale ! Il faut faire des caméras cachés pour piéger ces voleurs de la république ! A vos IPHONE et autre !
    Auteur

    Amy Fall

    En Décembre, 2013 (09:07 AM)
    TAHIBOU///ENCORE TAHIBOU/////OU CHEIKH BAMBA NDIAYE EX MINISTRE DES AFFAIRES RELIGIEUSES QUI ES T D'ACCORD DE REMBOURSER 2MILLIONS A UN IMMIGRE.



    sOUS l'ère WADE les PASSEPORTS DIPLIMATIQUE CIRCULAIENT COMME DES PETITS PAINS AUX MOURIDES.



    TERMINER



    wade est un corrupteur et ses complices des corrompus.



    QUELLE BANDE DE PARASITES
    Auteur

    ????

    En Décembre, 2013 (09:09 AM)
    leroul dé....Vous avez reçu l'autorisation de construire (ok),vous avez construit(ok), mais vous n'avez pas de titre foncier, donc c'est simple, la justice a accordé la propriété du terrain au titulaire du titre foncier en d'autres termes vous avez construit avec votre argent(gagné à la sueur de votre front),mais vous avez construit sur le titre foncier d'autrui. négociez avec les titulaires du titre foncier,au lieu de privilégier la voie judiciaire parce qu'en vous engageant sur ce terrain(ce lui du droit) vous risquez d'être expulsé car vous n'êtes pas dans votre droit.
    • Auteur

      Deuguue

      En Décembre, 2013 (09:13 AM)
      à tant que professionnel de l'immobilier, je confirme vos propos. le titre foncier est l'acte de propriété la plus fiable qui soit.donc n'achetez jamais un terrain avant de vérifier qui est le proprio du titre foncier,et le plus rapidement possible muter le tf en votre nom.
    Auteur

    Tiokétian

    En Décembre, 2013 (09:20 AM)
    @ Tabrou ce n'est pas vrai ce que tu dis! on peut ne pas avoir un TF et avoir une autorisation de construire
    Auteur

    Bozo

    En Décembre, 2013 (14:32 PM)
    Cette affaire semble peu claire.



    La représentante des occupants indique que le permis de construire leur a été délivré par Thaibou Ndiaye alors directeur du cadastre.

    Il n'a jamais été dans les prérogatives du cadastre de délivrer des permis de construire relevant de l'urbanisme et des collectivités locales concernées.



    A qui viendrait à l'idée de s'adresser au commissaire de police du quartier ou à son instituteur pour obtenir un certificat médical?

    Pourquoi s'adresser au cadastre pour obtenir un permis de construire?
    Auteur

    Pffff

    En Décembre, 2013 (17:44 PM)
    LI YEUP GUIIR YAKAMETI DEUK ALMAMDI REK. kou ame koudou dou lak mais borom titre foncier bi mo nék ci deug. negociez avec lui mo gueune dé. tahirou mom talouléne
    Auteur

    Hassan V

    En Décembre, 2013 (07:01 AM)
    Des contrevérités du collectif. Si on n'apas un bail de l'etat ou un TF, on ne peut pas avoir une autorisation de construire qui est delivre par la direction de l'urbanisme. Le collectif a construit à tort sur un terrain apprtenant à un autre sénegalais comme eux. Le collectif doit en vouloir au vendeur du terrain (qui a vendu un terain qui lui appartient pas) et à ceux qui pnt construit sans autorisation.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email