Dimanche 25 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Étudiant tué à l'Ugb : Le Saes décrète 48 heures de grève et exige des sanctions

Single Post
Étudiant tué à l'Ugb : Le Saes décrète 48 heures de grève et exige des sanctions

Le Saes (Syndicat autonome de l'Enseignement du supérieur) réclame la démission du Recteur de l'Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis et décrète un mot d'ordre de 48 heures de grève à partir de ce mercredi 16 mai 2018.

En visite syndicale et de travail à l'Université Assane Seck de Ziguinchor, le bureau national du Saes projette de se constituer partie civile dans l'affaire de la mort de Mouhamadou Fallou Sène, étudiant en 2ème année à l'Ugb. 

Face à la presse, Malick Fall, un des responsables du Saes, parle d'"une réaction d'indignation, une réaction de tristesse mais également de désapprobation de la mesure qui a été prise de réprimer cette manifestation organisée par des étudiants suite tout simplement à une demande légitime de paiement de leurs bourses."

Le Saes qui marque "toute son indignation et toute sa tristesse", a "décrété à partir de demain (mercredi 16 mai 2018) 48 heures de grève pour marquer sa solidarité envers les étudiants."

Malick Fall de poursuivre : "Nous n'excluons pas de voir avec nos avocats la possibilité de nous constituer partie civile parce que c'est le énième cas. À Thiès, on a eu un étudiant qui a perdu son œil. Il y a eu le cas de Balla Gaye puis le cas de Bassirou Faye. Aujourd'hui, nous avons ce nouveau cas."

Le Saes exige que toute la lumière soit faite : "La chaîne de responsabilités, il faudra qu'on la situe. Autant le recteur de l'Ugb a une responsabilité avérée dans cette affaire-là compte tenu de la note qu'il a sortie hier (lundi 14 mai 2018), autant les autres membres du gouvernement ont leurs responsabilités dans cette chaîne notamment le ministre de l'Intérieur, le ministre de l'Enseignement supérieur et le ministre de l'Economie et des Finances. Nos autorités ont le devoir de prendre toutes leurs responsabilités pour que la lumière soit faite et que tous ceux qui sont dans cette chaîne de responsabilités, soient sanctionnés ".

Article_similaires

28 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (20:56 PM)
    Pour une fois les enseignants se solidarisent des étudiants! C'est déjà un bon début.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (22:14 PM)
      faux, ils s'érigent en rempart pour protéger leur camarade syndicaliste (saes° et actuel directeur des bourses. c'est pour cela qu'ils bandent les muscles.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (07:26 AM)
      dans quel pays sommes nous! toutes ces suites de meurtres d'étudiants et d'étudiants blessés. le saes a parfaitement raison, il faut que la lumière se fasse.

      par ailleurs, le pays est pourri, partout il y a la corruption. imaginez-vous, on trouve des courtiers dans les tribunaux du sénégal et les chefs des tribunaux laissent faire, pour ne citer que cela.
      la corruption est partout au senegal
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (09:19 AM)
      ils sont écervelés ces professeurs! les étudiants devront être lésés 3 fois: ils n'ont pas leurs bourses, ils sont matés, et ils sont privés de cours!
  2. Auteur

    Communiqué Du Saes

    En Mai, 2018 (21:00 PM)
    COMMUNIQUÉ DE PRESSE



    Le SAES vient d’apprendre ce jour, avec indignation et tristesse, le décès de Fallou SENE, étudiant en deuxième année à la Section Français de l’UFR de Lettres et Sciences humaines. Ce décès fait suite à l’intervention des forces de l’ordre dans le campus social avec l’autorisation du Recteur de l’université dans une note adressée à la communauté le 14 mai 2018. Le SAES déplore également les nombreux blessés au sein des étudiants et des forces de l’ordre.

    Le SAES dénonce avec énergie l’usage disproportionné de la violence aveugle et irresponsable face à des étudiants désarmés qui, en toute légitimité, ne demandent que le paiement de leurs bourses et cela, après plusieurs alertes envers les autorités. Il est important de rappeler que l’intervention des forces de l’ordre dans le campus est encadrée par la loi 94-79 relative aux libertés et franchises universitaires. Le Recteur, qui de son propre chef, a autorisé l’intervention des forces de l’ordre sans avoir saisi au préalable l’Assemblée de l’université conformément à l'article 4 de la loi précitée, doit en tirer toutes les conséquences.

    Pour le SAES, il est inadmissible que la violence des forces de l'ordre ait entrainé une mort d'homme dans le campus, surtout que cette intervention fait suite à une violation des libertés et franchises universitaires. Le décès de l’étudiant Fallou SENE est le énième cas de violation flagrante des droits humains au sein des campus universitaires sénégalais.

    Le SAES, solidaire des étudiants, a décidé d’observer 48h de grève le mercredi 16 et le jeudi 17 mai 2018 et présente ses sincères condoléances à la famille de la victime, à la communauté universitaire et à toute la nation sénégalaise.

    Le SAES, condamnant la violence d’où qu’elle vienne, invite les autorités compétentes à prendre toutes les dispositions ainsi que les mesures qui s’imposent.



    Le Bureau National
    Auteur

    Sénégal Sunugal Seneweb 2018

    En Mai, 2018 (21:02 PM)
     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 



     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 



     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

    la sérénité individuelle ou collective de chacun de nous tous sera ici un gge de sérénité nationale

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:04 PM)
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:04 PM)
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:04 PM)
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (21:04 PM)
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
      ne sortons surtout pas de nos voies de rationalité devant la douleur
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:04 PM)
    sage décision!
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:14 PM)
    Récupération politique, ils ont finalement eu leur victime qu'ils ont cherché par tous les moyens et la guérilla continue, sale politicards encagoulés. Vous n'aurez pas Macky Sall Inchaalah, Yallah molène eupeu dolé.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (22:01 PM)
      li amna ba paré yalnako yallah yereum wayé nak boumou takh niou yakh njangmi pértement lay doon niary yoon
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2018 (01:25 AM)
      on parle de quelqu'un qui a perdu la vie dans ces circonstances, vous ns parlez de récupération politique. franchement vs n'avez aucune humanité. chacun compatisse de sa façon. vous n'êtes rien
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:00 PM)
    Honte à vous, charognards
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (01:47 AM)
    Les FRANCHISES UNIVERSITAIRES DOIVENT ETRE RESPECTEES par les politiciens, les activistes réactionnaires pan africanistes, islamistes ET PAR LA POLICE ET LA GENDARMERIE. MIEUX POUR 100 M AUTOUR DES UNIVERSITES L ON NE DEVRAIT TROUVER AUCUNE FORCE DE POLICE.
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Ndiaye

    En Mai, 2018 (02:05 AM)
    vous êtes très impoli vous les étudiants
    Auteur

    Indigné

    En Mai, 2018 (07:26 AM)
    dans quel pays sommes nous! toutes ces suites de meurtres d'étudiants et d'étudiants blessés. le SAES a parfaitement raison, il faut que la lumière se fasse.



    par ailleurs, le pays est pourri, partout il y a la corruption. Imaginez-vous, on trouve des courtiers dans les tribunaux du sénégal et les chefs des tribunaux laissent faire, pour ne citer que cela.



    LA CORRUPTION EST PARTOUT AU SENEGAL
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (08:20 AM)
    48h c'est pas suffisant après un tel drame. Grève illimitée jusqu'à ce que les responsabilités soient réellement situées et les vrais fautifs sanctionnés (recteur, commandants, ministre)
    Auteur

    Heuchy

    En Mai, 2018 (12:08 PM)
    Ridicule! Des profs ki ont une mentalité d'étudiants.

    Allez enseigner c'est de ça k les etudiants ont besoin. Ils sont assez responsable pour décréter eux mm leur mot d'ordre
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:29 PM)
    Parfaotement dakor avec le post 27

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR