Vendredi 29 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Moutons, chèvres, boeufs : Cheikh Mahy Cissé à la rescousse des nécessiteux

Single Post
Moutons, chèvres, boeufs : Cheikh Mahy Cissé à la rescousse des nécessiteux

La tabaski, parce qu'elle est une fête, est aussi un moment de solidarité entre musulmans. Certains chefs religieux en profitent pour donner le bon exemple. C'est le cas de Cheikh Mahy Cissé, porte-parole de Médina Baye. 
S'inspirant de son défunt grand frère, imam Hassan Cissé, Mahy Cissé a offert 262 moutons aux nécessiteux, 240 chèvres aux handicapés et 380 boeufs aux écoles coraniques. 
Ce geste de solidarité, répété depuis quelques années, a pu atteindre cette dimension grâce à la participation de disciplines du Cheikh, originaires de la Turquie, de l'Afrique du Sud et de Singapour. 
Venu représenté le gouverneur de la région de Kaolack, Dr Diallo, chef du service de l'Elevage a magnifié cette solidarité. "Nous sommes venus voir pour que l'année prochaine, les services de l'élevage puissent accompagner le Cheikh", déclare-t-il. 
Parmi les bénéficiaires, Fama Diop. Assise sur chaise roulante, elle exprime toute sa gratitude à Cheikh Mahy Cissé. "Nous rendons grâce à Allah et nous prions pour Cheikh Mahy. Grâce à lui, j'ai quoi sacrifié. Et c'est la troisième fois", souligne-t-elle. 
Bras droit du religieux, Ousmane Diop précise que le Cheikh a insisté pour que les personnes vivant avec un handicap soient particulièrement ciblées. 
À noter également que les bénéficiaires sont issus de plusieurs villages non loin de Kaolack, comme Kossy, Taïba ou Ndiobène. Un ciblage qui s'explique aussi par le manque de moyens noté dans le monde rural.


 


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Hassan

    En Août, 2019 (17:37 PM)
    MERCI!!!!
  2. Auteur

    Volai414

    En Août, 2019 (18:39 PM)
    A L'AIDE !

    N'étant pas expert (du tout) dans les questions religieuses, je préfère poser la question plutôt que de m'avancer dans une affirmation incertaine : selon le coran, est-il exigé des nécessiteux et autres indigents de sacrifier un animal pour la tabaski ?

    Ma question n'a rien de provoquant. Je veux simplement m'assurer que le raisonnement socio-économique qui trotte dans ma tête a du sens et je vais m'en expliquer.

    Quand je vois les chiffres qui défilent autour de la fête religieuse mes compteurs s'affolent et ce que j'appelle le « peu de bon sens » que je crois posséder m'assaillit d'interrogations.

    J'ai relevé qu'à l'occasion de la fête, ce guide religieux a offert 262 moutons, 240 chèvres et 380 bœufs aux nécessiteux. Je mettrai jamais en cause son bon coeur, sa générosité et la noblesse de son geste. Que le bon Dieu lui rende la monnaie sa pièce en multiples.

    Par contre, la portée sociale et économique pourrait être plus efficiente. Des geste de ce genres, ils sont quelques sénégalais pieux et généreux à l'avoir et si on cumule les sommes dépensées, on commence vraiment à taper dans des budgets de création de petites entreprises. Si les efforts des uns et des autres sont additionnés dans ce sens, il y a moyens de sortir beaucoup de nécessiteux de leurs conditions de vie non enviables et leur permettre de s'acquitter dignement de leurs devoirs religieux. Avec un animal sacrifié, vous mangez pendant quelques jours (si vous avez les moyens de conserver la viande!). Avec un emploi, vous mangez pendant plusieurs jours et vous retrouvez surtout une dignité. Si les religieux s'investissent dans une démarche pareille, cela les réconcilierait avec tous les sceptiques qui ne les ont plus en odeur de sainteté.

    Sur le plan purement religieux du rituel, je me rappelle de ce qui se passait au Maroc, pendant une certaine période pas si lointaine : Le roi Hassan II sacrifier un bélier pour les croyants de son pays et cela dédouanait les nécessiteux. Au fait, je n'ai toujours pas la réponse à ma question de départ et toute réponse fondée et sincère est la bienvenue. Si un descendant du Prophète Mohamed (SWA) a fait cela, c'est que c'est certainement permis par la religion alors pensons-y.

    Tout cela pour dire que soulager la misère c'est bien mais l'éradiquer c'est encore mieux. Apparemment, nous en avons les moyens au Sénégal. Il nous manque, peut-être, juste l'envie ou l'idée de la faire.



    Dewenati à tous.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (18:57 PM)
      merci pour cette brillante analyse. le sénégal a vraiment besoin des gens comme vous.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2019 (19:08 PM)
      d'accord avec vous sur toute la ligne, surtout avec le ton posé et poli avec lequel vous vous exprimez.
      vous exprimez clairement votre opinion sans insulte ni invective. bravo.
      si tous les intervenants et commentateurs en étaient capables....
    • Auteur

      Bour Saoum

      En Août, 2019 (21:25 PM)
      je remercie d'avance ce geste de haute classe et de porté dans l'islam, fait par ce guide religieux cheikh mahi cissé. je veux dire l'analyse n'a aucune corrélation par rapport cette solidarité recommandée par dieu et son prophète mahomet (psl). c'est ça l'islam, la solidarité et l'entreaide. dans ce pays combiens sonts les musulman qui se procurent des moutons à des prix exhorbitants, pour s'en glorifier. ont ils pensé aux nécessiteux musulmans en difficulté ?. donc ce geste de haute portée fait partie des tares de l'islam et ne peut être qu'inscrire dans les anales de solidariter et de bienfaisance dans l'islam. cet enseignement est celui du prophète mahomet (psl), la solidarité et l'entreaide entre frères musulmans. je voudrais préciser ce guide religieux n'a fait que suivre les enseignements de son grand père baye niasse.
      qu'allah fasse que les musulmans s'unissent dans la paix, la solidarité et l'entreaide, la foi.
      maintenenat parler de financement de projet, du travail etc., l'islam a enseigné sur l'organisation et le partage des biens communs dans les états. donc un autre domaine dans l'islam.
    Auteur

    En Août, 2019 (23:51 PM)
    Audio youtube ( Li Waral Wahabiyou Yi Di Djiouly Dimanche) Le amiir Alaji Ibrahima kane donne l’info après la réunion de dahoua de mercredi l’amirulharaka ( khalif général ahlousunna ) a donné ndigueul à toutes les sections de prier dimanche.

    De ce fait les centres de prières ibadou rahamane qui avaient prie la décision de prier lundi on changé leur date pour suivre le ndigeul de leur amiirulharaka et de prier dimanche

    Subhaanala yé na fi waxone ndiguel amoul

    Auteur

    Albert

    En Août, 2019 (07:08 AM)
    c'est une très bon e action
    Auteur

    En Août, 2019 (11:48 AM)
    rare de voir des Marabouts aidés leurs talibés

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email