Mercredi 10 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Crise dans l'industrie de la farine : Les meuniers du Sénégal tirent la sonnette d’alarme et exigent…

Single Post
Les meuniers sonnent l'alerte
L'industrie de la farine connaît des difficultés énormes si l'on en croit l'Association des Meuniers industriels du Sénégal (AMIS). En conférence de presse ce lundi 23 mai, ces industriels demandent à l'Etat d'éponger la dette issue de la subvention du prix de la farine. 

Le prix de la farine connaît une hausse depuis la COVID. Des fluctuations accentuées par la guerre en Ukraine. Zone assurant près de 30% de la production mondiale. Pour ne pas voir le prix du pain flamber, l'Etat du Sénégal avait pris, par arrêté, la décision d'homologuer le prix du sac de farine, le maintenant à 19200. Un prix "dépassé" selon le Président de l'AMIS, Claude Demba Diop. "Il faut avouer que ce prix n'est plus d'actualité. Ce qui se passe c'est que l'Etat a homologué le prix du sac de farine et s'est engagé subventionner le blé à l'importation".

Le fait est que jusqu'à présent, le gouvernement peine à remplir sa part du marché. D'après les explications de Claude Demba Diop, "il était convenu, avant l'entrée du nouveau prix homologué à 19200, que la différence soit compensée par l'Etat jusqu'au 21 décembre 2021 marquant la publication du nouvel arrêté sur le prix de la farine". 

Les meuniers font savoir qu'à ce jour, ils sont en attente du paiement d'une dette qui s'élève à plus de 04 milliards. Une somme qui a connu une hausse depuis l'éclatement de la guerre en Ukraine pour atteindre les 14 milliards de nos francs avec l'engagement que l'Etat avait pris "de compenser dans la limite de 180.000 tonnes le surcoût supporté par les meuniers industriels à compter du 1er mars" renseigne le président de l'AMIS. 

Ce passif, si l'on y prend garde, risque de plomber l'industrie de la farine. D. Diop alerte qu'il " y va du sauvetage de l'industrie meunière mais au-delà, de la filière toute entière". Les meuniers réclament ainsi les remboursements des avances. Ce qui leur permettra d'assurer "un accès continu à la farine", d'éviter la baisse de production et de pénurie dans les prochaines semaines" et "la spéculation à laquelle les boulangers pourraient être confrontés". 



4 Commentaires

  1. Auteur

    Ndamli

    En Mai, 2022 (14:44 PM)
    Sincèrement dans ce pays on mange trop de blé alors que nous ne sommes pas une civilisation du blé, encore moins du riz. Nous sommes une civilisation du mil. 

    Cette subvention n'a pas de sens il faut laisser appliquer la vérité des prix et allouer ces fonds à une production céréalière locale. Des spéculations qui peuvent pousser sur notre sol. En produire en abondance et accompagner les acteurs à faire des contre saisons. 

    De ce fait toute notre industrie de transformation et de distribution alimentaire va s'adapter à ces types de farines locales. La consommation suivra sans souci. 

    Il faut subventionner la production pas la consommation. Aussi difficile que cela puisse être voilà le rôle d'un état responsable ayant une vision. Gérer c'est traiter l'avenir. 
    Top Banner
    • Auteur

      Pas Profits Indus Sur Le Dos D

      En Mai, 2022 (20:32 PM)
      Arrière plan d'aumenter uniquement encore les prix. Comment se fait il que je prix de la miche de pain soit passé de 150 F à 175 F l'année dernière alors qu'il n'avait pas de encore la guerre Russo-Ukrainienne ???
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    Vu Hui Do

    En Mai, 2022 (15:58 PM)
    Nos dirigeants sur injonction de la France travaillent a ce que nos pays soient des sociétés de consommation pas de production pour pouvoir nous maintenir dans un sous développement abjecte 
    {comment_ads}
    Auteur

    Galsen

    En Mai, 2022 (16:22 PM)
    D'accord avec votre post et d'ajouter même, qu'au début des années 90 si je ne m'abuse, les Docteur, Ingénieurs et autres Chercheurs de l'ITA (Institut de Technologie Alimentaire) avaient travaillé à l'alternative du blé et, avaient trouvé et lancé le "Pamiblé", le "Pain Riche" et autres.... Des acteurs locaux font aujourd'hui du pain locale, avec des féculents produits et cultivés au Sénégal.... Par conséquent et de mon point de vue, l'histoire leur a donner raison et, c'étaient aux meuniers de jouer le jeu et se departir de cette dépendance d'un céréale que nous ne cultivons pas, quand bien même des éssais sont là.... C'est Ceux là qui doivent être subventionnés et c'est ce qui semblait et semble toujours être logique... On parle d'auto-suffisance alimentaire, donc faut être cohérent dans la démarche... Cela vaut égalemment pour le riz et, d'une certaine façon aujuord'hui nous l'avons plus ou moins compris avec le riz "dit" de la vallée quelque soit son lieu de production ( Vallée du fleuve, Casamance...) C'est cela être "indépendant", c'est cela être "patriote"... Je protège mon Peuple, je protège mon Economie, je mange ce que j'ai produit et transformer chez Moi... Nul "industriels" n'y est obligés, celui qui veut importer est libre de le faire d'autant que l'on parle Business aussi toutefois je refuse de dépendre des importations et la suite nous la connaissons, le cours mondial qui fait Yoyo ( monte - descend), l'incidence c'est des tensions de trésorerie pour finir a l'assemblée avec des lois de finances rectificatives.... Aux concernés de faire le nécéssaire, les terres sont là, les bras valides sont là, arrêtons la roublardise, regardons nous en face et faisons le nécéssaire, Ni plus, Ni moins.....
    {comment_ads}
    Auteur

    Mil Et Maïs

    En Mai, 2022 (17:54 PM)
    On aime rester dans la pauvreté et con aussi.

    On a le mil et le maïs pourquoi ne pas substituer farine avec le mil et le maïs
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email