Mercredi 01 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Non-paiement de leurs indemnités de dégagement : Les retraités de la CSS dans une colère noire

Single Post
Non-paiement de leurs indemnités de dégagement : Les retraités de la CSS dans une colère noire
Rien ne va plus entre la Compagnie Sucrière Sénégalaise et certains de ses retraités. Après plus d'une trentaine d'années de bons et loyaux services à la CSS, des employés de Jean-Claude Mimran partis à la retraite ont arboré le rouge pour exprimer leur colère à leur ex employeur. 
Ils lui réclament leurs dégagements de retraite évalués à plus d'une cinquantaine de millions allant de deux (2) millions à 250 mille francs chacun. Visages tristes et pâles, ces vieux ont fait face à la presse pour interpeller les autorités notamment le ministre de la Fonction publique avant "Que l'irréparable ne se produise", ont-ils alerté.

Ces pères de famille ne savent plus à quel saint se vouer après avoir passé une partie de leur vie à la CSS. Ouvriers, irrigateurs, chefs d'équipe, pompistes, conducteurs, chauffeurs, guideurs entre autres travailleurs de la CSS partis à la retraite, voient en ce contentieux un manque de considération total. Tous pointent d'un doigt accusateur l'actuelle direction. Abdoulaye Gueye, porte-parole du jour n'est pas allé par quatre chemins pour dire que le PDG Jean-Claude Mimran a intérêt à revoir ses collaborateurs. "Ils ne font que donner une mauvaise image à cette industrie" a t-il pesté. Très affecté, M.Gueye révèle que 60 retraités ont reçu leurs lettres de dégagement sans toucher un franc. "Et pourtant, l'inspection de travail de Saint-Louis avait en premier lieu instruit à la CSS de payer ces dégagements avant de se rétracter à la suite", a-t-il révélé. Pour lui, il y a un non-dit. 

Poursuivant ses explications  le sexagénaire souligne qu'il y a une quarantaine de retraités qui n'ont pas reçu leurs lettres de paiement d'indemnité. " Quand la direction est informée que l'affaire était à l'inspection de travail, elle a suspendu la remise de ces lettres de dégagement" a t-il expliqué. Et il précise que cette affaire  sera traduite devant le tribunal de travail.
" Nous sommes d'honnêtes citoyens qui réclament leur dû, on ne peut pas concevoir que notre ex-employeur gèle nos avoirs pour des raisons non fondées" a-t-il avancé.
Du coup, ces retraités lancent un appel pressant au chef de l'Etat Macky Sall.
A les en croire, à la CSS, les employés sont surexploités et ceci n'ébranle guerre les organisations syndicales. "Ici c'est l'Omerta total au profit du patronat pour gérer des intérêts personnels" ont-ils manifesté. 
En attendant de trouver une solution heureuse à ce contentieux, les retraités de la CSS disent se contenter de rencontrer la presse pour alerter les autorités compétentes et l'opinion sénégalaise.
Babacar SENE (correspondant) Saint-Louis.


1 Commentaires

  1. Auteur

    Vieux Canneur Du Walo

    il y a 5 jours (22:05 PM)
    Enquête plus approfondie à faire. La CSS est réglo en matière de droits légaux des travailleurs. Pas trop aimer les " salariés " qui préfèrent porter presse plutôt que d'aller voir l'inspection du travail. Donc, réaction attendue de la direction de la CSS.
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 5 jours (00:14 AM)
      Juste  ! Est ce qu il ne s'agissait pas de simples journaliers ou des contractuels à durée déterminée CDD ? S'ils étaient des CDI le problème ne se poserait même pas !
      S'ils pensent être dans leur droits, ils n'ont qu à déposer plainte devant la justice ! Est qu ils l'ont fait ?? qu attendent ils pour le faire ???
       
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email