Jeudi 11 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Pape Abdoulaye Seck appelle les huileries à investir dans la production d’arachide

Single Post
Pape Abdoulaye Seck appelle les huileries à investir dans la production d’arachide
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Pape Abdoulaye Seck, a invité vendredi à Kaolack (centre) les huileries à investir dans la production arachidière et à ne pas se contenter d’acheter les récoltes.

"Si les huileries veulent une production d’arachide qui leur permette de fonctionner à plein régime, il faut qu’elles investissent dans la production", a souligné M. Seck lors d’une visite à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack (CCIAK), en marge d’une tournée d’évaluation à mi-parcours de la campagne de commercialisation des graines d’arachide.


"Si elles (les huileries, Ndlr) donnent aux producteurs des semences ou des engrais et nouent avec eux des contrats de production, en fonction des quotas dont elles ont besoin, personne ne viendra prendre la production", a-t-il suggéré.


Une telle démarche permettrait aux huileries de "sécuriser la production d’arachide dont ils ont besoin", selon Papa Abdoulaye Seck.


"C’est la meilleure façon pour ces entreprises de contrecarrer la présence des commerçants chinois et des autres acheteurs qui, dans ce contexte de libéralisation, viennent acheter notre arachide de très bonne qualité", a-t-il insisté.


Il signale que les huileries ont l’habitude, durant la campagne de commercialisation des récoltes d’arachide, de se contenter d’acheter la céréale à 200 francs CFA le kilogramme, un prix fixé par le gouvernement, tandis que d’autres opérateurs économiques proposent aux producteurs "des prix bien plus intéressants".


Les producteurs sont libres de vendre l’arachide à 250 francs CFA le kilogramme d’arachide ou à un prix encore plus élevé, selon Papa Abdoulaye Seck.


Il n’est pas interdit aux usines d’acheter l’arachide à un prix plus élevé que celui fixé par le gouvernement, a-t-il précisé, soutenant l’Etat du Sénégal et les opérateurs économiques "n’ont pas l’intention de +tuer+ les huileries".

affaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (08:51 AM)
    ALORS QUE L ETAT DU SENEGAL ARRETE TOUTES LES SUBVENTIONS ACCORDEES A LA FILIERE ARACHIDE.

    C'est tout le tissu industriel sénégalais autour de la graine d'arachide qui va à sa perte et qui va disparaitre. Toute la cohérence économique nationaliste bâtie autour de cette graine d'arachide depuis senghor et abdou diouf est en passe d'être dévoyée. ON RETOURNE DANS LES LOGIQUES COLONIALES (A LA PLACE DE LA FRANCE, NOUS AVONS MAINTENANT LA CHINE) AVEC L EXPORTATION DES GRAINES D ARACHIDE VERS L EXTERIEUR, ET L EXTERIORISATION DE TOUTES LES CHAINES DE VALEURS AUTOUR DE CETTE GRAINE.

    CE QUI SE PASSE EST GRAVE ET TRES GRAVE. L ARGENT QUE DEVERSE LES OPERATEURS CHINOIS, IL Y EN A A GOGO PARCE QUE C EST L ARGENT SALE DES MAFFIEUX CHINOIS ASIATIQUES. NOS INDUSTRIELS NE PEUVENT PAS CONCURRENCER LES INDUSTRIELS MAFFIEUX CHINOIS. C EST UNE ERREUR D APPRECIATION MONUMENTALE DE PENSER UE CELA SOIT POSSIBLE.

    il y aura bientot le revers économique de la médaille avec l'augmentation du chômage dans les industries de la chaîne de valeurs autour de cette graine d'arachide. PAS BESOIN D ETRE UN "GENIE ECONOMISTE" POUR PREVOIR CE DANGER ECONOMIQUE EN PERSPECTIVE;UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SE DOIT D ETRE CONHERENT ET INCLUSIF ET HOLISTIQUE. ON FAIT TRAVAILLER LES USINES CHINOISES DE TRANSFORMATION ET LA CHINE A DEMOGRAPHIE EXPONENTIELLE ET QUI A BESOIN DE TERRES AGRICOLES VIENT PILLER INDIRECTEMENT NOS RESSOURCES NATURELLES.

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (09:48 AM)
    Mr le Ministre j'espère que votre appel sera entendu.

    Bonne continuation. Vous êtes en train de révolutionner l'agriculture sénégalaise.Je voulais vous demander de j'en impliquer les femmes productrices. Leur donner accès à plus de terre et d'intrants. Les femmes sont souvent lésées du fait que la société Senegalaise place l'homme avant.

    Les veuves se entrouvrent spoliées de leurs terres au profit de la famille de leurs maris décédés.

    Bref beaucoup de chose qui doivent être réglées sur le foncier, l'accès aux intrants, aux financements et aux services.

    Mais du courage car on voit que vous travaillez pour le développement du pays. Nous vous souhaitons le meilleur. Sa kanam rek
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (10:57 AM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (13:30 PM)
    C'est de la farce le ministeur des chinois et de la corruption .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (13:38 PM)
    Arrêtez le lpdilatoire on demande ou sont passes tes 1126000. Tonnes ? Les huiliers au nombre de 4 0nt achète 24 000 tonnes , les chinois 27000 ' Tonnes et les sèmences 20000 T - ou se trouve le reste ? Tous les stocks que tu veux montrer avec rien le Soir ne font pas 30 000 tonnes alors on te demande ou sont les graines et @es 11 milliards du President pour les semences " ? Bayil. Nakhate et le folklore !
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (13:46 PM)
    Les autres tonnes c'est pour les faire du Guerté thiaff et tigadégué
    {comment_ads}
    Auteur

    Auteur

    En Janvier, 2016 (14:40 PM)
    Le constat est qu'il fallait bien gonfler les chiffres pour justifier les quotas alloues aux exportations. Nous nous rendrons bien compte que la production nationale ne depassait pas 350 000 tonnes. Les huileries senegalaises et leurs employes ne semblent pas etre les priorites du moment...c'est dommage mais la Direction de Suneor est interpelee. :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (14:51 PM)
    bonjour je demande si un tel raisonnement doit venir d un ministre de la république, qui a dit récemment devant les deputes que il y'a un million de tonnes arachide (cedeao confirme) know tu nous sors que les industries doivent investir dans la production, donc ce qui équivaut a dire que tes copains dont tu as demande de venir acheter les graines(pour que tu es une promotion comme tu sais si bien le faire avec tes groupes de merci M. le ministre comme si tu as réussi quelques choses que les autres n ont pas fait) ont acheté la semence.

    je demande de te rapprocher des socialistes pour qu'il te montre comment fonctionner les avants campagne qui est ce qui donne les semences les engrais qui accompagne les paysans:

    M, le ministre je me demande peux tu continuer a dire tes choses que tu ne maitrises pas et que les autres te laisse stp arrête de jouer avec la nation et nos père paysans a ce rythme il y aura plus de semences années a venir et tu trouveras toujours quoi dire. tu n'as jamais ose affronter Jaber Abass pour reprendre suneor donc que les industries fonctionnent ou fassent faillite ce n'est pas ton problème, la seule chose qui t intéresse est ta chaise ministérielle rien d autres mais tu oublie que la république est SENEGALAISE non CHINOISE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ngagne

    En Janvier, 2016 (16:48 PM)
    Que le ministre de l’agriculture et les techniciens de son département avec la complicité de ces dirigeants parasites des plateformes 'paysannes' arrêtent de chercher a tromper le peuple Sénégalais. Qu on arrête de faire croire aux Sénégalais que ce ministre est le meilleur que le Sénégalais aie jamais connu depuis notre indépendance. Sinon qui est ce que ses prédécesseurs et leurs techniciens ont réalisé dans l’économie rurale de ce pays? Plus de 1 500 000 tonnes d arachide par an durant les années 1980? 50 000 tonnes de coton en 1992 ? plus de 1 800 OOO tonnes de mil-sorgho, mais, riz durant cette mème période?

    Restons humble Mr le ministre, le Sénégal était un grand pays agricole, il ne l est plus.

    Des non agronomes ont conduit avec succès, sans bruit et avec beaucoup de bonheur ce ministère stratégique..

    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (17:30 PM)
    Si ce pays n'est plus un pays agricole, ce n'est pas du fait de ce Ministre. L'agriculture de ce pays a été défigurée pendant les 12 ans du régime précédent où on a vu des guignols conduire les destinées de ce secteur. Vous rappelez l'année 80, les années 80 - 90, les pires vécus par le monde rural désemparé et en vois d'être abandonné à lui? Mon cher, ce Ministère qui a toujours des milliards pour des résultats médiocres n'a jamais évolué dans le bonheur, ou alors celui de ses gérants. Ce qui est important ici, c'est le monde des producteurs, ceux qui suent pour survivre et pas tout le système qui vit sur leur dos. Messieurs les huiliers, remuez vos méninges et trouvez des portes de sortie à vos sociétés. C'est fini la couverture de l'Etat!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (22:14 PM)
    Le marche de l'huile est en chute depuis trois ans comme le pétrole . L'huile et le pétrole ont des cours qui évoluent dans le même sens car l'huile peut être substituée au pétrole quand le prix de ce dernier flambe et du coup les cours de l'huile augmentent .

    Donc mêlme a 200 F , prix au producteur , les huiliers perdent de l'argent . Le ministre tu dois le savoir car il y a un protocole signé chaque année avec les huiliers . Pourquoi alors leur demander d'être plus agressif sur le prix , le Senegal peut il compteur avec la Chine , poser vous cette question dans tous les domaines , économique, social , scientifique , sportif ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (09:16 AM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2016 (09:46 AM)
    Bonjour, Monsieur le Ministre, moi je demanderais à moderniser d'avantage l'agriculture, en particulier les équipements des agriculteurs,au 21e siècle, l'on ne doit plus voir des chevaux, des ânes ou des bœufs tirer des machines dans les champs et tant qu'il continue d'exister ce phénomène, aucune politique sectorielle ne les retiendra dans leurs terroirs aussi,sortir des bureaux tous les gens formés pour l'agriculture, les envoyer tous dans les campagnes pour les formations de ces paysans car le gape est énorme par rapport aux pays développés et que rien ne soit dans un esprit politique, s'il vous plaît! Les notes infligées au Sénégal par le FMI ou par d'autres ne nous ébranlent pas,l'essentiel est d'avoir des résultats bien palpables par tout régime,c'est ce qui le peuple Sénégalais et rien d'autre donc,il faut travailler bien et vite. Vive le Sénégal. Je vous remercie.
    Top Banner
    Auteur

    Gpf

    En Janvier, 2016 (16:45 PM)
    Mes encouragements Monsieur le ministre vous serez encore attaques par les pourfendeurs du régimes et leurs acolytes parce qu aujourd'hui on vient de se rendre compte que vous êtes entrain de révolutionner l agriculture sénégalaise. Grâce à votre vision les systèmes de production sont diversificies et plus productifs et cela a permis aux producteurs de ne plus brader leurs productions arachidieres. A cela s ajoute le prix plancher de l arachide vous êtes un citoyen exemplaire le monde rural vient d être affranchi. Merci Macky de nous choisir un si bon ministre que le Sénégal n a jamais eudepuis l independance.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email