Dimanche 17 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Partenariat avec BP : L’Anps répond au Cored

Single Post
Partenariat avec BP : L’Anps répond au Cored

Dans un communiqué que nous vous proposons intégralement, l’Association nationale de la presse sportive (Anps) répond au Conseil pour  l’observation des règles d’éthique et de déontologie (Cored). Cet organe d’autorégulation des médias, par le même biais, s’est insurgé contre le partenariat scellé, en vue de la Can-2019, entre l’Anps et Bp. Ce, alors que la compagnie britannique est éclaboussée par les révélations de la BBC dans son reportage intitulé «Scandale à 10 milliards de dollars» et portant sur l’octroi de contrats pétroliers et gaziers à Petro-Tim.

 

Communiqué de Presse suite à la sortie du CORED

 

Par Communiqué rendu public ce mardi et dont l’ANPS principale mise en cause n’est pas destinataire, le CORED (Conseil pour l’Observation des Règles d’éthique et de Déontologie) s’est prononcé sur un des partenariats signés par l’ANPS en direction de la Coupe d’Afrique des Nations.

 

Dans son communiqué le CORED qui informe avoir eu des échanges avec le Président de l’ANPS sur la question, affirme sans en avoir aucune preuve que ‘’l’ANPS persiste à maintenir ce partenariat’’.

 

Cette affirmation est mensongère à l’état actuel des relations entre l’ANPS et le partenaire en question, et indigne de l’entité qui est censée être le gardien des règles élémentaires en matière de journalisme, le statut d’organe d’autorégulation ne le dédouanant pas de recouper avant de publier.

 

Citant nommément le Partenaire en question BP Sénégal, le CORED affirme que ce dernier est cité dans une affaire de corruption présumée, raison suffisante qui ferait qu’en sponsorisant la presse sportive sénégalaise, les Journalistes de ce pays ne seraient plus ‘’à équidistance des différentes chapelles et ne produiraient plus une bonne information destinée au public’’.

 

L’ANPS qui n’est pas une Rédaction n’a aucun pouvoir d’imposer une quelconque attitude éditoriale à ses membres ; penser le contraire c’est proférer la plus grande insulte à l’endroit des journalistes sénégalais.

 

Soutenir un seul instant de la part du CORED que la presse sénégalaise serait capable de se censurer ou de prendre partie pour BP Sénégal parce qu’une association de journalistes sportifs est sponsorisée par celle ci pour un événement sportif, c’est dénier aux professionnels des médias toute éthique et toute déontologie dans leur attitude professionnelle quotidienne.

 

En retour nous espérons que cette sortie signée par le président du CORED ancien collègue du président de l’ANPS n’est pas dictée par un ressenti personnel, puisqu’il est de notoriété publique de Mr Bacary Domingo Mané ne piffe pas le président de l’ANPS.

 

Pour terminer, le  CORED, parle de ‘’germes d’un conflit d’intérêt’’ en indexant un partenariat entre une association privée de journalistes sportifs et une compagnie pétrolière connue dans le sponsoring du sport des handicapés.

 

L’ANPS qui reçoit depuis 2002 des subventions privées, venant même de la fédération sénégalaise de football, discipline que couvre ses membres, s’étonne que le CORED n’ait pas cité la subvention fédérale ni celle du ministère des sports comme pouvant être source de conflit d’intérêt.

 

Certainement que dans un souffle de lucidité, le CORED s’est souvenu que malgré les subventions des entités citées et qui sont en charge du sport, secteur de prédilection des membres de l’ANPS, personne dans ce pays ne peut tenir une accusation de parti-pris de la presse sportive au bénéfice ou de la fédération ou du ministère des sports.

 

D’ailleurs il est de notoriété que malgré les fortes subventions qu’elles accordent à leur association, les journalistes ne se privent pas d’informer correctement sur l’activité de la fédération et du ministère pour peu que les informations en question soient vraies.

 

L’ANPS a toujours rendu public ses partenariats avec les entités privés depuis qu’elle existe (Création en 1970) et cela par souci de transparence. Aujourd’hui elle est en relation avec plusieurs entités privés que sont Eiffage, Orange-Sénégal, La Lonase, Elton, Transair  etc….

 

En conclusion, l’ANPS qui est une association libre, invite le CORED, non pas à tenter d’élargir son champ de compétence qui ne concerne pas les associations de Presse, mais à adopter  code de transparence, et à publier depuis la présidence de Mr Mané, ses comptes financiers certifiés conformes.

 

En tant que journalistes sportifs, les membres de l’ANPS font des valeurs cardinales du sport leur crédo : ‘’Transparence, Clarté et Crédibilité’’.

 

Fait à Dakar ce 18 juin 2019

Le Président

Abdoulaye Thiam   


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2019 (04:17 AM)
    Après les policiens en l instar d Aliou Sall Corrompu maintenant BP veut s offrir la presse ? Décidément pays pourri. Il nous faut extirper le Cancer. Notre système a instau?é la corruption qui a atteint des proportions dangereuses, portant en lui une gestation de révoltes massives si on le change pas. A commencer par la Caisse Noire que j appelle Le Trésor Satanique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (07:48 AM)
      tout cela explique l'attitude générale de la presse sur cette affaire. corrompue par bp, corrompue par l'état, la presse ne peut que censurer cledor sene et semer l'omerta sur ce scandale de corruption.
      la presse n'existe plus au sénégal
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (08:51 AM)
      voilà une association privée de la " presse" qui passe tout le temps à quémander des " subventions " ou de l'argent aux entreprises privées. jusqu'à bp petrotim gate pour 6 millions de minables fcfa. et son président thiam se défend très piteusement sur rfm ce matin avec un confrère très gentillet dans ses questions... c' est la corporation...copine.
  2. Auteur

    P

    En Juin, 2019 (05:08 AM)
    Pauvre Pays. Ou allons nous avec tous ces corrompus et journalistes sans dignité.

    ANPS votre seul soucis c est l argent. Vous n avez aucun respect pour vous même. Moi en ce qui me concerne je ne vais plus regarder, lire ni ecouter tous les menbres de cette Association de corrompue.



    Que la lumiere soit faite sur cette affaire.

    Auteur

    Gfs

    En Juin, 2019 (06:32 AM)
    Vous nous fatiguez avec vos bêtises cette sale gouine de journaliste est au Sénégal faire une enquête mensongere pendant cet temps vous autres journalistes du Sénégal vous étiez ou ?
    Auteur

    Lass

    En Juin, 2019 (07:49 AM)
    Bien dit Mr Thiam.

    Hurler avec les loups, accuser, dénigrer est devenu un sport national.

    maintenez le cap. les chiens aboient la caravane passe
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (12:10 PM)
      le cored a parfaitement raison. c’est une question d’éthique, de déontologie, de principes et de règlement intérieur. sauf si l’anps est dispensée de ces questions pour l’existence de son association. c’est la qualité du journalisme local qui l’admet ainsi.
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:06 AM)
    C'est quoi ces histoires de ''partenariat''? Une presse qui se veut libre ne doit pas chercher des sponsors.
    Auteur

    En Juin, 2019 (08:45 AM)
    Rien que ca , est Un AVEU de taille !!!

    tous en semble pour que nos petrole et gaz nous reviennent et que ceux qui ont fautè recoivent des sanctions pesantes .
    Auteur

    Bathion

    En Juin, 2019 (09:14 AM)
    Comme une majorité des sénegalais, vous n'avez aucun sens du patriotisme. De toute façon le sentiment des sénegalais est connu sur votre corporation. Le journalisme, vous ne savez pas faire. Vous faites de la communication et surtout politique. Quand je regarde les journaux télévisés, j'ai envie de dégueuler. Quant à vos journaux, ils ne valent même pas que l'on s'en torche le cul. Vos radios émettent des sons mais ne disent rien. Dans la tempête médiatique qui éclabousse le Sénégal, quand bien même subsisterait la présomption d'innocence, il faut quand même avoir un toupet de se faire financer par une multinationale qui n'est pas venue au Sénégal pour se faire des amis. En période normale, ce partenariat aurait été de toute façon peu catholique. Que faites vous de votre liberté défendue constitutionnellement? Quand la Constitution vous protège et que vous vous laissez tenter par la prostitution, une sorte d'asservissement, c'est que vous n'avez rien compris à la noblesse du journalisme. De toute façon, il n'y a pas de journalistes au Sénégal! Il n'y a que des fanfarons qui pensent qu'avec un plateau et des invités, un costard avec cravate honteusement nouée, ils font du journalisme. Regardez vous les yeux dans les yeux et osez vous dire la vérité: la RTS média d'État, respecte t-elle les Sénégalais qui financent ses programmes par leur contribution à l'impôt? Ses journalistes sont les mieux lotis financièrement et pourtant la ligne éditariole de cette entreprise de communication est connue de tous: mentir et soudoyer le Sénégal. Cacher la vérité et déformer la réalité: Pouah. Oú est l'ANPS? Le Soleil, même tare sinon pire! Dans les chaînes privées, décadence, démesure et imbécilité sont les valeurs refuges. De toute façon, vous même vous savez où se trouve la source de l'information même sportive. Vous écoutez tous RFI radio foot et quand vous regardez les matchs de foot et entendez les commentaires de certains journalistes sportifs ou consultants, vous êtes au bord du coït! Alors votre communiqué de merde là vous savez où la foutre. Si vous n'utilisez votre esprit critique et d'analyse que pour vous insurger contre l'évidence, évitez toute suspicion et confusion des rôles et à l'avenir, allez comme des goujats suivre les matchs de la CAN comme le 12ème gaïndé, autres bandes de branleurs. Mais de grâce, cessez de faire du corporatisme et essayez d'honorer cette noble profession. Votre contribution à la dette dans notre déchéance est incommensurable. Avec, les juges, les policiers et gendarmes, vous triompherez au gala des malfaisants et ennemis de l'émergence, la vraie, celle de l'éthique. Honte à vous!
    Auteur

    Le Citoyen

    En Juin, 2019 (11:11 AM)
    Ce sponsoring nous perplexe car avec une societe melee dans une affaire judiciaire. il serait et voir meme bon de remettre ce partenariat en attendant de voir plus clair.
    Auteur

    En Juin, 2019 (11:15 AM)
    Bien renvoyé. N'importe quel quidam se lève un matin et s'impose censeur...
    Auteur

    Lecteur Auditeur

    En Juin, 2019 (11:39 AM)
    Y'en a qui réclament une presse libre et pourtant rechignent à acheter leur quotidien même vendu à seulement 100FCFA, refusent de payer une redevance audiovisuelle ou de payer un abonnement télé.

    Toute bonne chose a un prix, passez à la caisse ou fermez-la
    Auteur

    40 Acres Et Une Mule

    En Juin, 2019 (12:14 PM)
    40 acres et une mule (40 acres and a mule)

    est une expression provenant de la promesse d'indemnisation écrite dans la Sherman's Special Field Orders, No. 15 faite aux esclaves afro-américains libérés après la guerre de Sécession: 40 acres (16 hectares) de terre à cultiver et une mule pour traîner une charrue.



    Pourtant, cette promesse, « 40 acres et une mule » ne fut jamais tenue. La population esclave comptait à l’époque presque 4 millions de personnes, et aucune d’entre elles ne vit la couleur de ces hectares de terre, ni l’animal.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email