Lundi 19 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Photos - Scandale foncier à Mermoz : Le bradage continu sur le domaine maritime

Single Post
Photos - Scandale foncier à Mermoz : Le bradage continu sur le domaine maritime

L'ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, avait pris, en janvier 2012, un décret de déclassement du domaine public maritime des Almadies de plus d'un hectare, selon le journal Libération du 9 octobre dernier. Le même journal révèle l'octroi d'un hectare et demi du domaine maritime des Almadies à un dignitaire religieux. Aujourd'hui, il faut croire que le bradage foncier auquel se livrait l'ancien régime est toujours de mise. Jugez-en vous-mêmes ! Le mardi 16 octobre, les autorités du ministère de l'Environnement et de la Protection de la nature, dirigé par Ali Haïdar, organisent une audience publique avec les habitants du quartier Mermoz dans le cadre d'une étude d'impact environnemental d'un projet sur le domaine maritime de Mermoz.

Un projet adoubé par le maire de Sacré-Coeur / Mermoz, Barthélémy Diaz ?

Sont présents à cette réunion, les délégués de quartier de Mermoz, les membres du Comité de Développement local (Cdl) de Mermoz, des représentants de la mairie de Sacré-Coeur / Mermoz et, bien sûr, des techniciens du ministère de Haïdar. Le projet présenté aux populations est le terrassement de la façade en contrebas de la maison perchée au sommet de la falaise située juste derrière les locaux d'Atepa Technologies. L'entrepreneur en charge des travaux se trouve justement être le propriétaire de ladite maison, M. Kandji, tel qu'il s'est présenté. Ce dernier s'est présenté aux populations comme un bon samaritain qui entreprend ces travaux pour protéger sa maison des risques d'effondrement que pourrait entraîner l'érosion côtière, certes, mais aussi pour protéger la côte et, incidemment, la station de refoulement des eaux usées de l'Office national de l'Assainissement du Sénégal (Onas), attenante, tout en promettant aux populations de leur aménager une lagune. Devant les populations de Sacré-coeur / Mermoz, le maire adjoint de la localité a fait cette surprenante révélation : le projet tient à coeur Barthélémy Diaz, le bouillant maire de Sacré-Coeur / Mermoz, qui aurait souhaité être présent à l'audience publique.

Les dessous d'une affaire qui n'a pas encore livré tous ses secrets

Quatre mille sept cent quatre vingt quinze (4795) mètres carrés, soit près d'un demi hectare, voilà l'immense terrain que couvre le projet de terrassement. De sources bien informées, Seneweb News a pu apprendre que le titre foncier initial, le Tf 22607 / DG, le seul dans cette zone, serait en train d'être muté sous le titre Tf 11555. L'autre zone d'ombre concerne le motif de l'audience publique convoquée par les agents du ministère de l'Environnement et de l'Ecologie. A la question de savoir si le Tf de la maison au sommet de la maison couvrait la zone d'un demi hectare environ sur lequel sera mis en oeuvre le projet, l'entrepeneur répond par l'affirmative. Ce qui veut dire qu'il s'agit d'un domaine privé. Mais alors, pourquoi convoquer les habitants de Mermoz sur un projet privé sur un domaine privé ? Certes, comme tous les projets immobiliers sur cette zone côtière, les populations n'auront plus accès à la mer par cette voie, mais le propriétaire est bien dans son bon droit, d'autant plus que son projet est aussi d'utilité publique. Les agents du ministère de l'Environnement, eux, rétorquent, à qui veut les entendre, que le projet tel qu'il se présente n'est pas en porte à faux avec le code de l'environnement et mis à part le terrassement, ils n'en savent pas plus. Le projet de terrassement en cacherait-il un autre ? Ces incohérences conduisent à penser qu'il s'agissait, par cette audience publique, non pas seulement d'informer les populations, mais de les mettre devant le fait accompli, et non de recueillir leur aval. En effet, en matière d'étude d'impact environnemental, la règle est d'informer au préalable les délégués de quartier qui se chargeront de transmettre aux populations et de recueillir leurs avis avant d'en référer au maître d'oeuvre du projet, pour qu'il en tienne compte. Or pour le qui nous occupe, les habitants n'ont été informés que la veille de l'audience publique, par téléphone. Elles n'y ont donc été que pour remplir la fiche de présence, et non échanger sur cette question vitale.

Les populations de Mermoz, conscientes qu'une affaire louche se tramait sur leur dos, ont décidé de saisir les autorités étatiques, dont le président de la République et le Premier ministre au premier chef, pour leur manifester leur total désaccord sur ce bradage foncier qui ne dit pas son nom. Seneweb News promet de suivre cette affaire et de vous en tenir informés.

Post Gallery

1 –  Scandale foncier à Mermoz

Post Gallery

2 –  Scandale foncier à Mermoz

Post Gallery

3 –  Scandale foncier à Mermoz

Post Gallery

4 –  Scandale foncier à Mermoz

Post Gallery

5 –  Scandale foncier à Mermoz

Article_similaires liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR