Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Societe

Plages, Piscine Party : attention danger !

Single Post
Plages, Piscine Party : attention danger !

Chaque année, une centaine d’enfants meurent au Sénégal par noyade. C’est la première cause de décès par accident de la vie courante des adolescents. L’essentiel des cas sont notés à Dakar pendant les vacances scolaires en saison chaude essentiellement au niveau des plages. Il faut toutefois noter que, ces dernières années, des noyades d’enfants sont signalées dans les bassins de rétention non sécurisés en banlieue dakaroise. Au total 227 cas de noyade faisant 188 morts et 39 rescapés ont été dénombrés, en 2014, indique le rapport de la Direction de la protection civile (DPC). Des chiffres qui font froid au dos.

Dans des Piscines-Party, ces soirées organisées sur les plages ou dans des maisons avec piscine  regroupent pleins de jeunes filles et garçons et occasionnent un libertinage sans frontière. La musique est au rendez-vous ainsi que des boissons alcoolisées. C’est parfois dans le cadre privé que survient le drame.


En outre, le manque de surveillance est la première cause de noyades chez les enfants de moins de 13 ans, devant le fait de ne pas savoir nager (34 %) et les chutes (30 %). Chez les jeunes de 13 à 24 ans, la noyade est survenue en raison des courants, d’un épuisement physique, ou d’une pathologie (malaise, hydrocution, épilepsie).


Les jeunes surtout les enfants peuvent se noyer sans bruit en moins de trois minutes dans vingt centimètres d’eau. Pour éviter le pire, la meilleure prévention reste une surveillance active et constante des adultes. De plus, dès qu’ils sont à proximité de l’eau, ils doivent être équipés d’un équipement efficace disposant d’un marquage CE comme des brassards, un maillot de bain à flotteurs ou une bouée adaptée à sa taille.


Prévention des noyades


A la plage où dans des piscine-party, il faut être vigilant et adopter un comportement adéquat en surveillant ses enfants, prévenant ses proches si on va se baigner, ne pas boire d’alcool avant de se baigner, rentrer progressivement dans l’eau, se rafraîchir dans l’eau tous les quarts d’heures, ne pas s’exposer longtemps au soleil, boire régulièrement de l’eau, etc.


Etre attentif à son environnement en choisissant des zones de baignade surveillées et en se renseignant auprès de professionnels qualifiés et de la météo locale, en apprenant à évoluer dans une vague et un courant mais également être vigilant aux changements brusques du milieu, en se méfiant des rives instables ou peu praticables ;


En cas d’imprévu, ne lutter pas contre le courant et les vagues pour ne pas s’épuiser, s’allonger sur le dos, se laisser flotter dans la mesure du possible.


Au-delà des noyades, de nombreux jeunes conservent des séquelles d’un accident de baignade. Ces séquelles peuvent être d’ordre psychologique, en raison du traumatisme subi. Mais elles peuvent également consister en atteintes, parfois lourdes, du système neurologique, par suite du manque d’oxygénation du cerveau. Le nombre de victimes et de familles concernées est donc trois fois supérieur au nombre de décès.


Article_similaires

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (19:24 PM)
    Waw bamou Nekhhhhhh......  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :looney:  :baby-crawl: 

    Vive les vacances... Happynessssss :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    • Auteur

      Real Gentle Bordeaux

      En Juillet, 2015 (06:56 AM)
      le sociétement de la senegal se pervertir de trop trop maintenent.
      le homme religieux ou il est????? seulement politik ? l'argent et belle femme interresse le homme religieux de la senegal,. ça c'est de la hypocryte pûre et dure.
      le fièrement de être senegalais est parti de moi. car le jeunement de la sénégal devenir maintenant noceur et vagabondace.
      c'est de trop domagement
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (19:38 PM)
    vraiment idiot comme article....laissez les enfants s"amuser....sinon ils deviendront jihadistes...il faut sensibiliser ces jeunes les encadrer....il est inadmissible d$entrer dans le domaine privé de à gens...tous ces vieux de jamra et autres ont fait leur vie....vie de bal danse moquerie la jeunesse on l'a vit.....monsieur le journaliste vous ne maîtrisez pas votre sujet ou vous voulez faire le jeu des islamistes....
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2015 (20:04 PM)
      certaines personnes deviennent jihadistes parce qu'elles se sont trop amusées étant jeunes (vie dissolue et besoin d'encadrement). l'excès est mauvais en toute chose.
    Auteur

    Christine

    En Juillet, 2015 (21:59 PM)
    Je reconnai cette plage, c'est la plus salle du sénégal, c'est une vraie poubelle, deux restaurants bar y sont installés, lieu de rendez vous des prostituées et des drogués de l'île. L'alcool y coule à flot et le hachis(yamba) y est fumé en quasi permanence le soir.

    quatre à cinq gargottes empestent les lieux avec l'avale de l'association des amis de l'île,des gestionnaires des pirogues et des autorités municipales du village qui prélévent des taxes sur les emplacements.

    Cest étonnant que ce sournaliste n'en parle pas
    Auteur

    Yaatt

    En Juillet, 2015 (05:34 AM)
    j'ai toujours dis et je dirai toujours que la natation devrais être intégré dans le programme scolaire......
    Auteur

    Zz

    En Juillet, 2015 (05:58 AM)
    Khawma tu es journaliste ou nageur. en tout cas tu maitrises bien cet article. Tu as raison a propos de tout ce que tu viens de dire. Jai grandi a Goree, j ai fait l equipe national de natation du Senegal, jai fait les championats d Afrique, j etais maitre nageur pendant l ete apres l annee scolaire. Tu as ecrit un tres bon article. Ceux qui te critiquent Ferais mieux de ne pas aller a la plage car ILs seront les victimes. Mes respects.



    Auteur

    Anonyme Mens

    En Juillet, 2015 (08:05 AM)
    il faut pense equiper les plages et campements de boue de sauvetage et canoe plus des maitre nagereurs ( utiliser uniquement pour les interventions )
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (11:36 AM)
    certainement des personnes y vont avec la force du culte pour interpréter certains messages...l"article est nul idiot je ne vois même pas le rapport entre le titre et le contenu....au Sénégal certains ne prennent même pas la peine de placer des propos dans leur contexte réel...je suis sidéré de lire justement un nul lard déclarer avec lu la pire des contributions depuis sa naissance....quel idiot!je défends ce que je dis parce que depuis quelques temps des associations comme jamra et Cie sont montés au créneau pour dénoncer les activités ludiques dans les plages...c'est hypocrite!laissez les jeunes s'amuser ils ont besoin d'encadrement pas de restrictions....c'est mon idée....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR