Mardi 16 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Plus de 260.000 Sénégalais, selon l'ONU, sont actuellement affectés par les inondations

Single Post
Plus de 260.000 Sénégalais, selon l'ONU, sont actuellement affectés par les inondations

DAKAR — Exaspérés par les coupures de courant, les pieds dans l'eau des inondations, des jeunes de la banlieue de Dakar ont manifesté depuis début septembre. Relais de cette contestation, Youssou Ndour chante à présent "tout est obscur" et des rappeurs clament "ça suffit".

Deux heures de pluie, mercredi, et voici qu'une des rues principales de la ville de Pikine, à la périphérie de Dakar, ressemble à une rivière brunâtre.

Dans un inextricable embouteillage de transports en commun, charrettes tirées par des chevaux, taxis fendant les flots et brouettes embourbées, le commerçant Baboucar Fall, 42 ans, lance quelques mots par la fenêtre d'un "car rapide": "Vous voyez nos quartiers inondés! C'est parce qu'on n'a pas canalisé les routes. Il faut de grands travaux dans nos banlieues mais tout est concentré dans la capitale."

Plus de 260.000 Sénégalais, selon l'ONU, sont actuellement affectés par les inondations, devenues récurrentes à chaque saison des pluies dans la banlieue de Dakar. Mais la population endure aussi, en pleine période de chaleur humide, des coupures de courant quotidiennes et intempestives.

A ce même carrefour routier de Pikine, la semaine dernière, des jeunes ont brûlé des pneus, cassé des voitures et crié ""ça suffit", "nous voulons la lumière".

"Ce n'était pas des jeunes au chômage, mais des tailleurs, des soudeurs, des mécaniciens. Les délestages bloquent leur travail" assure Issa, homme de ménage qui gagne 30.000 FCFA par mois (46 euros), patientant sous l'auvent d'une boutique battu par la pluie.

Alors, quand le célèbre artiste sénégalais, Youssou Ndour, a diffusé gratuitement mardi un single intitulé "Leep mo lëndëm" ("tout est obscur" en langue ouolof), Issa a jugé, comme d'autres, qu'il avait "parfaitement raison".

"Les inondations mêlées aux coupures, mon Dieu, où allons-nous... Coupures le matin, coupures le soir. Le peuple est fatigué d'être toujours dans le noir. Vous nous faites souffrir et vous nous cachez la vérité", chante Youssou Ndour.

De leur côté, les célèbres rappeurs au Sénégal du groupe Positive Black Soul, Didier Awadi et Deug-e-tee - diffusent un vidéo-clip baptisé "Da fa doy" ("ça suffit").

Ces titres sont sortis alors que le président Abdoulaye Wade, au pouvoir depuis 2000, vient de rentrer d'un mois de congés en Europe.

Dès son arrivée à l'aéroport, devant ministres et journalistes, M. Wade a "compati à la souffrance des populations dont les maisons sont inondées" tout en insistant sur l'idée que les pluies abondantes favoriseraient l'agriculture.

"Nous remercions le Tout-puissant qui nous a gratifié d'un bon hivernage. Les récoltes de cette année seront plus importantes (...) Cela nous rapproche de l'autosuffisance alimentaire", a déclaré le chef de l'Etat, 83 ans.

Chez les sinistrés, ces paroles ont "déçu", assure Ousmane Thiam, 35 ans, à Pikine Est. "Nous qui nous levons à 5 heures pour faire sortir l'eau de nos maisons, nous ne croyons pas à cela", déclare cet homme qui, une pelle en main, aligne des sacs de sable à l'entrée de sa ruelle, pour bloquer les eaux sales.

Son voisin Mahmadou Diop, maçon de 30 ans, dit avoir manifesté deux fois pour réclamer de l'électricité. "D'ailleurs, les délestages ont diminué depuis que les jeunes sortent dans les rues".

"Nous ne voulons pas d'émeutes. Nous sommes tranquilles au Sénégal. Mais on manifeste et on fait tout, assure-t-il, pour que le président Wade quitte le pouvoir en 2012 (date de la présidentielle, ndlr) ou avant."



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email