Vendredi 14 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

POMPAGE CLANDESTIN DE CARBURANT À YARAKH : Près de 3 000 litres saisis par la police qui a interpellé le cerveau et ses trois lieutenants

Single Post
POMPAGE CLANDESTIN DE CARBURANT À YARAKH : Près de 3 000 litres saisis par la police qui a interpellé le cerveau et ses trois lieutenants

Encore une bande de trafiquants clandestins de carburant pris en train de pomper le combustible sur le pipe-line de la Sar. Le fait a eu lieu hier matin à Yarakh. La police de Pikine qui a procédé au démantèlement de ladite bande a appréhendé le cerveau, Moussa Ndiaye, ainsi que ses trois acolytes. Une enquête a été ouverte pour mettre la lumière sur ce trafic sauvage hautement dangereux.

Quelques mois seulement après l'interpellation d'une bande qui s'adonnait au pompage clandestin du carburant sur le pipe-line de la Sar, les inconditionnels de ce type de trafic délictuel qui peut devenir criminel, si l'on sait les risques encourus en cas d'explosion, ont encore remis ça. Cette fois, c'est une autre bande qui s'activait à recueillir le précieux liquide dans des fûts de trente litres, qui a été appréhendée la main dans le sac, par les limiers du commissariat de Pikine. C'est dans la matinée d'hier que les habitants de Yarakh, précisément à hauteur de la Sotiba, ont été, selon nos sources, alertés par une présence policière sur les lieux, «du côté des champs». Ce fut «la ruée de curieux qui se sont amassés sur un périmètre sécurisé par les limiers de Pikine», a t-on appris de sources concordantes. Poursuivant, elles ont indiqué que peu de temps après, ils ont été frappés par un va-et-vient incessant de véhicules de la police qui transportaient plusieurs fûts, qui auraient été entreposés dans l'enceinte du commissariat de Pikine. «C'est alors que nous avons compris qu'il devait s'agir de l'arrestation de trafiquants de carburant. Se voulant plus catégorique, une autre source avec qui nous avons pris langue a soutenu : «ce sont près de 3 000 litres de gasoil, pompés par une bande de malfaiteurs qui ont été saisis par la police». Se voulant plus prolixe, notre interlocuteur a confié que les hommes du commissaire Sène, sont cependant parvenus à mettre la main sur les mis en cause que sont «Moussa Ndiaye, qui est présenté comme étant le cerveau de la bande, ainsi que trois de ses lieutenants. Ils ont tous été conduits au commissariat de Pikine». Aux dernières nouvelles, Moussa Ndiaye et Cie ont été placés en garde-à-vue pour les besoins de l'enquête ouverte, pour élucider cette énième affaire de trafic clandestin de carburant sur le pipe-line de la Sar. Affaire à suivre.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email