Jeudi 28 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

PROJET SISTER CREATE MIS EN OEUVRE PAR PLAN INTERNATIONAL SENEGAL

Single Post
PROJET SISTER CREATE MIS EN OEUVRE PAR PLAN INTERNATIONAL SENEGAL
‘J’ai brisé le mariage précoce d’une de mes amies par la sensibilisation et le dialogue avec les parents, le prétendant et la communauté.’ #Shedecides #Newnormal



Aicha, du projet Sister Create mis en œuvre par Plan International SENEGAL
« Ses parents ont voulu la donner en mariage sans la préparer et sans l’avertir alors que ma copine était en classe d’examen. Nous avons saisi cette occasion pour sensibiliser le prétendant qui voulait la prendre et Il se rendait bien compte que ma copine n’avait pas de sentiments pour lui. Cette situation à renforcer ma décision de combattre les mariages forcés. Cela a révélé en moi qu’une fille avant d’entrer dans les liens du mariage, il faut qu’elle ait ses ressources par un travail ou une formation. C’est à partir de ce moment que je me suis engagée davantage dans le projet sister create de Plan International. Et j’ai décidé de m’ouvrir davantage à la musique et la culture urbaine. Je donne de la voix en participant à la sensibilisation de mes paires sur le mariage précoce et le mariage des enfants dans ma communauté. »
Au Sénégal. Plusieurs lois nationales visent à protéger les droits des enfants jusqu’à leur majorité : le #Code pénal, le Code de la famille, le #Code du travail et la loi sur la lutte contre la traite des êtres humains : Il existe une législation visant à établir une parité absolue entre les hommes et les femmes dans les organes électifs et semi-électifs. Parmi les mesures sectorielles, on peut citer : la loi 2004-37 sur la scolarisation obligatoire de tous les enfants âgées de 7 à 16 ans à l’horizon 2025 ; une stratégie nationale de la protection de l’enfance (SNPE) pour mettre en place un système de protection intersectoriel ; et une stratégie nationale pour l’#Egalite et l’équité entre les sexes (SNEEG). La stratégie de réforme économique du pays, Plan Sénégal émergent, met l’accent sur la protection de l’enfant.
A propos de Plan International SENEGAL  
Le projet Sister Create est mis en œuvre avec l’approche de la culture urbaine, l’Art, les médias et la communication pour atteindre directement six cent jeunes filles et près d’un million de garçons et de filles, d'adultes et de décideurs au Sénégal et en Suède, par le biais de communications, de campagnes et d'événements. Le projet Sister Create est financé par la Loterie suédoise et est établi dans les communes de Diamaguène Sicap Mbao, Médina Gounass, Djida Thiaroye Kao et Ndiarème Limamoulaye dans la région de Dakar
Présente au Sénégal depuis 1982, Plan International est une ONG humanitaire qui s’est engagée depuis 2016 à œuvrer pour un monde juste qui fait progresser les droits de l’#Enfant et l’Egalite en faveur des filles. Nous adoptons une nouvelle stratégie globale 2017-2022 qui précise notre ambition « Œuvrer pour que 100 millions de filles Apprennent, Dirigent, Décident, et s’Epanouissent. Et nous n’arrêterons pas tant que chaque fille ne sera pas vue, entendue et valorisée !

« Je me suis battue pour que ma sœur ait son certificat d’état civil pour passer son examen et continuer ses études » #Shedecides #Newnormal
Coumba, du projet Sister Create mis en œuvre par Plan International SENEGAL


« Ma sœur, à sa naissance n’a pas été déclarée par mes parents. A chaque fois qu’elle se présente aux examens, elle ne parvient pas à le décrocher du manque d’extrait de naissance. A peine la semaine dernière, avec mon père, nous avons été renvoyés du tribunal pour un autre report. Je ne me décourage pas à chaque convocation du Tribunal d’instance de justice. J’appelle tous les parents à déclarer leurs enfants dès la naissance. Aujourd’hui, nous ne pouvons aller nulle part sans papiers d’identification »
Le Sénégal a ratifié la chartre africaine des droits et du bien-être de l’enfant. Vulgariser le Code de la Famille et adopter le Code de l’enfant au Sénégal est un pas important vers la lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes. Nous devons offrir de meilleurs perspectives d’avenir et d’épanouissement aux filles et aux garçons.
A propos de Plan International SENEGAL
Le projet Sister Create est mis en œuvre avec l’approche de la culture urbaine, l’Art, les médias et la communication pour atteindre directement six cent jeunes filles et près d’un million de garçons et de filles, d'adultes et de décideurs au Sénégal et en Suède, par le biais de communications, de campagnes et d'événements. Le projet Sister Create est financé par la Loterie suédoise et est établi dans les communes de Diamaguène Sicap Mbao, Médina Gounass, Djida Thiaroye Kao et Ndiarème Limamoulaye dans la région de Dakar.
Présente au Sénégal depuis 1982, Plan International est une ONG humanitaire qui s’est engagée depuis 2016 à œuvrer pour un monde juste qui fait progresser les droits de l’#Enfant et l’Egalite en faveur des filles. Nous adoptons une nouvelle stratégie globale 2017-2022 qui précise notre ambition « Œuvrer pour que 100 millions de filles Apprennent, Dirigent, Décident, et s’épanouissent. Et nous n’arrêterons pas tant que chaque fille ne sera pas vue, entendue et valorisée !

« Je suis plus que déterminée à porter la voix de mes pairs qui n’ont pas la chance comme moi de connaitre nos droits et de faire face aux violences basées sur le genre. » #Shedecides #Newnormal
Nafy, du projet Coup d’envoi pour le leadership des filles Plan International SENEGAL



Auparavant très en retrait de la vie associative et des activités de classe, Nafy a aujourd’hui développé des compétences lui permettant de faire entendre la voix de ces pairs.
Elle raconte « le projet m’a donné l’occasion de débattre sur les droits des filles et les questions de violences de genre. La formation que j’ai reçue sur les compétences de vie et le développement du leadership me permet de participer d’une manière plus active à la vie associative de mon établissement. C’est une ambition, une chose qui semble réveiller en moi, une passion que je ne connaissais pas. Ma famille m’appelle aujourd’hui ¨la jeune fille leader ¨ et je me vois avec mes camarades faire des choses utiles pour nous et pour nos pairs. Je suis plus que déterminée à parler au nom de toutes ces jeunes filles qui n’ont pas la chance comme moi de comprendre certaines choses. En participant aux formations, causeries, matchs de football, mobilisations sociales et plaidoyers, j’ai rencontré des filles qui montrent des capacités et du savoir-faire qui m’ont impressionnée #Newnormal. Ainsi, je rêve et je veux être en mesure de pouvoir faire la même chose qu’elles c’est-à-dire acquérir les capacités nécessaires pour pouvoir jouer pleinement le rôle du leader. J’ai l’ambition d’exceller dans les études, de consolider mes relations avec les adultes et avec mes pairs ».
Près de 600 articles sont produits par jour au Sénégal, moins de 26% sont axés sur les stéréotypes et ne valorisent pas le leadership des filles dans les communautés, les conseils municipaux, les espaces de décision à l’échelle locale, régionale et nationale.
 A propos de Plan International SENEGAL,
Ce projet contribue au leadership des filles dans la région des Thiès à travers les communes de #Ngoundiane, #Notto, #Tassette et #Ndieyene #Sirakh par la formation des #champions du #changement, la formation de 300 jeunes filles au football pour l’#Egalite en faveur des #filles. Près de 310 jeunes garçons avec plus de 1080 jeunes sont bénéficiaires du projet.  Le projet Leadership des filles est financé par la Direction à la coopération du Gouvernement belge (DGD), Memorial Van Damm et par Plan International Belgique.
Présente au Sénégal depuis 1982, Plan International est une ONG humanitaire qui s’est engagée depuis 2016 à œuvrer pour un monde juste qui fait progresser les droits de l’#Enfant et l’Egalite en faveur des filles. Nous adoptons une nouvelle stratégie globale 2017-2022 qui précise notre ambition « Œuvrer pour que 100 millions de filles Apprennent, Dirigent, Décident, et s’épanouissent. Et nous n’arrêterons pas tant que chaque fille ne sera pas vue, entendue et valorisée !

;J’ai pu continuer mon rôle de responsable de ma classe parce que j’ai un frère qui est prêt à me défendre » Fatou #Shedecides #Newnormal



La décision d’une jeune fille leader, dans son rôle au sein des gouvernements scolaires, a un impact considérable dans la construction de la fille engagée pour réclamer ses droits dans les espaces où elle se trouve. Ce témoignage provient du projet Coup d’envoi pour le Leadership des Filles mis en œuvre par Plan International SENEGAL.
« Je suis très fière d’être responsable de ma classe. Cette responsabilité consiste à veiller aux respects des règles préétablies et à rendre compte au professeur principal sur tout ce qui concerne les élèves. En exerçant ce rôle, certains de mes camarades défient mon autorité et spécialement certains garçons. Ils ne veulent pas recevoir mes feedbacks et quand je les remonte au professeur je suis exposée à des harcèlements verbaux me traitant de tous les Noms. Cela me faisait paniquer et je me demandais si réellement ce que je fais vaut la peine. D’autant plus, que mon professeur principal n’avait pas d’autorité sur mes camarades et peinait à avoir des preuves concrètes qui attestent mes propos. C’est parce que, j’ai un frère dans l’établissement, qui est prêt à me défendre que je continue d’assurer mon rôle de responsable de ma classe. La majorité des garçons pensent qu’une fille ne doit pas diriger et même si c’est le cas elle doit toujours se rabaisser devant eux. Je suis contre ce cliché. Et pour moi, l’Elève modèle #Newnormal, est celui qui apprend bien ces leçons et qui respecte les règles. Le personnel d’éducation et d’apprentissage doit être mieux sensibiliser sur ces clichés et ensuite doit valoriser la position des filles au sein des gouvernements scolaires ».

A propos de Plan International SENEGAL,
Ce projet contribue au leadership des filles dans la région des Thiès à travers les communes de #Ngoundiane, #Notto, #Tassette et #Ndieyene #Sirakh par la formation des #champions du #changement, la formation de 300 jeunes filles au football pour l’#Egalite en faveur des #filles. Près de 310 jeunes garçons avec plus de 1080 jeunes sont bénéficiaires du projet.  Le projet Leadership des filles est financé par la Direction à la coopération du Gouvernement belge (DGD), Memorial Van Damm et par Plan International Belgique.

Présente au Sénégal depuis 1982, Plan International est une ONG humanitaire qui s’est engagée depuis 2016 à œuvrer pour un monde juste qui fait progresser les droits de
 l’#Enfant et l’Egalite en faveur des filles. Nous adoptons une nouvelle stratégie globale 2017-2022 qui précise notre ambition « Œuvrer pour que 100 millions de filles Apprennent, Dirigent, Décident, et s’épanouissent. Et nous n’arrêterons pas tant que chaque fille ne sera pas vue, entendue et valorisée !



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email